L'Italie expulse un imam d'origine marocaine

L'Italie a expulsé mardi un imam d'origine marocaine connu pour ses positions radicales, expliquant qu'il représentait un danger pour la sécurité publique, selon les autorités.

Bourki Bouchta, qui vivait à Turin dans le nord du pays, a été emmené à l'aéroport de Milan Malpensa où il a embarqué à bord d'un avion à destination du Maroc, a précisé le ministère de l'Intérieur.

Dans un communiqué, le ministère souligne que les autorités envisagent de prendre des mesures similaires à l'encontre d'autres étrangers en Italie. Selon l'agence de presse ANSA, un Tunisien, Litayem Amor Ben Chedli, a été expulsé la semaine dernière de Côme dans le nord du pays.

Le ministère a expliqué que Bourki Bouchta avait été expulsé suite à une enquête des services antiterroristes qui ont vérifié qu'il était responsable d'un "sérieux trouble à l'ordre public" et représentait "un danger pour la sécurité de l'Etat". Aucun détail n'a été apporté sur des incidents particuliers qui pourraient être à l'origine de son expulsion.

Certains hommes politiques avaient demandé l'expulsion de l'imam en 2001, après qu'il eut défendu Oussama ben Laden et condamné publiquement les opérations américaines en Afghanistan.

Le frère de l'imam, Abdrahmane Bouchta, compte faire appel de cette décision d'expulsion, selon ANSA.

Source : Associated Press

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com