Le véritable sens de l’Islam et de l’Association (3)...
Dans la continuité du premier et du deuxième post où se trouavit le premier et le deuxième chapitre "Le Tawhid et l'explication de ses catégories (1)...", "L’obligation de se désavouer du Tâghût (2)...",...
se trouve (ici dans ce post) le troisième chapitre "Le véritable sens de l’Islam et de l’Association (3)..."



1. La référence des noms juridiques, tels que :
************************************************

« Musulman », « Associateur », « mécréant », « pervers », reviens aux règles et limites que Le Législateur à fixé, dans les textes du Qor’an et de la Sûnna.
Celui qui ne fait pas la différence entre ces noms, succombera à l’égarement et fera face à un mélange énorme.
A savoir, qu’Allah -'azawajal- blâma ceux qui ne connaissent pas les règles et préceptes, qu’Il révéla à Son Messager -Salla Allah alayhi wa sallam- :


Allah -ta 'ala- dit :
« Les Bédouins sont les plus endurcis dans leur mécréance et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu’Allah a révélés à Son Messager.»
[(S9-V97) Traduction approximative. Nb : Pour plus d’information revoir Majmou’ al Fatawa V19-P335, de même que « Intissar al Mouwahiddine » du Cheikh Aba Bottein P20.]




2 . Allah 'azawajal- a montré dans Son Livre Sacré et à travers Son Messager -Sala Allah alayhi wa sallam-
**************************************************************************************************** **********
Le véritable sens de l’Islam et l’Association, et ce que ces deux noms engendrent comme jugements et sentences
**************************************************************************************************** ***********
en ce bas monde et dans l’au-delà.
**********************************



Ainsi, l’Islam est :

« La soumission à ALLAH par Son Unicité(1), en se soumettant à Ses ordres et en se désavouant(2) de l’association et de ses adeptes. »(3)

(1)[Cheikh Ali Al-Khodeir (qu’Allah lui accorde la réussite dans les demeures) dit :
« Par son Unicité » : Ceci en l’unifiant dans Sa Divinité, Sa Seigneurie et Ses Noms et Attributs. Sa signification est donc, la suivante : que tu t’humilie et te subordonne à Allah en accomplissant ce que Lui Seul mérite, dans Ses Noms et Attributs, Sa Seigneurie et Son adoration. Réf : Explication des trois Fondements P44.]

(2)[« Bara’ », traduit ici par se désavouer, a pour signification linguistique : se débarrasser et abandonner.
Quand à sa son sens dans la terminologie religieuse : « Il est la haine (qui est le contraire de l’amour, voir « lissan al-Arab » au terme « Kourhoune », cette remarque est valable toutes les fois ou le terme « Haine » est utilisé), la ‘Adawa et l’éloignement, de l’ Association et des Associateurs, par ses convictions, ses actes et par l’habitat( voir le chapitre concernant l’émigration, trad) .

Et l’auteur (cheikh Mohamed ibnou Abdalwahab -rahimahullah-) divisa le désaveu en deux parties :
-------------------------------------------------------------------------------------------------- < phorum break>
a.-->Le désaveu de l’acte : qui est le désaveu de l’association et de la mécréance, qui est une obligation, tel que le désaveu de la démocratie, des parlements, de la laïcité et autres.

b.-->Le désaveu de l’acteur : que l’auteur a indiqué par « et ses adeptes » et qui est le désaveu des associateurs et des mécréants. A titre d’exemple de détester, de vouer de la « ‘Adawa » et d’excommunier les laïques, les nationalistes, et les réfutateurs (Arrafida), et te désavouer de leurs actes, les détester et les exclure de la sphère de l’Islam.


Quand à la manière de se désavouer de ces deux catégories, elle est la suivante :
---------------------------------------------------------------------------------

1.- Le désaveu par le cœur, qui consiste à : détester les associateurs et l’association par ton cœur et avoir de la répulsion pour eux , souhaitant les voir disparaître ( s’ils ne reviennent pas de leur association et de leur mécréance, mais ceci ne s’oppose pas à la bienfaisance, envers ceux d’entre eux qui ne nous combattent pas, dans l’espoir qu’ils embrassent l’Islam, tant qu’ils sont en vie ( pour plus de détail voir l’exégète du verset 7 de la sourate 60). A savoir que dans le cas où ces derniers refuseraient d’accepter l’Islam et l’Unicité comme religion, la seule signification de leur vie, serait la pratique de l’association, qui est la plus répugnante chose aux yeux du croyant, et la voir disparaître serait son plus grand souhait, trad). A titre d’exemple la haine des chrétiens, des juifs, des indous, des communistes, des laïques, des réfutateurs et autres.
Cette forme de désaveu est une obligation, qui ne peut en aucun cas disparaître et se voir retirer pour le musulman, car cette obligation est liée au cœur.

La preuve est La Parole du Prophète -Sala Allah alayhi wa sallam- selon Abou Malik Al-Achja’i :
« « Celui qui dit que nul ne mérite d’être adoré en dehors d’ALLAH, et se désavoue de tout ce qui est adoré en dehors d’ALLAH, ses biens et son sang sont alors sacrés » Rapporté par Muslim -traduction approximative-.
De même que les Versets concernant Ibrahim 'alayhi sallam- et le désaveu de son peuple.

2.- Le désaveu par la langue de l’Espèce de l’Association et des associateurs, qui consiste à : détester les Mecréants, leurs fausses religions et témoigner qu’ils sont « Mécréants ».

La preuve est La Parole d’Allah -'azawajal-:
« Dis : O vous les mécréants, Je ne suis point adorateur de ce que vous adorez. »
Ex : « Dis » : par ta langue « vous les mécréants »

Ainsi que :
« Et lorsqu’Ibrahim -alayhi sallam-, dit à son père et à son peuple:
« Je me désavoue totalement de ce que vous adorez à l’exception de Celui qui m’à crée, car c’est Lui en vérité qui me guidera ». (S43-V26-27; traduction approximative).

Et ceci est un désaveu par la langue, de leur religion.

Cependant la moindre des obligations est ce qui a un lien avec l’espèce et de la catégorie( d’évoquer ce qui montre ton désaveu de toutes Espèces de mécréants et associateurs et il n’est pas une condition de l’évoquer à tout associateur que tu rencontres, trad), en évoquant parmi les termes ce qui montre qu’il ne les veut pas, qu’il ne s y apaise pas, et qu’ils sont sur une voie contraire à celle d’Allah, et qu’ils sont égarés… et autres.


3.- Le désaveu par les membres : en s’éloignant d’eux et en les combattant par les membres ( lorsque ce combat est légiféré- pour plus de détail sur ce sujet, revoir les livres de jurisprudence des écoles juridiques connues parmi les gens de la Sunnah, au chapitre du –Jihad ( le combat dans la voie d’Allah). Les juristes évoquèrent : sa signification, son jugement religieux- à quel moment devient-il obligatoire, ses conditions, ses différentes catégories. De même qu’il est bien important de comprendre que l’objectif n’est pas d’inciter le lecteur à combattre les mécréants et associateurs vivant auprès de lui- tel que ses voisins, collègues de travail et autres personnes avec lesquelles il possède un pacte de sécurité (pour plus de détail voir le chapitre concernant le pacte de sécurité, dans les ouvrages de jurisprudence, tel que « Al-Istidzkar » d’Ibnou Abdal-Barr », « Al-Mourny » d’Ibnou Qodama, « Al-Majmou’ou » de l’éminent savant An-Nawawi( à savoir que les derniers chapitres de cet ouvrage ne sont pas de An-Nawawi), « Al-Iqna’ou fi massa’il al-Ijma’ » de l’Imam Ibnou al-Qattan al-Fassy, et autre référence). Mais la chose est, que le musulman se doit de transmettre la Religion d’Allah, comme elle fut révélé. Et que nul n’a le droit de mentir sur Allah, sous prétexte de défendre la religion, ou de prendre en considération l’utilité générale des musulmans, et grand nombre sont les preuves montrant ce point.

La preuve est La Parole d’Allah -ta 'ala-:
« O toi Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux. »(V73-S9)

Et la parole du Prophète -Sala Allah alayhi wa sallam- :
« Quiconque d’entre vous voit une chose blâmable, qu’il la change par sa main, s’il ne peut pas qu’il la change donc par sa langue, et s’il ne peut pas que ce soit par son cœur, et ceci est le plus petit degrés de foi. »Rapporté par Muslim -traduction approximative-.
Et cette forme de désaveu est un devoir lorsque la capacité est présente, et disparaît avec l’incapacité (mais la préparation ne disparaît pas !!! trad.)
Réf : Tiré des paroles de Cheikh Ali Al-Khodeir (« explication des trois fondements » P45).]


(3)[Explication :
« De ce fait, plus le serviteur s’éloigne et se purifie de l’Association et plus la valeur de son Unicité augmentera».
Réf : Tiré des propos de Cheikh Ali al-Khodeir (Puisse Allah le raffermir Amin), explication de « Haqa’iqou at Tawhid » cassette n°1.]




La preuve est la parole d’Allah ta 'ala :

« Non(1), mais quiconque soumet à Allah son être(2) tout en étant bienfaisant(3), aura sa rétribution auprès de Son Seigneur ; Pour eux nul crainte(4), et ils ne seront points attristés »(5).(6)
[(S.2-V112) Traduction approximative.]



(1)[(Allah dément ici la prétention des gens du Livres que n’entreront au Paradis que les Juifs et les Chrétiens)]
(2)[(En lui vouant un culte exclusif).tafsir Ibnou Kathir. Trad.]
(3)[(En suivant la tradition du Prophète) tafsir Ibnou Kathir. Trad.]
(4)[(Pour ce qui les attends dans le futur) tafsir Ibnou Kathir. Trad]
(5)[(Au sujet de ce qu’ils ont laissés derrière eux après la mort). tafsir Ibnou Kathir. Trad.]
(6)[Ceci n’est qu’une merveille parmi les merveilles de ce bas monde, qu’en est-il donc d’un Paradis, dans lequel se trouve, ce que nul œil n’a vu, ce que nulle oreille n’a entendu et ce que nul cœur n’a ressenti, pour pouvoir imaginer. Trad
nb : nous n’avons point rechercher par cette image, la représentation, mais notre objectif fut, d’attiser les envies et les désirs afin d’atteindre ce Paradis.]



Et la parole du Prophète -Sala Allah alayhi wa sallam- :

« L’Islam est que tu adores Allah, que tu ne lui donnes aucun associés et que tu accomplisses la prière. ».
[(Rapporté par l’Imam Mouslim) Traduction approximative.]


Le Prophète -Sala Allah alayhi wa sallam- a défini l’Islam comme étant « l’adoration d’Allah et l’abandon de l’association » en premier lieu, puis « l’application des cultes extérieurs (apparents) » signe de soumission.


Quant à l’Association, elle est définit comme tel :

« Elle consiste à faire d’une créature, l’égal du Créateur, en lui vouant une quelconque forme d’adoration».


Allah ta 'ala nous dit, lors du récit de la confession des Associateurs :

« Par Allah ! Nous étions certes dans un égarement évident, quand nous faisions de vous les égaux du Seigneur des mondes. »
[(S26-V97-98) Traduction approximative.]


Allah soubhanahou wa ta 'ala dit de même :

« Ne lui cherchez donc pas d’égaux, alors que vous savez ».
[(Qu’Il vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qu’Il précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir). s2 v22 Traduction approximative]


Et le Prophète -Sala Allah alayhi wa sallam- définit l’Association par les termes suivants :

« Que tu donnes à Allah un égal, alors qu’Il t’a crée ».(1)
[(Rapporté par al Bokhary et Muslim). Traduction approximative.]

De même que le sens linguistique de ce terme, montre son sens religieux. Ainsi l’association d’un point de vue linguistique est prise de la participation de deux personnes et plus à une même chose.


(1)[Et l’exégète du Qor’an Abdullah ibn Abbas
Définit l’Association par les termes suivants :
« L’associateur est celui qui a adoré avec Allah, une autre divinité ». Traduction approximative.
Donc, selon cette définition, l’Association est : l’adoration avec Allah d’une autre divinité.
Quand à l’association mineure, elle est :
« Ce qu’Allah a nommé « Association », et qui n’a pas atteint le degrés d’Association majeure, ou tout moyen vers l’Association majeure ».
réf : Cheikh Souleymane Al-Oulwane( qu’Allah le préserve de tout mal), dans son explication de l’ouvrage « Tajridou at-Tawhid » de « Al-Maqrizi ».]


Allah 'azawajal dit :

« Allah a cité comme parabole un homme appartenant à des associés se querellant à son sujet et un (autre) homme appartenant à un seul homme : sont-ils égaux en exemple ? Louanges à Allah ! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. »
[(S39-V29) Traduction approximative.]


Explication : Le premier homme appartient donc à une association, quant au second, il n’appartient qu’à une seule personne.


3. L’Association majeure n’est pardonné que par le repentir avant la mort.
***************************************************************************

Quant à ce qui est en dessous de cette association, parmi les actes de désobéissances, Allah les pardonne à qui Il veut(1).


Allah -ta 'ala- dit :

« Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés
et Il pardonne en dessous de ça à qui Il veut ».
[S4-V48. Traduction approximative.]


Le Prophète -sala Allah alayhi wa sallam- a dit :

« Allah n’accepte aucune œuvre d’un associateur qui commet de l’Association(2) après son Islam. »


(1)[Il ne faut pas comprendre par là, la diminution de la gravité des péchés qui n’atteignent pas le degré d’Association et de Mécréance majeure. Mais bien au contraire, prenez garde et soyez vigilants, car les grands péchés ne sont autre, qu’une porte ouverte vers l’Association et la Mécréance majeure, pouvant un jour vous y mener, pour vous y plonger, et nul en dehors de Votre Seigneur ne saurait vous en sauver. Implorons donc tous, notre Seigneur, afin de raffermir nos cœurs, sur Son obéissance, Seul Lui en est Capable. O Toi Seul Digne d’adoration, et qui raffermit les cœurs, raffermis nos cœurs sur ton obéissance et éloigne nous de tes interdits, majeure soit-il ou mineure. Amin…(trad).]

(2)[Majeure, de la grande association. trad.]
(3)[(Rapporté par l’imam Abdarrazzaq selon Mo’awia) référence du Hadith : Recueil authentique de l’imam Ibn Hibban V1-hadith n°376). Traduction approximative.]


4. Celui qui meurt Associateur, le Paradis lui sera interdit et il méritera l’éternité en Enfer.
****************************************************************************************************

La preuve est la Parole d’Allah -subhanahu wa ta 'ala- :

« Quiconque associe à Allah(1), Allah lui interdit le Paradis ;
et son refuge sera le Feu, et pour les injustes, pas de secoureurs ».
[S5-V72. Traduction approximative.
Remarque :
Allah -ta 'ala- dit de même:
« Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leurs seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que lorsque le chameau pénètrera dans la chas de l’aiguille. Ainsi rétribuons nous les criminels ». (V40-S7). Traduction approximative.

Allah -subhanahu wa ta 'ala- dit :
« Ils voudront sortir du Feu, mais ils n’en sortiront point.
Et ils auront un châtiment permanent ». Traduction approximative, trad.]


(1)[(D’autres divinités) trad.]



Le Prophète -sala Allah alayhi wa sallam- dit :

« Quiconque meurt en invoquant un égal à Allah entrera en Enfer ».(1)
[(Rapporté par Muslim.) Traduction approximative.]


Le Prophète -sala Allah alayhi wa sallam- dit de même :

« Quiconque rencontre Allah, sans rien Lui associer, entrera au Paradis,
et quiconque Le rencontre, en Lui ayant associé quoi que ce soit, entrera en enfer. »
[(Rapporté par l’Imam Muslim). Traduction approximative.]

(1)[Explication du Hadith ( du traducteur):
Invoquer un égal à Allah est une forme d’Association majeure, car l’invocation est une adoration. C’est même la plus importante des adorations, car (le Prophète a dit) dans un hadith authentique : « L’invocation, c’est l’adoration. » Ainsi, quiconque meurt en vouant cette adoration, ou en vouant une partie à autre qu’Allah c’est-à-dire à un égal –mérite l’enfer. Quant à l’expression sad smiley« … entrera en enfer ») : il s’agit d’une introduction en enfer identique à celle des mécréants. En d’autres termes : éternellement, car lorsque l’association majeur émane d’un musulman, elle annule ses actions.
En effet,

Allah -ta 'ala- dit à son Prophète -sala Allah alayhi wa sallam- :
« En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : « Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » Traduction approximative.

Pour ce qui est de l’expression (« …En dehors d’Allah… »), les savants de l’exégèse (tafsir) et les savants connus pour étayer leurs arguments avec les preuves des textes révélés ont expliqué que ce terme englobait ceux qui invoquent autre que Lui se tournant uniquement vers cet autre, sans se tourner vers Allah .
réf :le comble des souhaits dans l’explication du livre de l’Unicité.]


5. Tout Associateur éternisera en enfer,
****************************************

et il n’y a pas de différence en cela entre le juif, le chrétien, l’adorateur de feu, de croix, de statuts ou celui qui se revendique de l’Islam et dont la mécréance fut affirmé ; de même qu’il n’y pas de différence entre celui qui s’oppose à la vérité(1) et celui qui est ignorant(2).


(1)[Celui qui accomplie de l’association majeure en connaissance de cause. trad.]

(2)[C’à-d, celui à qui les preuves montrant que son acte est prohibé, et que cet acte est de l’association majeure, sont parvenues et qui avec cela n’est pas convaincu, du fait d’une ambiguïté ou une mauvaise compréhension.
Ou une personne accomplissant de l’Association majeure, et qui a la capacité de savoir que son acte est interdit, mais ne fait pas l’effort de rechercher et d’apprendre.( Voir « Attabaqat » de l’éminent savant Ibnou Al-Qaym -rahimahullah-. Plus de détail seront donnés dans les chapitres suivants par l’auteur In chaâ Allah. Trad.]







« La soumission à ALLAH par Son Unicité(1), en se soumettant à Ses ordres et en se désavouant de l’association et de ses adeptes. »


« Quiconque rencontre Allah, sans rien Lui associer, entrera au Paradis,
et quiconque Le rencontre, en Lui ayant associé quoi que ce soit, entrera en enfer. »
[(Rapporté par l’Imam Muslim). Traduction approximative.]


« La soumission à ALLAH par Son Unicité(1), en se soumettant à Ses ordres et en se désavouant de l’association et de ses adeptes. »
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook