Menu

Breve

#BoycottFrance : Tentatives de piratage de sites français

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Groupement d’intérêt public action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA) a annoncé dimanche soir une vague de cyberattaques visant des sites internet français.

«Vague de cyberattaques en défiguration en cours ciblant de nombreux sites Internet Français», a-t-il avertit, en expliquant que cette défiguration consiste en «l’altération par un pirate de l’apparence d’un site Internet (…) sans rapport avec l’objet initial du site, voire une courte mention comme "owned" ou "hacked"».

«Little Think Tank», un profil sur Twitter qui se définit comme étant un «groupe sans caractère officiel composé d'experts et de passionnés discutant d'actualité dans les domaines des relations internationales et de la géopolitique», a lui aussi confirmé ces attaques.

Il évoque aussi des «commentaires islamistes menaçant directement la France et se réjouissant de la décapitation de Samuel Paty», en partageant des captures d’écran, sans mentionner leur source.

Ces attaques surviennent au lendemain du lancement d’une campagne sur les réseaux sociaux visant à boycotter les produits «Made in France».

Intitulée «BoycottFrance», elle a déjà fait réagir la diplomatie française qui a appelé, dimanche, à «cesser» ces appels qui «dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d’expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine».

«En conséquence, les appels au boycott sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale», enjoint le département de Le Drian, qui s'est départi du ton diplomatique de circonstance.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/