Menu

Breve

L’ONU élude une question sur l’ouverture du consulat des Emirats à Laayoune

Publié
Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU / DR
Temps de lecture: 1'

Le porte-parole d’Antonio Guterres a botté en touche, hier soir, la question sur l’annonce par les Emirats arabes unis d’ouvrir un consulat général à Laayoune.

«Je tiens à réitérer notre position sur la question du Sahara occidental. Elle a été régulièrement soulignée par le secrétaire général dans ses rapports. Je vous renvoie à cela», a déclaré Stéphane Dujarric en réponse à une question d’un journaliste sur le sujet. «Notre position sur la question du Sahara occidental reste inchangée», s'est-il contenté de préciser lors de son briefing du jeudi 29 octobre.

Le fonctionnaire des Nations unies a ainsi évité de répondre à une question piège et permis à son organisation de rester à l’écart de la polémique sur les ouvertures de consulats généraux dans les deux principales villes du Sahara, par des pays africains et prochainement par les Emirats arabes unis.

A ce jour, 15 Etats membres de l’Union africaine issus des régions ouest, est, centrale et australe ont des antennes consulaires à Laayoune ou Dakhla.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/