En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Investissement Publié Le 27/12/2016 à 19h30

Opération séduction de l'e-banking auprès des entreprises marocaines

Sécurité, flexibilité, rapidité : c’est ce que promettent les banques en ligne à travers leurs services, censés faciliter les démarches financières des entrepreneurs. Détails.

On dit d’elles que ce sont les «banques de demain». C’est que l’e-banking, dans le sillage de la dématérialisation des procédures financières en l’occurrence, a bien des services à offrir : consultation de comptes, virements et achats de produits financiers sont autant d’atouts de la banque électronique.

En premier lieu, elle génère des gains de productivité, écrivait déjà l’Express en 2011. «Cela est lié à l'automatisation des procédures, à la saisie unique des différentes informations en un seul point, ainsi qu'au meilleur suivi des règlements des clients et des fournisseurs», décryptait un opérateur du secteur bancaire français.

Mais encore ? Les opérations sont sécurisées. «En supprimant la circulation de papiers et de disquettes, la banque électronique supprime le risque de perte de données, ainsi que le risque lié à la ressaisie des instructions de l'entreprise par la banque. Par ailleurs, grâce à des procédures électroniques hautement sécurisées de transmission et de signature des ordres, on minimise le risque de fraude», poursuit ce responsable.

Faciliter les démarches financières des entreprises

Au Maroc, la BMCE mise beaucoup sur la banque en ligne. Depuis 2012, elle a instauré un nouveau service de banque à distance, «BMCE Direct». Si, dans la forme, l’offre n’augure rien de nouveau, souligne l’Economiste, la formule proposée par l’institution bancaire marocaine permet toutefois de réaliser un ensemble d’opérations en temps réel. Reposant sur le volet transactionnel, l’offre propose notamment une panoplie de services à l’instar de la consultation des soldes et des mouvements des comptes bancaires, le téléchargement du relevé de compte et les virements entre les comptes BMCE ou en faveur d’un bénéficiaire. Les clients peuvent aussi recharger de cartes prépayées, consulter des avis d’opéré et des impayés, faire opposition sur une carte bancaire et d’autres opérations courantes telles que la commande d’un chéquier ou l’édition de RIB/IBAN.

Pour les entreprises qui s’exportent à l’international, la banque a mis en place l’option e-Trade. Objectif ? Permettre l’ouverture et la gestion des crédits documentaires import en ligne (un dossier doit être préalablement soumis à une agence bancaire). «BMCE ambitionne d’attirer 1/3 de ses clients vers cette nouvelle plateforme. Quoique le service soit gratuit, une souscription est obligatoire», expliquait Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général délégué de BMCE Bank.

L’ensemble de ces services sont accessibles à travers trois canaux : via Internet en se connectant sur www.bmcebank.ma (onglet «BMCE Direct») ; via smartphone en téléchargeant gratuitement l’application «BMCE Direct» sur les stores de Apple, Android et Blackberry ; ou via téléphone en contactant le serveur vocal au 05 29 05 05 05.

1 commentaire
Al Maghrebi
Auteur : Lmaghrabi
Date : le 28 décembre 2016 à 08h03
On doit suivre la technologie et partager cette technologie avec nos amis arabes, les banques marocaines ne sont pas présentes en Arabie saoudite, au Koweït, Jordanie et autres pays, on doit convaincre pour installer plus de banques dans le monde arabe
Convertisseur de devises
Montant :
De :
 :