Menu

Breve

Al Adl Wal Ihsane dénonce l'interdiction d'une manifestation pro-Palestine à Casablanca    

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Le mouvement Al Adl Wal Ihsane a dénoncé, dimanche, l’interdiction d’une manifestation pro-Palestine à Casablanca, organisée pour célébrer la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Dans un communiqué publié sur son site, la Jamaâ a expliqué que les autorités de la ville ont ainsi interdit une «activité créative de jeunes» qui devaient faire une tournée en vélo en portant des drapeaux de la Palestine, «tout en tenant compte les précautions sanitaires telles que la distanciation et le port de masque».

«Dix jeunes ont alors été interpellés et transférés au commissariat de police de Ghandi», ajoute le mouvement. Celui-ci note que «l'interdiction a eu lieu sans expliquer ses raisons de l'interdiction, à un moment surprenant où le monde célèbre la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien».

Le mouvement dénonce ainsi, en citant l’Instance marocaine pour le soutien des questions de la Nation, le fait que les dix jeunes arrêtés «ont été victimes d'insultes et d'autres types de violence verbale» avant d’être libérés et leurs vélos confisqués.

«Nous dénonçons cette arrestation injuste et assurons à tous que la question palestinienne était, est et restera vivante dans le cœur du peuple de ce pays, et que toute tentative de normalisation avec l’occupant (Israël, ndlr) ne sera que rejetée et désapprouvée», conclut Al Adl Wal Ihsane.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/