Menu

Breve

Maroc-Algérie : Signature d'un mémorandum sur l'éducation

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Un nouveau mémorandum en matière d’éducation vient d’être signé, mardi 24 avril, entre le Maroc et l’Algérie. Il porte sur le renforcement des relations en matière d'éducation et d'enseignement. Le mémorandum en question a été paraphé par le ministre de l’Education nationale Mohamed El Ouafa, en visite à Alger, et son homologue algérien Boubker Benbouzid.

«L'Algérie est prête à œuvrer inlassablement au renforcement des relations entre les deux pays», a déclaré Benbouzid, tout en appelant  à «l'édification d'un Maghreb arabe uni». «Nous avons une responsabilité politique et historique envers les générations montantes à travers l'édification d'une région maghrébine unifiée et forte, un Maghreb arabe uni», a indiqué, de son côté, le ministre marocain. Ce dernier devrait, par ailleurs, visiter une série d’établissements éducatifs en Algérie, dont l'Office national des publications scolaires et l'Office national d'enseignement et de formation à distance.

Heureusement le ridicule ne tue pas, néanmoins…
Auteur : moden
Date : le 25 avril 2012 à 17h24
Tom 2

La condition sine qua non est que le ministère algérien de l’éducation revoit tous les programmes scolaires de la géographie et d’histoire qui sont hostiles au royaume marocain, à son histoire, à sa souveraineté et à ses anciens frontières encore en suspens, rectifiant à l’occasion les mensonges et désinformations concernant les vrais causes de la guerre des sables en 1963 qui incite les élèves algériens à la haine contre le Maroc comme étant l’agresseur d une Algérie qui venait de sortir de la guerre

Heureusement le ridicule ne tua pas , néanmoins…
Auteur : moden
Date : le 25 avril 2012 à 17h21
Tom 1

Les responsables algériens sont comme des animaux sauvages, il faut du temps pour les apprivoiser ; ou bien comme certaines femmes qui faut les caresser au sens des polis avant de les emmener à la chambre à coucher,
LE DÉNI
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 25 avril 2012 à 14h40
Comment peut on signer des accords sur l'éducation alors que pas un seul échange scolaire n'est possible, pas un seul appariement entre établissements scolaire n'est possible, pour la bonne et simple raison que cette saleté de frontière qui porte si bien son nom de Zough Brel est black outée par des militaires en vert de gris. La diplomatie Marocaine vit dans le déni. Elle aura bientôt franchi le mur du çon .....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com