Menu

Breve

Migration : De la France aux Canaries, périple d’une Marocaine pour localiser son frère

Publié
Sarah Bettache est réconfortée par un membre de la Croix-Rouge après avoir vu son frère Ahmed, 19 ans, migrant marocain, dans le port d'Arguineguin. / Ph. Reuters
Temps de lecture: 1'

Sarah Bettache, Franco-marocaine, ainsi que sa famille ne s’y attendaient pas. Le 5 novembre, so frère Ahmed monte à bord d’une embarcation de fortune à destination des Îles Canaries depuis le Maroc.

Son téléphone atteint, la famille pense d’abord qu'il est voyage avec des amis, écrit l’agence Reuters qui relaye cette histoire.

Le 7 novembre, Sarah, installée en France, apprend de ses nouvelles lorsqu’elle reçoit son appel téléphonique inattendu. Son frère lui annonce qu’il se trouve sur l'île espagnole de Gran Canaria. «Nous avons été choqués», a-t-elle déclaré à Reuters, ajoutant que sa mère était devenue si tendue qu'elle a été hospitalisée.

«Elle était tellement inquiète. Nous n'avions aucune information sur lui, nous ne savions pas s'il était vivant», se souvient la jeune femme qui se rend aussitôt dans l’archipel pour trouver son frère.

C’est un fonctionnaire de la Croix-Rouge qui a pu localiser Ahmed, aidé par une photo que Sarah lui a donnée. Après une longue attente, le responsable lui indique que son frère se trouvait dans un camp de migrants. «J'étais tellement heureuse», a déclaré Sarah Bettache.

Lundi soir, elle a finalement pu voir son frère, mais à une centaine de mètres seulement, car il était détenu dans un campement au port d'Arguineguin. «Elle ne pouvait que pleurer et crier», décrit l’agence, précisant que l’infrastructure est devenue «surpeuplé et certains migrants ont été forcés de dormir en plein air», les Canaries ayant du mal à faire face au nombre d'arrivées ces dernières semaines.

Ahmed a été finalement libéré du camp. Il réside désormais dans un appartement que Sarah avait loué.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/