Menu

Breve

Détournement de fonds publics : L’ancien parlementaire Hassan Derham au cœur d'une enquête

Publié
L'ancien parlementaire et homme d'affaires sahraoui Hassan Derham. / DR
Temps de lecture: 1'

Le procureur général du roi près la cour d’appel de Marrakech, a demandé, en début de semaine, l’ouverture d’une enquête préliminaire à l’encontre de Hassan Derham, homme d’affaire sahraoui et ancien parlementaire ((1997 et 2011).

Ancien maire de la ville d’El Marsa, près de Laâyoune, il est soupçonné de «gaspillage et détournement de fonds publics, contrefaçon de documents officiels, faux et usage de faux et participation», selon des sources médiatiques.

La décision du procureur général du roi est intervenue suite à un rapport de la Cour régionale des comptes de Laâyoune, qui évoquait l’existence de dysfonctionnements financiers, juridiques et administratifs supposés dans la commune El Marsa concernant la conclusion et la mise en œuvre de marchés publics et de travaux communaux.

Mohamed El Ghalloussi, président de l'Association marocaine pour la protection des biens publics (AMPBP), a confirmé l’information, en déclarant dans un post sur Facebook que le nombre d'accusés dans cette affaire touche 17 personnes, dont Hassan Derham, ainsi que ses adjoints, des conseillers, des employés, des entrepreneurs et un ancien greffier.

Il a ajouté que son ONG considère le suivi de ces accusés comme une «étape positive», exprimant son espoir que «l'affaire suivra son cours normal dans le cadre du principe de la reddition des comptes».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/