Menu

Breve

Droits de l'enfant : La polémique créée par «L'école des fans» de 2M arrive au Parlement

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

La deuxième chaîne nationale est au cœur d’une polémique. Trois parlementaires PJD ont adressé, cette semaine, des questions aux ministres de la Culture, de la jeunesse et des sports et celle de la Solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille, ainsi qu’au ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme.

Les élus saisissent les trois ministres sur la version marocaine de l’émission «L’Ecole des fans», diffusée sur 2M depuis le 14 novembre. Ils dénoncent un programme dont «le contenu et les suggestions sont incompatibles avec le niveau cognitif, psychologique et social des enfants».

Les députés ont estimé que le fait de «placer notre enfance dans des sujets qui affectent clairement leur conscience psychologique, émotionnelle et sociale constitue une menace pour leur développement équilibré».

Ils ont ainsi interrogé le ministre de la Culture et celle de la Famille sur «les mesures prises pour protéger les enfants des programmes de divertissement qui ne correspondent pas à leur conscience cognitive, psychologique et sociale, et ne correspondent pas à nos aspirations dans les émissions éducatives».

Dans leur question au ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme, les trois députés de la Lampe se sont interrogée sur la mise en place du mécanisme de renforcement des droits de l’enfant dans les médias, rappelant qu’il s’agit de l’un des chapitres du plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme (PANDDH).

A rappeler que ladite émission a créé la polémique sur les réseaux sociaux dès la diffusion du premier épisode, samedi 14 novembre. Des internautes ont alors considéré que les questions, posées par le comédien Eko converti en animateurs, seraient «inappropriées» pour des enfants âgés de 4 à 5 ans. «Qu’elle est le nom de la fille que tu aimerais épouser ? Si elle se dispute avec ta maman, laquelle choisiras-tu ?», enchaîne l'animateur, face à un enfant de 4 ans.

Selon des sources médiatiques, Abdelali Errami, président de l’association Forum de l’enfance, qui a dénoncé une émission qui porterait atteinte aux «valeurs du Maroc et des Marocains», a déclaré avoir saisi la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/