Al Wakil
15 mai 2008 14:45
Le nom Al-Wakîl sous-entend un effort déjà fourni à la suite duquel on se confie à Al-Wakîl en disant: "je me confie entièrement à Toi". Aucun effort ne doit être épargné puis on soumet le tout au Seigneur, on se confie à Lui (Tawakkol).

Allah exige de nous une seule condition pour accepter de nous laisser nous confier et compter sur Lui, et c'est de faire tout notre possible tout en comptant sur Lui. Il n'accepte pas les 'Moutawâkil' (un genre de fataliste qui ne fournit aucun effort et attend une solution divine).

Note Srnitienne :
Moutawâkil avec un long a : Moutawaakil
A ne pas confondre avec Moutawakil avec un a simple qui est celui qui s'en remet correctement à Dieu


T'est-il arrivé un jour de signer la procuration à quelqu'un tout en étant indécis et ayant peur ? Est-ce qu'il est logique de se soumettre à l'être humain au lieu de se soumettre au Créateur ? On se confie au docteur et à l'avocat, et on ne se confie pas à Allah ? Louange à Allah qui offre Son royaume aux faibles et démunies. Remarquez ce beau verset : Allah dit ce qui peut être traduit comme : « Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, Qui te voit quand tu te lèves et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent. » (TSC, Ach-Chou`arâ' (LES POETES) : 217-219). Il ne faut pas se diriger vers quelqu'un d'autre, alors qu'Allah (SWT) est omniprésent !! Evidement ceci ne signifie pas se désintéresser, mais plutôt bouger et s'engager sachant que c'est Allah Qui à la fin fournira la solution. Un autre verset plein de significations : Allah dit : ce qui peut être traduit comme : « Et place ta confiance en Le Vivant qui ne meurt jamais… » (TSC, Al-Fourqân (LE DISCERNEMENT) : 58). Comment peut-on se confier et compter sur les morts et laisser Celui qui ne meurt jamais.

Que signifie donc Al-Wakîl ? C'est Lui qui a la charge des affaires des Ses serviteurs, Il ne les abandonne pas, Il ne délègue pas leur sort à quelqu'un d'autre et leur épargne tous les maux.
N'ayez pas peur si vous êtes délaissés par les autres car : « Certes ceux auxquels l’on disait: «Les gens se sont rassemblés contre vous; craignez-les» - cela accrut leur foi - et ils dirent: «Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant». » (TSC, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 173). Ce verset fut révélé pour les compagnons du Prophète après la conquête de Ohod, après de longues souffrances et de difficultés. Le Prophète (BP sur lui) savait que Qoraiche se préparait à le combattre et il annonça qu'il était en route pour les affronter. Quand Qoraiche, dans un effort d’intimidation, envoya au Prophète et à ses compagnons un messager leur annonçant que son armée était redoutable, ils répondirent : «Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant». L'homme retourna vers Qoraiche pour les avertir que le Prophète (BP sur lui) était en route pour les combattre et qu’il allait les massacrer. Puis le reste du verset descendit et Allah dit-ce qui peut être traduit comme: « Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d’une grâce immense. » (TSC, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 174).

Le Prophète (BP sur lui) nous enseigne que quiconque répète, sept fois, chaque matin «Allah me suffit. Il n’y a de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est le Seigneur du Trône immense», Allah (SWT) lui épargnera les difficultés du jour.

Exemples de personnes qui ont compté sur Al-Wakîl

Hadjer la femme d’Abraham avait été laissée seule par son mari en obéissance à une injonction divine. Quand Ibrahim repartit, elle lui demanda à qui il les laissait, Ibrahim ne répondit pas. Hadjer insista encore mais Ibrahim ne répondit toujours pas. Alors Hadjer lui dit : est-ce une volonté d’Allah que tu accomplis ? Ibrahim fit signe affirmatif de sa tête, alors elle dit : Il ne nous abandonnera pas.

Le jour où il revenait de l’expédition de Dhat ar-riqa’, le Prophète se reposa en route et chacun de ses compagnons s’abrita à l’ombre tant qu’il put. Le Prophète dormit à l’ombre d’un arbre et suspendit son épée au dessus de sa tête. Un homme du camp ennemi s’empara de l’épée et la pointa vers le Prophète (BP sur lui) en lui disant : qui te protégera de moi ô Mohammed ? Le Prophète tout confiant en Allah lui cria : Allah me protégera. L’épée tomba de la main de l’homme et le Prophète la saisit et la pointa vers l’homme. Celui-ci se rua par terre et implora sa clémence. Le Prophète l’exhorta d’embrasser l’Islam, l’homme refusa, mais lui promit de ne pas prêter la main à qui voudra lui nuire et le Prophète (BP sur lui) lui rendit sa liberté.

Tiré de :
A la lumière de Ton nom, nous vivons.
Episode 9 : Al-Wakîl
Par Amr Khaled

Source : [www.amrkhaled.net]
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook