Menu

Breve

Polisario : Brahim Ghali brise son silence en menaçant le Maroc

Publié
Brahim Ghali, chef du Polisario / DR
Temps de lecture: 1'

Après une absence de plusieurs jours, Brahim Ghali a fait une apparition publique. Le chef du Polisario, portant le treillis militaire et entouré de quelques fidèles, a donné ce mardi 17 novembre des déclarations à la presse.

Une sortie immédiatement relayée par la chaîne algérienne Echourouk news, très proche de l’armée. Le média a même interrompu un reportage sur l’entrée en vigueur aujourd’hui de mesures de reconfinement partiel dans certaines wilayas en plus de celles qui le sont depuis le 10 novembre,  pour diffuser les propos de Ghali.

Le secrétaire général du Polisario a remercié l’Algérie, à cette occasion, pour le soutien qu’elle apporte à son mouvement, saluant surtout l’opération d’envoi de 60 tonnes d’aides humanitaires à la population des camps de Tindouf. Quant à la crise d’El Guerguerate, Ghali a proféré les traditionnelles menaces à l'encontre du Maroc et affirmé la disposition des milices du Front à poursuivre la guerre contre les Forces armées royales.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/