Menu

Breve

Coronavirus : L’Espagne exige désormais des tests PCR aux voyageurs arrivés du Maroc

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

L’Espagne exigera un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ, de la part de voyageurs internationaux venus de pays considérés à risque, par rapport à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, a annoncé samedi le ministère espagnol des Affaires étrangères. Le Maroc fait partie des Etats concernés par cette mesure, qui prendra effet à partir de ce lundi 23 novembre.

Cette mesure s’applique à «toutes les personnes qui voyagent en Espagne» et dont la provenance de départ figure parmi les zones à risque. «Elle ne s’applique pas aux passagers internationaux en correspondance dans un aéroport espagnol, avec une destination finale dans un autre pays», précise le ministère de la Santé. Les voyageurs arrivants sans PCR s’exposent par ailleurs à une amende pouvant atteindre 6 000 euros, selon le ministère des Affaires étrangères.

Cette décision a été prise «conformément aux dispositions du décret-loi royal du 23/2020 du 23 juin et de la Résolution du 11 novembre 2020 de la Direction générale de la santé publique», qui prévoit également que «tous les passagers au départ d’un aéroport situé en dehors du territoire espagnol» doivent remplir un formulaire lié à leur état de santé et téléchargeable sur les plateformes gouvernementales.

Article modifié le 2020/11/22 à 14h26

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/