En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Maroc: La «vision» du nouveau ministre du Tourisme, Yassir Zenagui

Selon les responsables politiques et des représentants du secteur touristique, et ce malgré une année 2009 sur fond de crise économique internationale, le secteur du tourisme a tiré son épingle du jeu et a démontré une capacité de résistance en réalisant des performances plus qu’honorables.

Le bilan (officiel) chiffré de l’année 2009 se présente comme suit. Le Maroc a enregistré 8,35 millions de touristes soit une croissance de + 6 % (contre + 5,5 % au niveau mondial), 16,2 millions de nuitées (légère baisse de - 1,6 % par rapport à 2008), 52,4 milliards de dirhams de recettes touristiques, soit une baisse de – 5,7 % (contre - 20 % au 1er trimestre 2009) et la création de 13 000 nouveaux lits (dont 40 % à Marrakech).

«Tous ces résultats sont le fruit d’efforts concertés entre le public et le privé, d’une capacité d’anticipation et d’une dose d’innovation. Mais au-delà de cela, ces résultats démontrent que la qualité des choix stratégiques qui ont été faits dans le cadre de la Vision 2010. Cela nous permet, aujourd’hui, un positionnement compétitif. Nous devons le consolider et le développer», indique Yassir Zenagui, le nouveau ministre en charge du Tourisme et de l’Artisanat.

Selon le ministre de tutelle, l’année 2010 sera une année cruciale durant laquelle les défis conjoncturels et structurels seront nombreux. «Sur le plan conjoncturel, l’année 2010 devrait renouer avec la reprise de l’économie mondiale. Les experts internationaux économiques et touristiques tablent sur une reprise de l’économie mondiale de l’ordre de + 3,1 %, selon le FMI, et du tourisme mondial entre + 1 % et 3 %, selon l’Organisation mondiale du Tourisme. Pour notre part, et dans ce contexte, nous ambitionnons de réaliser une croissance de + 10 %, soit 3 fois la tendance internationale. Une partie de cette croissance provenant de la nouvelle capacité additionnelle de lits. Ceci nous impose de faire face à des défis importants pour réaliser nos objectifs», annonce Yassiz Zenagui.

Pour cela, et selon le ministre, le Maroc devra continuer à anticiper et innover pour renforcer la destination Maroc auprès des marchés émetteurs. De renforcer la force de frappe commerciale afin d’inciter les partenaires à programmer la destination et faire face à la concurrence de plus en plus agressive. De réunir toutes les conditions pour maintenir et densifier les dessertes aériennes et accélérer la dynamique d’investissement. «C’est vital pour concrétiser les projets en cours et pour donner de la visibilité à moyen terme sur les opportunités d’investissement. Et enfin, d’améliorer la compétitivité du produit Marocain notamment à travers le renforcement de la qualité d’hébergement», dit-il.

Il appelle à une action d’ordre structurelle avec la concrétisation de la refonte du dispositif de contrôle et de classement des hôtels et de donner plus de place (et de sens) à la notion de service, conformément aux standards internationaux. 2010 sera également l’année du lancement de la Vision 2020, initiée par SM le Roi Mohammed VI.

«La Vision 2020 doit consolider les acquis et les réalisations de la Vision 2010 avec la poursuite de la dynamique d’investissement. Le tout en se focalisant sur le tourisme plus qualitatif, plus durable et plus responsable. Seule une mobilisation public / privée, comme celle qui a prévalue pour la Vision 2010, permettra d’initier les grands chantiers à même de réaliser cette nouvelle ambition», conclut Yassir Zenagui.

Rachid Hallaouy
Copyright Yabiladi.com

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com