Menu

Breve

Coronavirus : Des élus dépeignent une image noire de la situation à Marrakech

Publié
Un quartier isolé par les autorités de Marrakech en août dernier. / DR
Temps de lecture: 1'

Dans un mémorandum adressé au chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani il y a quelques jours, huit parlementaires et conseillers du PJD ont dépeint une image noire de la situation à Marrakech. 

Ils ont ainsi dénoncé «le retard pris dans la prise des mesures nécessaires pour isoler les foyers épidémiques dans de nombreux quartiers, en particulier les plus fragiles se trouvant dans la vieille ville, comme Sidi Youssef Benali, Mhamid et le douar Belaaguid», rapporte Alyaoum 24.

Les élus du parti de la Lampe ont critiqué «la faiblesse des mesures de fermeture imposées aux quartiers touchés», expliquant que les foyers épidémiques «ont continué à se développer dans les quartiers susmentionnés pendant plusieurs semaines et mois».

Tout en rappelant la situation des hôpitaux de la ville, le mémorandum pointe l’adoption du protocole de prise en charge à domicile, déplorant une opération qui se fait «sans enquête pour de nombreux patients qui sont en position de fragilité sociale et qui vivent dans des conditions ne permettant pas l'isolement sanitaire requis».

Le document dénonce aussi «le manque de nombreux médicaments décrits dans le protocole de traitement à domicile dans les pharmacies, et le retard de plus de 5 jours pour les patients recevant des médicaments du ministère de la Santé, ce qui a aggravé l'état de santé des personnes infectées par le virus». Il souligne par ailleurs «le manque de bouteilles d'oxygène nécessaires pour soigner les cas critiques contribuant à l'augmentation du nombre de décès dans les hôpitaux».

Ce mémorandum intervient un mois après un communiqué des élus du PJD de la ville ocre, dénonçant leur «exclusion» des réunions tenues par les ministres lors de leurs visites à Marrakech. Ils avaient ainsi dénoncé la «non-implication des instances élues dans la gestion de la crise épidémique» ainsi que «la domination de l'obsession sécuritaire sur la méthodologie de travail du Comité régional de vigilance épidémiologique dans la préfecture de Marrakech».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/