News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La vérité de la patience et ce qu’elle englobe
La vérité de la patience et ce qu’elle englobe


L’endurance est l’affermissement dans la voie tracée par la religion et la constance dans l’éloignement de la voie des passions propres, avec tous les efforts que cela implique. La voie de la religion c’est celle qui guide l’homme vers son Créateur. C’est cette voie qui lui apprend à mieux connaître son Seigneur. C’est sur cette voie qu’il se laisse imprégner par les hautes moralités et la lumière du messager de Dieu, notre prophète Muhammad. C’est en suivant le guide de Dieu, que l’homme apprend à ne plus être l’esclave de ses propres passions, pour devenir un serviteur commandé par la parole de Dieu et son prophète. C’est en suivant ce droit chemin, que l’homme apprend à être au-dessus de ses passions propres et à ses désirs bassement matériels, lesquels sont canalisés et régis par la religion qui a distingué le licite de l’illicite. C’est cet anoblissement de l’homme qui le distingue des animaux subjugués à leur besoins et désirs. Celui qui fait preuve de volonté ferme en refusant de suivre tous désirs et passions illicites, pour ne suivre que ce qui plaît à Dieu, devient du nombre des endurants et des patients dans le sentier d’Allah.


Dans cette lutte interne pour suivre la voie de Dieu et s’écarter de celle du diable nous distinguons trois tendances :


La plus noble et la plus rare : grâce à la patience, l’attrait des plaisirs et désirs illicites cesse, laissant place à une entière soumission à Dieu. C’est le rang des élus parmi les pieux. Ce rang n’est atteint que par de longs efforts constants et un cœur éveillé et embrasé par l’amour de Dieu et son prophète. « Ceux qui disent : ‹Notre Seigneur est Allah›, et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. ‹N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. » (Coran 41 : 30)


La plus détestable : après une courte lutte entre la patience et la tentation, la tentation prend le dessus. Dans ce cas l’homme négligent, à la volonté faible, s’engage dans la vie de l’égarement où Satan est son guide. « Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils sont loin d’être sur la bonne voie. » (Coran 1 :16)


La plus mitigée : dans la lutte permanente entre la patience et la séduction du péché, tantôt la patience prend le dessus, tantôt le contraire. Ce sont les gens qui mélangent en permanence péchés et bonnes œuvres. Il est à espérer que Dieu les englobe dans sa Miséricorde et que la patience vainque la tentation de façon durable.


Par contre ceux qui ne connaissent même pas cette lutte interne entre la tentation et la patience sur le droit chemin sont comme les animaux. Ils sont mêmes pires. En effet, Dieu a fait don à l’être humain d’une raison et d’un cerveau qui lui permettent de discerner le bien du mal, ce qui n’est pas le cas des animaux. Lorsque le comportement de l’homme s’aligne sur celui de l’animal, c’est l’homme qui est blâmable et il est alors pire qu’un animal dépourvu de toute raison. La patience, elle, est facilitée par la crainte révérencielle de Dieu et la certitude que Sa promesse est vérité.


Source : [www.islamophile.org]
smiling smiley
Dernier up
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X