Menu

Breve

Affaire Adnane : Report de l’audience à décembre, faute d’avocat de la défense

Publié
La Cour d'appel de Tanger / DR.
Temps de lecture: 1'

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a décidé, ce mardi, de reporter l’audience prévue dans le cadre de l’affaire Adnane au 11 décembre prochain. Pour cause, le prévenu principal poursuivi pour enlèvement, attentat à la pudeur et meurtre sur l’enfant de 11 ans n’a pas encore de défense.

C’est ce qui a retardé le traitement du dossier depuis deux mois déjà, faute d’avocats s’étant proposés. Le tribunal devra ainsi lui en désigner un, dans le cadre de l’assistance juridique, a rapporté le site d’information locale Tanja24.

En septembre dernier, le prévenu principal a comparu devant le procureur, avant qu’il ne soit interrogé par le juge d’instruction. A l’issue de cette procédure, le tribunal a décidé de maintenir les poursuites à son encontre, incluant l’«enlèvement, séquestration, attentat à la pudeur et meurtre par étranglement avec préméditation».

Trois autres individus, avec qui il a partagé son logement non-loin du lieu de résidence de la victime, sont poursuivis pour dissimulation et non-dénonciation de crime commis.

Le 12 septembre dernier, le corps sans vie d’Adnane Bouchouf a été trouvé dissimulé sous terre, dans les environs du domicile du prévenu principal. Ce dernier a été interpellé peu après, de même que ses colocataires. La découverte a eu lieu quelques jours après que les parents de la victime ont alerté la police sur la disparition de leur enfant.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com