Menu

Breve

Espagne : La Marocaine ayant laissé son enfant seule pendant un mois reconnue coupable

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

La Marocaine qui a laissé son bébé de 17 mois pendant un mois chez elle à Malaga a été reconnue, jeudi, coupable d'un crime de meurtre et d'un autre d'abandon temporaire d'un mineur.

Le tribunal de Malaga s'est également opposé à lui accorder un sursis de peine et une grâce.

Selon OK Diario, le jury a été unanime quant à cette décision. Le parquet et la partie civile ont, pour leur part, réitéré, après la lecture du verdict du jury, que cette mère devait être condamnée à 15 ans de prison pour crime de meurtre et un an de plus pour l'abandon temporaire de mineur.

L'avocat de la jeune femme, Me José Luis Rodríguez Candela, a rappelé que sa cliente «a assumé la responsabilité dès le premier moment», et a en outre manifesté des regrets». Il a aussi assuré que l femme «est déjà en deuil» suite à ce drame.

Le média précise que la détention provisoire de la Marocaine a été étendue, en attendant la prononciation de sa peine.

En début de semaine, la cour de la ville a débuté, ce procès, où cette femme est accusée pour des faits datant de 2018. Selon l’accusation, elle était arrivée enceinte en Espagne fin mars 2017 pour cacher sa situation à son père. Après avoir accouché et déménagé à Malaga pour commencer à travailler, la Marocaine a laissé sa fille seule, «avec un biberon et quelques biscuits, la porte et les fenêtres fermées», sans retourner chez elle.

Ce sont les membres de sa propre famille qui alerteront la police qui, une fois sur place, découvre le cadavre de la petite fille, abandonnée à son sort pendant de longues semaines.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/