Menu

Breve

Cuba ne condamne pas l’opération militaire des FAR à El Guerguerate

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Cuba semble lâcher le Polisario en plein no man's land désertique. La Havane, qui reconnait pourtant la «RASD» depuis 1980, n’a pas condamné l’opération du 13 novembre menée par les Forces armées royales à El Guerguerate ayant permis la reprise de la circulation des personnes et des biens à travers le passage entre le Maroc et la Mauritanie.

«Cuba réaffirme son soutien à la recherche d'une solution au Sahara occidental garantissant l'autodétermination du peuple sahraoui (…) Un exercice conforme aux objectifs et principes de la Charte des Nations unies, particulièrement celle portant le n°1514 de l'Assemblée générale, intitulée «Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, (adoptée le 14 décembre 1960, ndlr)»», indique le ministère cubain des Affaires étrangères dans un communiqué publié par l’agence d’information Prensa Latina.

Le texte exprime aussi «la préoccupation de La Havane face aux événements qui se sont déroulés au Sahara occidental ces derniers jours suite à la montée des tensions entre la République arabe sahraouie et le Maroc».

D’autres gouvervenements de pays qui reconnaissent également la «RASD», tels l’Afrique du sud et la Namibie, n’ont pas condamné officiellement l’intervention militaire des FAR à El Guerguerate.

Le Maroc et Cuba ont rétabli leurs relations diplomatiques en avril 2017.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/