Menu

Breve

Elections : L’ancienne députée Itimad Zahidi menace de quitter le PJD

Publié
Itimad Zahidi / DR
Temps de lecture: 1'

Après une longue absence, Itimad Zahidi effectue son retour sur la scène politico-médiatique. L’ancienne députée  du PJD de la liste nationale des jeunes entre 2011 et 2016, vient de présenter sa démission du conseil national de la Lampe.

Dans une lettre adressée au président de cette instance Driss Azami, elle a expliqué sa décision par «la mauvaise gestion par les institutions du parti des divergences entre ses élus», admettant que le PJD de Témara vit «depuis deux années» au rythme de disputes entre ses membres «à cause de décisions prises contres les intérêts des citoyens».

Cette démission du parlement du parti pourrait être le prélude à un divorce total entre Mme Zahidi et le PJD. Même si pour l’heure, elle n’envisage pas de franchir le pas. «Actuellement, je suis toujours membre du parti et il est encore prématuré de parler de le quitter pour un autre parti», a-t-elle précisé dans des déclarations au média le360. En cas de rupture avec le PJD, elle perd automatiquement son siège d’élue communal au conseil municipal de Temara.

On apprend que la décision prise par Mme Zahidi s’inscrit dans la guerre que se livre les jeunes et les femmes de la Lampe pour avoir les meilleures places conduisant, sans grand effort, au siège de député. Elle est éligible pour figurer une nouvelle fois sur les deux listes nationales. La loi sur les partis interdit aux bénéficiaires (des listes nationales) le cumul de deux mandats successifs.

Au début de ce mois, Younès Benslimane, député à deux reprises et premier adjoint du maire de Marrakech, a annoncé qu’il ne défendra pas les couleurs du PJD lors des prochaines élections législatives. Le RNI pourrait être sa prochaine destination.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/