Baccalauréat : Moins de fraudeurs cette année à Casablanca-Settat

Un total de 61 cas de fraude a été enregistré lors des épreuves de l'examen national unifié du baccalauréat (session juin) 2018, dont vingt neuf parmi les candidats libres, selon des statistiques communiquées par l'Académie régionale de l’Éducation et de la formation (AREF) de la région Casablanca-Settat.

Cependant, les cas de fraude ont enregistré un net recul par rapport aux sessions précédentes, relève l'AREF dans un communiqué, expliquant que cette baisse est due aux campagnes de sensibilisation, aux efforts des ressources humaines de l'AREF et aux opérations de contrôle des forces de l’ordre dans les environnements des centres d’examens.

Après avoir fait observer que le taux d’absentéisme n’a pas dépassé 2%, la même source indique que la première journée des examens s’est déroulée dans des ''conditions normales''. Pour rappel, les commissions de veille régionales et provinciales se sont rendues dans plusieurs centres d’examens pour veiller à l’application des dispositions de l’arrêté ministériel concernant les examens du baccalauréat 2018.

Dans le même thème