News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
vous croyez aux chatiments de la tombe ?

logiquement le chatiment vient apres le jugement

alors je ne comprends pas pourquoi le chatiment de la tombe vient avant le Jugement Dernier

en plus je ne pense pas qu'il y ait des versets coraniques qui evoquent le chatiement de la tombe

qu'en pensez vous?
Al_Pacino a écrit:
-------------------------------------------------------
> > logiquement le chatiment vient apres le
> jugement
>
> alors je ne comprends pas pourquoi le chatiment de
> la tombe vient avant le Jugement Dernier
>
> en plus je ne pense pas qu'il y ait des versets
> coraniques qui evoquent le chatiement de la tombe
>
> qu'en pensez vous?

Salam,

Tu pars d'un postulat qui est erroné à la base, la logique veut que la destination finale soit attribuée le jour dernier mais il y a chatiment avant et même bien avant la tombe. Les Aad et les thamuds n'ont ils pas reçu une part de chatiment ici-bas avant même la tombe.

Concernant le chatiment de la tombe, il en ai fait mention explicitement dans des hadiths.
srnit a écrit:
-------------------------------------------------------
>
> Tu pars d'un postulat qui est erroné à la base, la
> logique veut que la destination finale soit
> attribuée le jour dernier mais il y a chatiment
> avant et même bien avant la tombe. Les Aad et les
> thamuds n'ont ils pas reçu une part de chatiment
> ici-bas avant même la tombe.

oui mais le chatiment de la tombe si j'ai bien compris est quelque chose de systematique...à ne pas comparer avec ce genre de maledictions qui a frappé certains peuples pecheurs

>
> Concernant le chatiment de la tombe, il en ai fait
> mention explicitement dans des hadiths.
>


oui, mais ces hadiths sont ils authentiques à 100% ?
salam alikoum


biensur que le chatiment de la tombe existe et est veridique, il ya bcp de hadith a ce sujetn et meme des douaas permmetant de demander a Dieu de nous en proteger, le hadith son authentique en voici un

D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) passa un jour par deux tombes il dit: "Ceux qui y sont ensevelis, subirent des tortures et pourtant ce n'est pas pour des péchés capitaux. En effet, l'un colportait des médisances; quant à l'autre, il ne se mettait pas à l'abri des regards en urinant". Ceci dit, il se fait apporter une palme humide, la partagea en deux, planta chacune des deux parties devant une tombe, puis dit: "J'espère que leurs tourments seront allégés tant que ces deux parties (de la palme) restent fraîches".
Hadith dans le Sahîh de Muslim, boukhari






_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/colo r]
(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)

Si tu veux savoir quelle place tu occupes auprès de Dieu...regarde quelle place Dieu prend dans ton coeur

(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)
_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/cent er]
oui mais à votre avis, pourquoi il n y a aucune mention à ces chatiments dans le Coran? pourquoi le Coran decrit dans plusieurs versets le jugement dernier, les chatiments de l'enfer, etc...mais à aucun moment n'evoque les chatiments de la tombe? cette "omission" ne vous parait pas "etrange" ?
Salam,

Es tu sur que ce n'est pas mentionné dans le Coran?
Dans le Coran, il est question de l'ange de la mort, des anges qui frappent le dos et les bougts des doigts, ...
tu peux me citer les versets stp?
merci
we yama tabeyadou oujouhoun watasewadou oujouh
watara koula oumatine jathia koula oumatin toudeaa ila kitabiha al yama toujezawn ma kountoume taamaloune
bougafer a écrit:
-------------------------------------------------------
> we yama tabeyadou oujouhoun watasewadou oujouh
> watara koula oumatine jathia koula oumatin toudeaa
> ila kitabiha al yama toujezawn ma kountoume
> taamaloune


oui, et le rapport avec le sujet?? j'en vois pas ...



quand le sage designe la lune, l'idiot regarde le doigt (lue sur le forum)
bougafer a écrit:
-------------------------------------------------------
> tu reve va aprendre l'arabe te tu reviens
> pas de rapports avec le sujets me tu reves


le verset que tu as cité ne parle pas des chatiments de la tombe, mais plutot du Jour du Jugement Dernier
interressant a lire:


COMMENT SE PRÉSERVER DU CHÂTIMENT DE LA TOMBE ?

Par l’imam Ibnul-Qayyim Al-Jawzy


Le très grand savant Ibnul-Qayyim a dit : les moyens qui préservent du châtiment de la tombe sont de deux ordres : synthétique et générale. Nous transcrivons ses paroles en la résumant quelque peu.


Les moyens synthétiques sont : éviter ce qui entraîne le châtiment de la tombe, et parmi les causes les plus bénéfiques est de s‘asseoir un instant pour Allah avant de dormir, et de faire un examen de conscience sur ce qui a été perdu et gagné durant cette journée, pour ensuite renouveler son repentir vers Allah. Celui qui le fait dormira avec ce repentir, en projetant résolument de ne plus refaire ce péché en se réveillant. Il faut faire cela toutes les nuits, car si cette personne mourt cette nuit-là alors elle meurt avec son repentir, par contre si elle se réveille, elle se réveille alors en voulant accomplir de bonnes œuvres, et heureuse du prolongement de sa durée de vie, en se remettant à Allah, et en sachant ce qu’elle a manqué (comme bonnes œuvres). Il n’y a pas meilleur que ce sommeil pour le serviteur, notamment s’il accompagne cela avec le dhikr (rappel d’Allah) et l’accomplissement des actes conseillés rapportés par le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - avant de dormir, jusqu’à ce qu’il s’endorme. En effet, Allah facilitera cet acte pour celui auquel Il veut le bien, et il n’y a de pouvoir et de puissance qu’en Allah.


Nous allons citer des hadiths du Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - au sujet de la préservation du châtiment de la tombe :

Il est rapporté dans le Sahih Muslim d’après Salmân Al-Fârissî qui dit : j’ai entendu le Messager d’Allah – qu’Allah prie sur lui et le salue - dire : « Surveiller (Ar-ribât) jour et nuit vaut mieux que le jeûne et la prière de la nuit durant un mois, et s’il meurt en faisant cela, il sera perpétuellement récompensé pour les œuvres qu’il accomplissait, et sera pourvu continuellement de ses biens, et sera préservé de l’épreuve (le châtiment de la tombe) ».

Ar-ribât est le fait de surveiller et garder les frontières contre l’intrusion des mécréants. La signification des frontières (Athaghr) est tout endroit où la crainte et l’intimidation sont de mise entre ses habitants et leurs ennemis. Le mérite de cette surveillance est immense, et sa récompense est grande, et le meilleur des surveillance est celle où la crainte et l’intimidation est la plus forte.

Également, parmi ce qui préserve du châtiment de la tombe, est ce qu’on comprend du hadith rapporté par Nassâï, d’après un homme d’entre les compagnons du Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : un homme a dit : « pourquoi les croyants goûtent-ils tous à l’épreuve de la tombe sauf le martyr ? Le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - répondit : « L’éclat des épées au dessus de sa tête lui est largement suffisant comme épreuve ».

At-Tirmidhî et Ibnû Mâjah rapportent, entre autres, avec une chaîne de transmission authentique, d’après Al-Miqdâm Ibnû Ma’d Yakrib, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : « Six particularités sont attribuées au martyr auprès d’Allah : il sera pardonné lors du premier jet de son sang, on lui fera voir sa place au Paradis, il sera préservé du châtiment de la tombe, il ne sera point affligé lors de la grande terreur, il sera orné de la parure de la foi, on le mariera avec les houris aux grands et beaux yeux, et il sera intercesseur pour soixante-dix personnes de son proche entourage ».

Cette version est celle de Ibnû Mâjah. Celle de Tirmidhî est : « On décorera sa tête de la couronne de la dignité, son rubis est meilleur que la vie d’ici-bas et tout ce qu’elle comporte, on le mariera avec soixante-douze femmes parmi les houris aux grands et beaux yeux, et il sera intercesseur pour soixante-dix personnes de son proche entourage ».

Ceci est un des bienfaits du jihâd dans le sentier d’Allah et le fait de mourir en martyr.

Ce qui est rapporté, également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe : ce qui a été authentifié par Abû dâwûd, Tirmidhî, Ibnû Mâjah, et Nassâï, d’après Abû Hurayrah, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : « Une sourate du Coran, qui comptabilise trente versets, vient en intercesseur pour celui qui la lit jusqu’à ce qu’il soit pardonné ».

Ce hadith prouve, ainsi que tout ce qui est rapporté comme paroles avec la même signification, pour celui qui observe strictement la lecture de la sourate Al-Mulk (la royauté), avec assiduité, et met en œuvre ce en quoi elle invite, sera préservé du châtiment de la tombe.

Ce qui a été rapporté également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe, le hadith authentique d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : « Celui qui meurt à la suite d’un mal de ventre ne sera point châtié dans sa tombe » (Rapporté par Tirmidhî).

Ce hadith suppose qu’il faut, pour celui qui est touché par une maladie au ventre, patienter, sans s’inquiéter, et espérer la récompense d’Allah. Son entourage se doit aussi de le faire patienter en l’espoir de la récompense.

Ce qui a été rapporté également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe, ce qui a été rapporté par l’imam Ahmad, entre autres, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : « Il n’y a pas un musulman qui meurt le jour ou la nuit du vendredi, sans qu’il soit préservé par Allah des tourments de la tombe ».

Ceci est une grâce exclusive d’Allah, et un accord de sa part pour une belle fin de vie.

Ensuite, ce qui est utile de citer dans ce chapitre, le hadith rapporté par Ibnû hibbâne dans son recueil authentique, d’après Abû Hurayrah, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : « Lorsque la dépouille est introduite dans sa tombe, elle entend le claquement des chaussures de ceux qui retournent (de l’enterrement). Si cette personne était croyante la prière sera au niveau de sa tête, et le jeûne à sa droite, l’aumône légale à sa gauche, et l’application des bonnes œuvres parmi lesquelles l’aumône, le fait de consolider le lien de parenté, le bien et la bienfaisance envers les gens, à ses pieds. Ensuite, on viendra près de sa tête, et la prière dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra à sa droite, et le jeûne lui dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra à sa gauche, et l’aumône légale lui dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra au niveau de ses pieds, et l’aumône, le fait de consolider le lien de parenté, le bien et la bienfaisance envers les gens lui diront : il y a auprès de nous une ouverture. On lui dira, ensuite : assieds-toi, c’est alors qu’il s’assit et à cet instant où le soleil lui sera représenté au moment de son coucher, on lui demandera : vois-tu cet homme qui a été envoyé parmi vous, que dis-tu de lui ? Et que témoignes-tu de lui ? Il dira : laissez-moi jusqu’à ce que je prie ? Ils lui rétorquèrent : tu pourras le faire ensuite, mais réponds-nous à quoi nous t’avons interrogé : vois-tu cet homme qui a été envoyé parmi vous, que dis-tu de lui ? Et que témoignes-tu de lui ? Il répondra : j’atteste que Muhammad est le Messager d’Allah, et qu’il est venu avec la vérité de la part de son Seigneur. On lui dira alors : tu as vécu en croyant à cela, et tu es mort en cette situation, et tu ressusciteras en cet état, si Allah le veut. Ensuite, on lui ouvrira une des portes du paradis, et on lui dira : ceci est ta demeure au paradis, et tout ce qu’Allah a préparé pour toi, dès lors sa joie et son envie redoubleront. Ensuite, on lui ouvrira une des portes de l’enfer, et on lui dira : ceci est ta demeure en enfer, et tout ce qu’Allah aurait préparé pour toi si tu lui avais désobéi, dès lors sa joie et son envie redoubleront. Ensuite, on agrandira sa tombe de soixante-dix coudées, et on l’illuminera, et son corps retournera d’où il a commencé (la terre), et son âme sera trempée dans un doux parfum provenant d’un oiseau qui se suspend sur les branches des arbres du paradis ». Enfin le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - dit : « Ceci fait référence à la parole d’Allah :



« Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l’au-delà… » (Ibrahîm v.27) etc.



Ô Seigneur ! Fais de nos tombes et de celles de nos frères musulmans, des jardins parmi ceux que l’on trouve au paradis, et évite-nous toutes les épreuves apparentes et cachées, Ô Toi le Généreux ! Et que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur Ton serviteur, et Ton messager, Muhammad, sur sa famille, et sur tous ses compagnons.




_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/colo r]
(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)

Si tu veux savoir quelle place tu occupes auprès de Dieu...regarde quelle place Dieu prend dans ton coeur

(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)
_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/cent er]
Source : [www.muslimfr.com]

Question: Lorsqu'une personne décède que se passe-t-il ? Où va son âme ?




Réponse: Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) nous a donné une description longue et détaillée concernant ce qui se passe lorsqu'une personne décède. Ses propos nous ont été rapportés par Al Barâ Ibn Âzîb (radhia Allâhou anhou), qui raconte:

Nous sommes sortis vers Baqi' (le cimetière de Médine), (un jour) à l'occasion d'un enterrement, en compagnie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Lorsque nous arrivâmes, la tombe n'était pas encore creusée; le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) s'assit et nous nous assîmes autour de lui, (nous étions tellement silencieux et tranquilles que c'était) comme s'il y avait des oiseaux sur nos têtes. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) avait un bâton dans sa main qu'il utilisait pour gratter la terre. Il leva alors la tête et dit, en deux ou trois fois: "Demandez la protection d'Allah contre le châtiment de la tombe." Puis il dit: Le serviteur croyant, lorsqu'il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre (Al Âkhirah), des anges au visage resplendissant descendent du ciel –c'est comme si leur visage était un véritable soleil-, emportant avec eux un linceul et du parfum provenant du Paradis. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme pure ! Sors (et viens rejoindre) un pardon et un agrément venant d'Allah." Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Elle (l'âme) s'écoule et sort alors (aisément) comme la goutte coule de l'outre. (L'ange de la mort) la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans le linceul et la parfument. Emane alors d'elle (un parfum comparable) à la meilleure flagrance de musc qui puisse être trouvée sur terre. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant. Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme pure ?" Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les plus beaux prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est accordée. L'accueillent alors ceux qui vont la conduire au ciel suivant, jusqu'à ce qu'elle parvienne au septième ciel. Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez le Livre de mon serviteur dans le 'illiyîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d'" un livre cacheté ! Les rapprochés (d'Allah : les Anges) en témoignent", c'est à dire le Livre des bons serviteurs…) et retournez le vers la terre, parce que c'est d'elle que je les ai créé, c'est vers elle que je les retourne, et c'est d'elle que je les retirerai une nouvelle fois" Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Son âme est donc ramené à son corps. Deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Mon Seigneur est Allah." Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Mon dîn est l'Islam". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Il est le Messager d'Allah." Il lui demandent enfin: "Et (d'où tiens-tu) ta connaissance (au sujet de ce que tu affirmes) ?" Il réplique: "J'ai lu le Livre d'Allah, j'ai apporté foi en lui et j'ai attesté de sa véracité." Un appel est alors lancé du ciel: "Mon Serviteur a dit la vérité. Tapissez donc le Paradis pour lui, habillez-le de vêtements du Paradis et ouvrez lui une porte celle-ci." Il (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: Lui parviennent alors sa brise et son parfum; sa tombe est élargie jusqu’où porte le regard. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Et un homme au beau visage, bien habillé et parfumé vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la bonne nouvelle qui va te réjouir: Voici le jour qui t’avait été promis." Il (le défunt) lui dit alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le bien." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes bonnes œuvres." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Fais survenir l’Heure (dernière), afin que je puisse retourner auprès de ma famille et de mes biens."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit (ensuite): Et le serviteur kâfir 1, lorsqu’il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre, des anges au visage noirci descendent du ciel vers lui avec de la bure. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme répugnante ! Sors vers la colère et le mécontentement d’Allah." Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: L’âme se répand alors partout dans son corps et il l’arrache comme on arrache une broche de la laine trempée. Il la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans cette bure. Emane alors d'elle (une puanteur comparable) à la pire pestilence d'un cadavre qui puisse être trouvée sur terre. Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant. Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme répugnante ?" Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les pires prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est refusée. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita alors (le passage du Qour'aane faisant allusion à cela): "(…) les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille." (Sourate 7 / Verset 40)

Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez Son Livre dans le sidjîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d' "un livre déjà cacheté (achevé)", le Livre des libertins…) dans la terre inférieure (ou profonde)." Son âme est alors jetée – puis le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita (un autre passage coranique): "(…) car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond." (Sourate 22 / Verset 31) Son âme est donc ramenée à son corps et deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…" Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas..." Un appel est alors lancé du ciel: "Il a menti. Tapissez donc l'Enfer pour lui et ouvrez lui une porte vers le Feu." Lui parviennent alors (les effets de) sa chaleur et son vent brûlant; sa tombe se rétrécit sur lui au point où ses côtes se retrouvent emboîtés (les uns dans les autres). Un homme au visage laid, mal vêtu et puant vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la nouvelle qui va te déplaire: Voici le jour qui t’avait été promis." Il (le défunt) lui dira alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le mal." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes œuvres malsaines." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Ne fais pas survenir l’Heure (dernière, et ce, apparemment, afin qu'il ne soit pas jugé définitivement et qu'il n'ait pas à supporter des tourments encore plus terribles.)"

(Référence: Mousnad Ahmad, Moustadrak Hâkim, Mousannaf Ibn Aby Chaybah, avec quelques variations. La version citée par l'Imâm Ahmad r.a. est authentifiée par Cheikh Choueïb Arnâoût et Cheikh Albâni r.a.; certaines parties de ce long Hadith sont présentes notamment dans les Sounan Abi Dâoûd, Ibn Mâdja et Nasaï. Des critiques ont été faites par certains savants concernant l'authenticité de ces rapports, mais Ibn Qayyim r.a. s'attache à répondre longuement à celles-ci dans ses annotations des Sounan Abi Dâoûd – Voir pour cela ses "Ta'liqât" sur le Hadith N° 4127)

Dans une autre version de ce Hadith (présente dans les Sounan Abi Dâoûd), on trouve quelques indications supplémentaires concernant les châtiments qui attendent cette personne:

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit ainsi qu'un (ange) aveugle et sourd (et qui ne risque donc pas d'éprouver de la pitié) est alors envoyé pour cette personne, emportant avec lui un maillet en fer (tel que), s'il l'utilisait pour frapper une montagne, celle-ci serait réduite en poussière. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: (Cet ange) l'assène alors avec ce maillet un coup (tellement puissant) que toutes les créatures, d'est en ouest, l'entendent, exception faite des hommes et des djinns. Le défunt est ainsi réduit en poussière, puis son âme lui revient (et son corps reprend forme, pour continuer à subir ainsi le châtiment).



Les propos du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qui ont été cités répondent clairement, je pense, à votre question. Néanmoins, par rapport au contenu même du Hadith cité, je tiens à apporter quelques précisions complémentaires:

Dans le récit que fait le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), il est question, à un moment donné, du retour de l'âme du défunt vers son corps. Il convient de souligner, comme l'ont fait d'illustres savants (comme Ibn Qayyim r.a. et Ibn Abil 'Izz Al Hanafi r.a.), que ce retour de l'âme vers le corps n'est que partiel et se produit dans le monde intermédiaire (Al barzakh): Le lien qui les unit alors n'est pas comparable à celui qui existait lorsque la personne était en vie dans ce monde. Ce retour de l'âme ne peut donc être considéré comme étant une résurrection à part entière, le corps ne retrouvant pas la vie. En fait, le lien avec l'âme dans le barzakh ne permet au corps que d'entretenir une perception limitée, qui lui suffit notamment à entendre les pas de ceux qui s'éloignent de la tombe après l'enterrement, à répondre aux questions posées par les anges...., comme évoqué dans des Hadiths authentiques. Le contenu du Hadith cité ne contredit donc en aucune façon un quelconque énoncé coranique, contrairement à ce qu'affirme Ibn Hazm r.a. (Pour plus de détails, voir les écrits de Ibn Qayyim r.a. et de Ibn Abil 'Izz Al Hanafi r.a. – "Char'h Aqîdat it tahâwi" – Page 399)

Par ailleurs, le Hadith de Barâ Ibn 'Âzib (radhia Allâhou anhou) (et bien d'autres encore, ainsi que des passages coraniques) atteste(nt) de l'exactitude d'une croyance unanimement admise par les "Ahl ous Sounnah wal Djamâ'ah", l'orthodoxie musulmane. Cette croyance est exprimée par l'Imâm Abou Dja'far At Tahâwi r.a. en ces termes:

"(Nous croyons) en (la réalité) du châtiment de la tombe pour celui qui le mérite, ainsi qu'en (la réalité) du questionnement, par Mounkar et Nakîr (deux anges), du défunt dans sa tombe, au sujet de Son Seigneur, de sa religion et de son Prophète, suivant ce qui a été énoncé par les Traditions rapportées du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et des Compagnons (radhia Allâhou anhoum). Et la tombe (peut) constituer (soit) un jardin, parmi les jardins du Paradis, ou un fossé, parmi les fossés de l'Enfer."

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Salam,

J'ai téléchargé le sens des versets en français et j'ai effectué une recherche.
Voici le lien pour télécharger, il y a aussi un index thématique à prendre : [islamfrance.free.fr]

Sourate 40 : GAFIR (LE PARDONNEUR)

41. ô mon peuple, mais qu'ai-je à vous appeler au salut, alors que vous m'appelez au Feu ?

42. Vous m'invitez à nier à Allah et à Lui donner des associés dont je n'ai aucun savoir, alors que je vous appelle au Tout Puissant, au Grand Pardonneur.

43. Nul doute que ce à quoi vous m'appelez ne peut exaucer une invocation ni ici-bas ni dans l'au-delà. C'est vers Allah qu'est notre retour, et les outranciers sont eux les gens du Feu.

44. Bientôt vous vous rappellerez ce que vous dis; et je confie mon sort à Allah. Allah est, certes Clairvoyant sur les serviteurs.

45. Allah donc le protégea des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Pharaon :

46. le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir . Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit) : “Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment”.


Sourate 8 : AL-ANFAL (LE BUTIN)

48. Et quand le Diable leur eut embelli leurs actions et dit : “Nul parmi les humains ne peut vous dominer aujourd'hui, et je suis votre soutien.” Mais, lorsque les deux groupes furent en vue l'un de l'autre, il tourna les deux talons et dit : “Je vous désavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas; je crains Allah, et Allah est dur en punition” .

49. (Et rappelez-vous), quand les hypocrites et ceux qui ont une maladie au cœur [dont la foi est douteuse] disaient : “Ces gens-là, leur religion les trompe.” Mais quiconque place sa confiance en Allah (sera victorieux)... car Allah est Puissant et Sage.

50. Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant) : “Goûtez au châtiment du Feu .

51. Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli.” Et Allah n'est point injuste envers les esclaves.

52. Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux n'avaient pas cru aux signes (enseignements) d'Allah. Allah les saisit pour leurs péchés. Allah est certes Fort et sévère en punition .


Sourate 47 : MOUHAMMAD

26. C'est parce qu'ils ont dit à ceux qui ont de la répulsion pour la révélation d'Allah : “Nous allons vous obéir dans certaines choses”. Allah cependant connaît ce qu'ils cachent.

27. Qu'adviendra-t-il d'eux quand les Anges les achèveront, frappant leurs faces et leurs dos ?

28. Cela parce qu'ils ont suivi ce qui courrouce Allah, et qu'ils ont de la répulsion pour [ce qui attire] Son agrément. Il a donc rendu vaines leurs oeuvres.

29. Ou bien est-ce que ceux qui ont une maladie au cœur escomptent qu'Allah ne saura jamais faire apparaître leur haine ?
Salam,

Voici également une série de question réponse sur ce lien :
[63.175.194.25]

Bonne lecture

wa salam
ok, merci bcp srnit et joliedounia
je vais essayer de lire ça à tete reposée
merci
Asalam alaykom

Pour Al-pacino,
Rechercher les sources véridiques da l'islam est une chos indispensable, mais trop c'est trop,
Je pense que tu sais déjà que les sources reconnues de la loi islamique sont 4:
Coran, Sunna, Ijmaa, Kias.

Pour les savants de l'islam, la sunna (véridique) vient en premier lieu autant que preuve pour la simple raison que presonne ne peut comprendre le coran mieux que Mohammed (PSL).

Donc du moment ou le chatiment de la tombe est énoncé explicitement et plusieurs fois dans la sunna (véridique), ce fait ne doit te laisser aucun doute, car si tu ne crois pas au hadiths je vois pas pourquoi tu croirais au coran du moment où il ont parcouru le même chemin avec la différence biensur

wa assalamo 3alaykom wa rahmatou llah
salam

AL Pacino, j'ai enfin trouvèèèèèèè deux versets citè dans le Coran concernant le chatiment de la tombe grinning smiley

Dieu le Tres Haut dit :
-Puisses-tu voir les anges, recueillant les âmes des infidèles, les frappant par-devant et par derrière et leur criant à la face : Subissez le supplice infernal, celui du feu éternel, c’est le fruit de vos actes. Dieu ne lèse aucun de ses sujet.
(8-Le Butin-50)

-….Ils seront châtiés par deux fois, puis livrés à un supplice affreux.
(9-Le repentir-101)



Les Hadiths se rapportant à ce sujet :

D'après une Tradition juste, Anas Ibnou Malik rapporte que le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade) a dit (dans le sens):
Le Prophète (SBDL) nous dit :"L'homme a peine déposé dans sa tombe, alors que les siens viennent à peine de le quitter et que leurs pas résonnent encore sur les lieux, voit deux anges (Nakir et Mounkir) se présenter à lui, le faire asseoir et lui poser la question suivante : Que penses tu de cet homme ? C'est à dire du Prophète Mohamed. Le Croyant répond :"J'atteste qu'il est le Serviteur et le Prophète de Dieu". Regarde, lui disent les anges, voilà ta résidence qui t'étais destinée à l'enfer. Dieu te l'a remplacée par celle là au Paradis. Les deux résidences lui sont alors présentées. Quant à l'hypocrite ou le non musulman, l'un et l'autre répondent : Je ne sais pas, je disais ce que disaient les gens ! Tu n'as rien su, rien lu ! Lui objecte les anges. Avec des barres de fer, ils lui assènent des coups qui lui font pousser des cris qu'entendent tous ceux qui l'entourent à l'exclusion des génies et des humains. Puis la terre le serre jusqu'au point où ses côtes vont être écrasées. Ensuite diverses formes de châtiment s'accumulent contre lui et elles dépendent des catégories de mauvaises actions qu'il a commises." (Rapporté par l'Imam Bokhari)

D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) passa un jour par deux tombes il dit: "Ceux qui y sont ensevelis, subirent des tortures et pourtant ce n'est pas pour des péchés capitaux. En effet, l'un colportait des médisances; quant à l'autre, il ne se mettait pas à l'abri des regards en urinant". Ceci dit, il se fait apporter une palme humide, la partagea en deux, planta chacune des deux parties devant une tombe, puis dit: "J'espère que leurs tourments seront allégés tant que ces deux parties (de la palme) restent fraîches".
Hadith dans le Sahîh de Muslim, boukhari





_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/colo r]
(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)

Si tu veux savoir quelle place tu occupes auprès de Dieu...regarde quelle place Dieu prend dans ton coeur

(¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯) (¯`•._.•®®•._.•'¯)
_.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._.-**-._[/cent er]
joliedounia a écrit:
-------------------------------------------------------

>> D'après une Tradition juste, Anas Ibnou Malik rapporte que le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade) a dit (dans le sens):

> ...... Quant à l'hypocrite ou le non
> musulman, l'un et l'autre répondent : Je ne sais
> pas, je disais ce que disaient les gens ! Tu n'as
> rien su, rien lu ! Lui objecte les anges. Avec des
> barres de fer, ils lui assènent des coups qui lui
> font pousser des cris qu'entendent tous ceux qui
> l'entourent à l'exclusion des génies et des
> humains. Puis la terre le serre jusqu'au point où
> ses côtes vont être écrasées. Ensuite diverses
> formes de châtiment s'accumulent contre lui et
> elles dépendent des catégories de mauvaises
> actions qu'il a commises." (Rapporté par l'Imam
> Bokhari)
> -------------------------------------------------------


bonjour, moi qui ne suis pas musulman et qui n'ai aucunement l'intention de le devenir, je suis heureux d'apprendre que je serai frappé à coups de barres de fer par des anges... En tous cas, ce n'est pas ce genre d'argument qui va me faire changer d'avis.

je préfère de loin la sagesse et l'humilité de Confucius :

XI.11. Tzeu lou interrogea Confucius sur la manière d’honorer les esprits. Le Maître répondit : « Celui qui ne sait pas remplir ses devoirs envers les hommes, comment saura-t-il honorer les esprits ? » Tzeu lou reprit : « Permettez-moi de vous interroger sur la mort. » Le Maître répondit : « Celui qui ne sait pas ce qu’est la vie, comment saura-t-il ce qu’est la mort ? »

cordialement









>


moi j'ai entendu sur une casette que le meilleurs des musulman goutera au chatiments de la tombe !!! se qui ma laisser sans voix88 moi je suis loin de l'etre mais bon je voulais ca voir si c'était vraie
nabilla a écrit:
-------------------------------------------------------
> >
> moi j'ai entendu sur une casette que le meilleurs
> des musulman goutera au chatiments de la tombe !!!
> se qui ma laisser sans voix88 moi je suis loin de
> l'etre mais bon je voulais ca voir si c'était
> vraie


non, il y a un haddith qui dit que certaines categories de musulmans ne connaitront pas ce supplice
par contre, il y a des musulmans qui en gouteront pour expier quelques uns de leurs peches



quand le sage designe la lune, l'idiot regarde le doigt (lue sur le forum)
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X