Menu

Breve

Le parti de Mohamed Ziane appelle à la «dissolution» de la DGST

Publié
L'avocat et secrétaire général du Parti marocain libéral, Mohamed Ziane. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Parti marocain libéral a appelé, mercredi, les autorités compétentes à «dissoudre la Direction générale de la surveillance du territoire» (DGST) et de «répartir ses employés sur les autres services de sécurité».

Dans un communiqué relayé par la formation politique de Mohamed Ziane, le parti explique sa décision par «l'absence de toute mission ou rôle sérieux qui pourrait être confié à la Direction générale de la surveillance du territoire, et compte tenu du coût financier important qui est consacré à cette administration par le budget de l'Etat sans aucun avantage et sans aucune valeur ajoutée».

Le parti évoque «les impôts» payés par les citoyens, sans que «leurs droits et libertés qui risquent d'être violés par une administration de sécurité qui n'a aucun rôle réel». Et de plaider pour une réalocation du budget accordé par l’Etat à la DGST «à des secteurs prioritaires vitaux tels que l'Education et la Santé, que les citoyens considèrent comme les plus nécessiteux».

Cette demande est intervenue après une réunion du bureau politique du parti pour discuter de «ce qui a été publié sur certains sites d’information connus au niveau national et international pour leur proximité avec les agences de sécurité, des articles et des photos touchant la vie personnelle des citoyens et la crédibilité des institutions», explique le parti, faisant référence à des photos et des vidéos d’ordre privé de l'avocat et secrétaire général du parti, Mohamed Ziane, relayées il y a quelques jours par ChoufTV. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/