Menu

Breve

Maroc : Les transferts de devises des MRE résistent à la crise

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Selon le bulletin de l'Office des changes sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin octobre 2020, le déficit commercial s'est allégé de 25,6% à près de 128,54 milliards de dirhams (MMDH). Les importations de marchandises ont baissé de 16,6% à près de 342,26 MMDH alors que les exportations ont reculé de 10,1% à 213,71 MMDH. En glissement trimestriel, les exportations ont enregistré une hausse de 27,1%, plus importante que celle des importations (+11%).

La balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 42,1% à 44,02 MMDH. Les exportations et importations de services ont reculé respectivement de 35,8% et 29,8%.

Dans le détail, les recettes voyages ont diminué de 60,3% à plus de 26,64 MMDH, alors que les dépenses ont reculé de 50,4% à 8,79 MMDH. L'excédent de la balance voyages a accusé ainsi une baisse de 63,8%.

Le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) a reculé de 31,2% à plus de 11,69 MMDH. Ce recul s'explique par un repli des recettes des IDE de 28% à 20,43 MMDH, atténuée par la baisse des dépenses de 23,2%. Le flux net des investissements directs marocains à l'étranger (IDME) a baissé de 4,58 MMDH. Les IDME ont atteint près de 6,28 MMDH (-33,5%), tandis que les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+1,42 MMDH).

Enfin, les envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l'étranger ont enregistré une hausse de 1,7% à près de 55,83 MMDH. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com