Menu

Breve

Le djihadiste belgo-marocain Fouad akrich extradé vers la Belgique depuis la Turquie

Publié
Le Belgo-marocain Fouad Akrich, condamné par contumace en 2015 pour appartenance au groupe terroriste Sharia4Belgium. / DR
Temps de lecture: 1'

Fouad Akrich, un ancien combattant djihadiste en Syrie, a été transféré, la semaine dernière, de Turquie dans une prison en Belgique. Selon Brussels Times, qui confirme une information relayée par le journal De Morgen, le transfert de Fouad Akrich a eu lieu mardi 24 novembre. Il était membre de Sharia4Belgium.

Le Belgo-marocain avait quitté la Belgique en 2012 pour la Syrie. Il a été arrêté en Turquie il y a près d'un an, avec sa femme néerlandaise et leurs trois enfants, qui sont toujours dans un centre en attendant leur transfert aux Pays-Bas.

Au début de l’année, le Moniteur belge, journal officiel publiant les lois et autres textes, avait publié un avis indiquant que la nationalité belge d’Akrich lui avait été retirée, à la suite de sa condamnation par contumace en 2015 à cinq ans de prison pour appartenance au groupe terroriste Sharia4Belgium. «Je m'étais opposé à cette condamnation et comme il n'y a pas de décision pénale définitive, la révocation de sa nationalité a été suspendue», a déclaré Walter Damen, avocat du Belgo-marocain, cité par Brussels Times

L’avocat a ajouté avoir pu voir son client jeudi. «Il a été interrogé et son dossier d'appel peut commencer début 2021», a-t-il ajouté.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/