Menu

Article

Global Terrorism Index : Le Maroc se maintient parmi les pays «à très faible impact»

Le Maroc se rapproche, cette année, des pays les moins touchés par le terrorisme, en occupant la 102e place du Global Terrorism Index établi par l’Institut pour l’économie et la paix.

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

L’Institut pour l’économie et la paix (Institute of Economics and Peace, IEP) a rendu publique cette semaine la 8e édition de son Global Terrorism Index (GTI), qui se veut «un résumé complet des principales tendances mondiales en matière de terrorisme».

Cette année, le Global Terrorist Index de 2020 classe le Maroc à la 102e place sur 163 pays, derrière Taiwan et devant la Hongrie. Le royaume gagne ainsi 10 places par rapport à l’année dernière, où il occupait la 92e place, les pays les mieux classés étant ceux les plus touchés par le terrorisme. Le score GTI du royaume passe à 0.565 sur 10.

Le rapport annuel de l’institut australien repose sur quatre indicateurs principaux : le total d’incidents terroristes au cours d’une année, celui des morts lors des drames, celui des victimes ainsi que les dommages matériels causés. Le Maroc reste toutefois classé dans la catégorie des pays «à très faible impact».

Le Maroc deuxième au Maghreb et 4ème dans la région MENA

Le rapport rappelle que le royaume a été témoin entre 2007 et 2019 de neuf attentats terroristes, qui ont causé la mort de 32 personnes. L'impact économique s'élève à 69,6 millions de dollars.

Côté classement régional, le Maroc arrive cette année à la deuxième place au Maghreb, derrière la Mauritanie, classée au 135e rang, avec un score de 0, soit dans la catégorie des pays les plus sûrs. L'Algérie se classe troisième (65e rang mondial) avec un score de 2,696 suivie de la Tunisie (49e, 3,858) et de la Libye (16e) avec un score élevé de 6,250.

Dans la région MENA, le Maroc est quatrième, derrière les Emirats arabes unis (135e), Oman (135e) et la Mauritanie (135e). L’Iraq (2e), la Syrie (4e) et le Yémen (6e) restent les trois pays de la région les plus touchés par le terrorisme. Globalement, l’Afghanistan, l’Irak et le Nigéria occupent la tête du classement tandis que plus de 29 pays sont classés au 135e rang, celui des pays sans impact terroriste.

Le rapport de cette année souligne que les zones de guerre restent le théâtre quasi exclusif d'attaques terroristes et qui regroupent 96% des victimes dans le monde en 2019. Les auteurs du rapport ont indiqué qu'une baisse remarquable a été observée dans le nombre annuel de victimes du terrorisme, avec 13 826 morts en 2019, soit une baisse de 15% sur un an et de 59% depuis l'année 2014.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/