Spoliation immobilière à Casablanca : Justice a été rendue à la famille Geidel

Une «première victoire de la justice» concernant le dossier de spoliation de la famille Geidel a été enregistrée cette semaine à Casablanca, rapporte l’association pour le droit et la justice au Maroc (ADJM) basée en France. Citant maître Messaoud Leghlimi, avocat au barreau de Casablanca en charge de ce dossier, un communiqué de l’ONG parvenu à Yabialdi précise qu’après plusieurs longues années de procédures, la justice a procédé à l'exécution du jugement qui a permis à cette famille de récupérer son bien immobiliser ce jour 21 février.

«Le faux et l’usage de faux, la vente entre époux avec le prétexte "de la bonne foi de l’acquéreur" en trame de fond ont été largement employés dans ce dossier, qui s’il n’avait pas été révélé avant les effets néfastes de la loi 39/08 article 2, n’aurait jamais pu connaître un dénouement juste pour les victimes», affirme l’ADJM. «Plus que jamais, le collectif des victimes de spoliations et détournements d’héritages en appellent à l’abrogation de cette loi dangereuse», ajoute le communiqué.

La mère de cette famille, couturière de profession, avait acheté sa maison dans les années 1950 où elle a élevé seule ses enfants. Au décès de leur mères, les deux héritiers auraient été spoliés par un couple franco-marocain voilà plus d’une décennie, conclut le communiqué.

Dans le même thème