Menu

Breve  

Droits d'auteur : Latifa Raafat et la «malédiction» de «Khouyi»

Publié
La star marocaine Latifa Raafat, avec le chanteur Abdelhafid Douzi. / DR
Temps de lecture: 1'

Le tribunal du commerce de Casablanca a condamné, lundi, la star marocaine Latifa Raafat à verser une indemnité de 2,416 millions de dirhams à la famille du doyen des compositeurs marocains Abdelkader Rachdi.

Selon Alyaoum 24, la famille du célèbre oudiste avait porté plainte contre la chanteuse de «Maghyara» pour avoir revisité la chanson «Khouyi» sans l’accord des héritiers d’Abdelkader Rachdi.

La famille a intenté une action en justice contre Latifa Raafat, pour avoir «exploité la chanson "Khoyi" dans le programme Cook Studio», sans son accord.

Latifa Raafat avait interprété cette célèbre chanson en 2017, avec le chanteur de Raï Douzi, dans le cadre du programme Coke Studio diffusé sur 2M. «Khoyi» a ainsi été présenté, avec des modifications imposées par la nature du programme, ce qui n’aurait pas été apprécié par la famille Rachdi.

La star marocaine avait accepté de réinterpréter cette chanson après l'avoir supprimé de son répertoire depuis le décès de son frère, Jawad, mort à 27 ans dans un accident de la route près de Kenitra, en 2008. Un drame suite auquel la chanteuse n’arrivait plus à chanter ce titre, sans qu’elle fonde en larme. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/