Menu

Breve

Outat El Haj : Une quadragénaire violée et tuée

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

La ville d’Outat El Haj, située dans la région de Fès-Meknès, a été secouée cette semaine par une affaire de viol et d’assassinat dont a été victime une femme dans la quarantaine, retrouvée morte près d’une école.

La victime, une employée du club des enseignants Otat Al-Hajj, aurait été sur le chemin du retour depuis son lieu de travail vers neuf heures du soir, avant que son chemin croise celui d’un groupe de «repris de justice» qui l'ont violentée, violée et tuée, selon une déclaration de militants de la société civile. Son corps aurait ainsi été abandonné près du lieu du crime.

Une source éducative citée par Al3omk note que la victime aurait choisi, d'une manière inhabituelle, de marcher jusqu'à la maison, où elle réside avec sa mère.

La société civile à Outat El Haj a dénoncé ce «crime odieux», pointant par ailleurs du doigt la «détérioration de la situation dans laquelle vivent actuellement les habitants de la ville» et «l’insouciance des fonctionnaires chargés de la sécurité des citoyens». Les militants ont également appelé à élargir les recherches et les enquêtes sur les circonstances de ce drame, afin de traduire tous ses auteurs en justice.

Ils ont enfin appelé à la mobilisation pour tenir un sit-in de protestation ce vendredi vers 16 heures, devant la brigade de la Gendarmerie royale à Outat El Haj, pour que justice soit faite et pour le renforcement de la sécurité dans la ville.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/