Menu

Article

Sahara occidental : Le Conseil de sécurité adopte une résolution favorable au Maroc

La nouvelle résolution adoptée ce vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU penche du côté du Maroc, malgré l'agitation du Polisario à El Guerguerate.

Publié
Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU / Ph. UN
Temps de lecture: 2'

Le Conseil de sécurité a voté, ce vendredi 30 octobre, une nouvelle résolution sur le Sahara occidental, portant le n°2548, prorogeant le mandat de la MINURSO une année supplémentaire jusqu’au 31 octobre 2021. Comme pour celle du 30 octobre 2019, la résolution n’a pas eu l’adhésion des quinze membres de l’instance exécutive de l’ONU. Une fois de plus la Russie et l’Afrique du sud ont choisi l’abstention.

Le texte appelle «à la reprise des consultations entre le Maroc, le Front Polisario, l'Algérie et la Mauritanie» et «à coopérer pleinement les uns avec les autres, notamment en renforçant la confiance avec les Nations unies, ainsi que pour renforcer leur implication dans le processus politique en vue de progresser vers une solution politique» au conflit.

Le Conseil de sécurité a réitéré, à cet égard, «son engagement à aider les parties à parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable» à la question du Sahara «qui repose sur le compromis» et «prévoyant l'autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d'arrangements conformément aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations unies». La résolution a, par ailleurs, une nouvelle fois insisté sur le recensement de la population des camps de Tindouf. Un appel maintes fois répété en pareille occasion.

Les Etats-Unis apportent leur soutien au plan d’autonomie marocain

Le vote a été marqué par le soutien apporté par les Etats-Unis au Plan marocain d’autonomie. «Nous (le) considérons sérieux, crédible et réaliste, et il représente une approche potentielle pour satisfaire les aspirations du peuple du Sahara occidental à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité», s’est félicitée la représentation permanente de Washington auprès de l’ONU.

«Nous appelons les parties à démontrer leur attachement à une solution politique réaliste, praticable et durable, fondée sur le compromis, en reprenant les négociations sans conditions préalables et de bonne foi», ont précisé les Etats-Unis.

De son côté, l’Allemagne a plaidé pour la nomination d'un nouveau représentant personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental. Même son de cloche auprès de la délégation française. «La nomination rapide d’un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental est en effet nécessaire pour relancer la dynamique engagée par le Président Köhler avec les tables rondes de Genève», a écrit la représentation de Paris à l’ONU.

Force est de constater que la résolution 2548  a fait l’impasse sur le blocage par des membres du Polisario d’El Guerguerate. En revanche, l’instance s’est dite «préoccupée par les violations des accords existants, réitérant l'importance du plein respect de ces engagements afin de maintenir l'élan du processus politique du Sahara occidental, et en prenant note des engagements pris par le Front Polisario à l'ancien envoyé personnel et, à cet égard», des promesses qui concernent l’entrave à la circulation au passage d’El Guerguerate et le transfert de l’administration du Polisario à Bir Lahlou.

Dans son texte remis au Conseil de sécurité expliquant son vote, la France s’est dite inquiéte «de la situation de blocage en cours dans la zone tampon de Guerguerate, qui est susceptible de créer des tensions de nature à porter atteinte au processus politique».

Pour mémoire, dans sa résolution du 27 avril 2018, les Quinze se sont dits «préoccupés par la présence du Front Polisario dans la zone tampon de Guerguerat et demande son retrait immédiat. Préoccupé également par le Front Polisario qui a annoncé vouloir déplacer des fonctions administratives à Bir Lahlou, le Conseil lui demande de s’abstenir de se livrer à de tels actes déstabilisateurs».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/