Vacances Les “zimigris” rentrent au bled
Départs Les grandes vacances ont toujours une saveur particulière. Surtout pour les “zimigris”. Comment vivent-ils ces moments de retrouvailles avec le pays d’origine? Quel regard portent-ils sur son évolution? Comment sont-ils perçus par les blédards?


Au maroc le ciel, les oiseaux et les MREperplexe


En cette fin de journée chaude et ensoleillée, la grosse BMW (“de location”, avancent les uns) immatriculée “bleu blanc rouge” déboule dans le quartier du marché et de la mosquée de Maârif, à Casablanca. Et comme si les passagers n’avaient pas été suffisamment remarqués, ils montent le son de leurs tuners à fond les ballons, et sortent de la voiture en roulant des mécaniques avec leurs habits griffés “Réussite”. Pendant ce temps, les fidèles ne vont pas tarder à rejoindre la mosquée, tandis que d’autres palabrent calmement en terrasse de café. Cette scène, nombre de Marocains l’ont en tête à l’approche des beaux jours, mais elle revient comme une arête de poisson dans leurs conversations. Cette scène, qui affiche sans conteste le fossé entre MRE – les Marocains résidant à l’étranger – et les Marocains – tout court – se passe aussi bien à Rabat, Casablanca, Marrakech qu’à Agadir.
“Avec les premiers rayons du soleil, les discussions tournent autour de ces deux sujets : les vacances et l’arrivée des MRE”, constate amèrement Halima. Pour cette médecin de Casa, si l’été est signe de chaleur et bonheur, il marque aussi avec froideur les rapports humains entre Marocains et “beurs”. “La piscine du Tropicana, je n’y vais plus. Les MRE sont bruyants, ils ne respectent rien. Trop choyés par l’Etat pour leurs devises, ils se croient au-dessus des lois.” Les propos de Tayeb ne sont guère plus enthousiastes. A 32 ans, ce Marocain pur souche et amoureux de son pays, raille: “Ils flambent! En plus, sans vouloir généraliser, ils ne se considèrent pas comme marocains. Ils sont égarés”, déplore-t-il en guise de conclusion.
Pour Siham, jeune secrétaire de 26 ans, “sur les routes et les plages, question conduite et propreté, c’est insupportable”. Mais pour cette jeune femme, fière des valeurs traditionnelles du Maroc, le pire, c’est surtout ce souvenir d’un hôtel d’Agadir où confie-t-elle, “j’ai vu des parents qui osaient boire de l’alcool à côté de leurs enfants”. Le son de cloche est différent du côté de chez Fatima, responsable d’un magasin à Casablanca. Même si elle confirme le manque de civisme des “beurs” en général, cette quadragénaire sourit puis explique: “Les MRE consomment; ils ont un pouvoir d’achat qui n’est pas sans laisser les commerçants indifférents.” Amel travaille dans la communication et se plaît à rappeler une anecdote: “Chez Marjane, on reconnaît les ‘beurs’ à deux choses: la boîte de camembert dans une main, la bouteille de rouge dans l’autre. C’est trop comique, même si, dans le fond, cela ne nous fait pas vraiment rire.”
Et le béret basque? Elle n’en a pas fait mention? Normal, penserait-on, avec cette chaleur. Mais remarquez, un tarbouche bleu serait de bon ton. Une façon intéressante de réunir les couleurs de la France avec une touche locale. Soit une belle réconciliation.



Authentique Vous ignorez où se situe Toumanar, vous ne connaissez rien à l’argan ouà la cuisine traditionnelle?
Profitez de vos vacances pour découvrir le bled autrement. Des associations vous proposent des séjours qui feront de vous un vrai blédard.



Par Nadia Lamarkbi
Le Courrier de L'Atlas
Bonsoir
je tiens juste à préciser une chose: les imigrés qui arrivent ne peuvent pas être dans des voitures de locations vu que la législation européenne si ma mémoire est bonne intrdit la sortie des voiture de location vers les pays du maghreb depuis plus de 8 ANS , ma meilleure amie a laissé sa voiture de locatione n espagne pour pouvoir rentrer au maroc
Iln'y a pas besoin des imigrés pourque les locaux remplissent les barsou font la queue à une caisse particulière à marjane pour se procurer ce poison rouge qui détruit famlle et corps du buveur!
Non kayenine chi wehdine kafliwe lemghribe we kayfliwena mezyane bache menine yemchi lkhaije yebdawe yektbou 3elina je dit a ses gens profiter de vos vacances il ya plein de choses a viter illa m3jbakche lbhare ha la nature sinon rah les montagne lache kady3e rassake fe seda3e

Bonne vacance
Citation
armel a écrit:
Départs Les grandes vacances ont toujours une saveur particulière. Surtout pour les “zimigris”. Comment vivent-ils ces moments de retrouvailles avec le pays d’origine? Quel regard portent-ils sur son évolution? Comment sont-ils perçus par les blédards?


Au maroc le ciel, les oiseaux et les MREperplexe


En cette fin de journée chaude et ensoleillée, la grosse BMW (“de location”, avancent les uns) immatriculée “bleu blanc rouge” déboule dans le quartier du marché et de la mosquée de Maârif, à Casablanca. Et comme si les passagers n’avaient pas été suffisamment remarqués, ils montent le son de leurs tuners à fond les ballons, et sortent de la voiture en roulant des mécaniques avec leurs habits griffés “Réussite”. Pendant ce temps, les fidèles ne vont pas tarder à rejoindre la mosquée, tandis que d’autres palabrent calmement en terrasse de café. Cette scène, nombre de Marocains l’ont en tête à l’approche des beaux jours, mais elle revient comme une arête de poisson dans leurs conversations. Cette scène, qui affiche sans conteste le fossé entre MRE – les Marocains résidant à l’étranger – et les Marocains – tout court – se passe aussi bien à Rabat, Casablanca, Marrakech qu’à Agadir.
“Avec les premiers rayons du soleil, les discussions tournent autour de ces deux sujets : les vacances et l’arrivée des MRE”, constate amèrement Halima. Pour cette médecin de Casa, si l’été est signe de chaleur et bonheur, il marque aussi avec froideur les rapports humains entre Marocains et “beurs”. “La piscine du Tropicana, je n’y vais plus. Les MRE sont bruyants, ils ne respectent rien. Trop choyés par l’Etat pour leurs devises, ils se croient au-dessus des lois.” Les propos de Tayeb ne sont guère plus enthousiastes. A 32 ans, ce Marocain pur souche et amoureux de son pays, raille: “Ils flambent! En plus, sans vouloir généraliser, ils ne se considèrent pas comme marocains. Ils sont égarés”, déplore-t-il en guise de conclusion.
Pour Siham, jeune secrétaire de 26 ans, “sur les routes et les plages, question conduite et propreté, c’est insupportable”. Mais pour cette jeune femme, fière des valeurs traditionnelles du Maroc, le pire, c’est surtout ce souvenir d’un hôtel d’Agadir où confie-t-elle, “j’ai vu des parents qui osaient boire de l’alcool à côté de leurs enfants”. Le son de cloche est différent du côté de chez Fatima, responsable d’un magasin à Casablanca. Même si elle confirme le manque de civisme des “beurs” en général, cette quadragénaire sourit puis explique: “Les MRE consomment; ils ont un pouvoir d’achat qui n’est pas sans laisser les commerçants indifférents.” Amel travaille dans la communication et se plaît à rappeler une anecdote: “Chez Marjane, on reconnaît les ‘beurs’ à deux choses: la boîte de camembert dans une main, la bouteille de rouge dans l’autre. C’est trop comique, même si, dans le fond, cela ne nous fait pas vraiment rire.
Et le béret basque? Elle n’en a pas fait mention? Normal, penserait-on, avec cette chaleur. Mais remarquez, un tarbouche bleu serait de bon ton. Une façon intéressante de réunir les couleurs de la France avec une touche locale. Soit une belle réconciliation.





---

C'est vraiment du n'importe quoi cette article. je rigole en lisant le témoignage de l'autre frustrée qui raconte comment on reconnait un beur avec son camembert et bouteille de vin. On nage en plein délire.
sans interêt...
si très intéressant car le reflet d'une réalité: zimigirs et nass elblad ne s'adorent pas. Pourquoi? Les zimigris parlent de "jalousie" quand les autres parlent de "crève-le-faim- qui ont quittés le bled car pas assez friquéS ou nantis pour y vivre dans de bonnes conditions.

Triste...si on commence à se taper dessus entre marocains.
Complètement débile ce texte
Encore une stigmatisation dénué d'intéret
Quand je rentre au bled, on me prend pour un blédard
Je m'habille en paskitanais, vais à la mosquée,les gens ne remarquent meme pas que je suis de l'étranger
Je ne dépense rien de plus, je ne suis donc pas un bon consommateur, mais je partage beaucoup avec les gens, beaucoup depoints de vue, le maroc, est un vivier immense d'intellectuels et de penseurs
C'est pour ça que je rentre, pour etre fasciné par le paysage, et par ces cerveaux



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
nimporte quoi ma parole pfffff
Ce texte c'est vraiment ......bref pas de mots pour le commenter, les marocains residant a l'etranger ont autant leur places que nous......
cest chaud au maroc on est considerer comme zimigris en france on est des immigrés franchement crying
ni la posteuse du texte ni le texte en lui-même ne portent atteinte aux zimigris ou bledards: ces lignes reflètent une réalité. Je peux vous dire que dans la bourgeoisie rbatia, les immigrés sont mal vus pour les raisons citées ci-dessus et parce que s'ils ont quittés le pays, c'est parce qu'"ils y crevaient la faim". C esont, aux yeux de certains, des 3roubis...je sais: c'est DEBILE ET STUPIIIIIIIIIIIDE maisc'est ce qui se dit.
Des immigrés, eux, parlent de jalousie de la part des gens qui vivent au pays.

DOMMAGE cette gueguerre même si tout le monde n'y participe pas (hamdoullah)...C'est triste ce racisme entre marocains.

Arrêtez de vous emballez et de répondre à côté de la plaque: le post illustre ce qui se dit.
ces zimmigri là qui font du zèle, ont vu leur cote baissée après la révélation de toute leur magouille(location, achat en masse de vetements de marque,...), tout le monde sait qu'en france, ils sont en bas de la société. C'est sur c'est facile de jouer sur l'extérieur, en tout cas plus facile que de travailler l'intérieur. ne tombez pas dans ce piège, ces marocains là sont vides. Allez plutot discutez avec les gens discrets, qui ont une renault clio banale, qui travaille banalement tous les jours, qui ne font pas de zèle, et vous serez surpris
Les marocains ne sont pas dupes et n'ont pas à etre jaloux de nous. On a sacrifié une partie de notre fierté (et ça va en augmentant avec sarkoz) en france, contre de l'argent. Ce n'est pas honorifique.
La jalousie est déconseillé, surtout en ce qui concerne les biens d'autrui



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
De plus ce sont à cause de ces zimigris là que des milliers de mineurs courent à tanger, pour tenter d'aller dans la soi disante prospère et paradisiaque europe
Il arrive ensuite dans des chabolas, payés à 60€/mois, sans eau, ni électricité, SANS FIERTé, on les insulte de cochons de marocains, de sales porcs, de perros, tout ça pour de l'argent, et quel argent 60€/ mois!!!!
Voilà la conséquence de notre zèle au maroc



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
dis moi l'ami Tarik, toi t'es passé et tu veux plus que les autres passent derriere toi. Pour ton info, les marocains qui arrivent à passer aujourd'hui travaille à 60€/jour et non 60€ par mois. Certains ne se reveillent même pas le matin pour aller bosser. Je sais de quuoi je parle, je les ai vu de mes propres yeux.
Tous ceux qui arrivent à traverser finissent par se créer une situation et des fois d'excellentes situations. Ils ne pourraient même pas en rêver au bled tellement les portes sont fermées pour les non pistonnés. Comme on disait mon beau père qui vendait des babouchs à Fes, ici il ya NATIJA. Il disait ça après avoir quitter son bui bui pour un boulot en Hollande. Aujourd'hui, il est prorietaire de son logement et proprio de sa résidence secondaire au maroc. Il roule en 4/4 KIA. son fils est cadre dans une multi-nationale en Hollande. Bref des centaines de milliers d'exemple comme ça.
Ne les blamons pas ces pauvres types qui essayent de passer. Il le font souvent par desespoir..
Citation
med75016 a écrit:
dis moi l'ami Tarik, toi t'es passé et tu veux plus que les autres passent derriere toi. Pour ton info, les marocains qui arrivent à passer aujourd'hui travaille à 60€/jour et non 60€ par mois. Certains ne se reveillent même pas le matin pour aller bosser. Je sais de quuoi je parle, je les ai vu de mes propres yeux.
Tous ceux qui arrivent à traverser finissent par se créer une situation et des fois d'excellentes situations. Ils ne pourraient même pas en rêver au bled tellement les portes sont fermées pour les non pistonnés. Comme on disait mon beau père qui vendait des babouchs à Fes, ici il ya NATIJA. Il disait ça après avoir quitter son bui bui pour un boulot en Hollande. Aujourd'hui, il est prorietaire de son logement et proprio de sa résidence secondaire au maroc. Il roule en 4/4 KIA. son fils est cadre dans une multi-nationale en Hollande. Bref des centaines de milliers d'exemple comme ça.
Ne les blamons pas ces pauvres types qui essayent de passer. Il le font souvent par desespoir..


thumbs up thumbs up thumbs up


tout a fé dakor avec toi..si le Maroc pouvait donné a ses enfants un travail (= une vie), PERSONNE ne viendrait en europe...le soucis ds ce pays c'est ke lé riche continu de s'enrichir et lé povre continu de sombré é de saproché de la famine...TOUT SIMPLEMENT..dc fopa raconté d betiz en dizon c la faute d MRE c leur fote si lé otr veule venir ici..et ke soi dison on é d afamé ayant kitté le maroc pr venir ici..mais une kestion?lé MRE son d afamé (dapré lé bledar jaloux), il oré du fer koi?resté laba é mourir de faim??? how on cherche tous un morceau de pain a se mettre ss lé dent dc fo arreté lé betiz la..pure jalousie..et aussi, pr ke lé Bledar (marocain du maroc) soi conten il fau k'on s'habille mal, ou sale,ou chépa koi..je voi pa en koi on peu jugé kelk1 sur c habi.." t pa comme moi dc t mauvais "..un otr point,Perso si g une belle voiture je vai pa me dir " ah non je ne v pa au maroc en voitur parcke il von dir ke je me la raconte"..j'ai une voiture jy v en voiture c tou..é prtan je ne fé pa sa pr me la raconté..dc vos cliché a 2franc é lé idéé recu fo lé rembalé un peu..

li mabrana té3ma 3inou..é pui c tt..
Je crois que vous n'avez pas vu les reportages sur la condition des marocains à almeria
Celui ci m'a fait pleuré
Vous etes bien loin de la situation des nouveaux migrants
Moi je ne suis pas passé je susi né ici malgré moi



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
je vois de quel documentaire dont tu parles qui est passé sur arte traitant des condition de travail déplorable et sans eau
Salam

Chacun a des prejugés sur l'autre on ne peut pas le nier....mais qd une personne n'est pas bete elle chercher à cotoyer l'autre partie pr pvr se faire sa propre idée..... mais bon cette maturité n'est pas donné a tout lmonde et c malheureux!!!!!!!!!


Pour avoir cotoyer les deux je peux vous dire qu'aucune partie n'est meilleure que l'autre, des défauts chacun en a.....mais apres stigmatisé c débile!!!!!! les préjugés qu'on a c a cause des minorités mais bon ca peut de gens arrive à le réaliser!!!

Bon ce sujet ce n'est ni la première fois et encore moins la dernière fois qu'il sera traité, il revient chaque été.......



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/06/07 13:03 par sopi.
Salut Tariq,

Je suis d'accord avec toi , il y a des marocains qui vivent des situations très difficile en europe mais ils finissent par s'intégrer dans le système économique car c'est la volonté des pays d'accueuil quoi que disent leur politiques. Pour une simple raison : l'europe a besoin de ces immégrés. L'europe n'a jamais été aussi riche et le chomage est au plus bas, impossible de ne pas travailler en ce moment.

Citation
Tarik Ouaazizi a écrit:
Je crois que vous n'avez pas vu les reportages sur la condition des marocains à almeria
Celui ci m'a fait pleuré
Vous etes bien loin de la situation des nouveaux migrants
Moi je ne suis pas passé je susi né ici malgré moi
Je pense aussi que la plupart des gens vivant au Maroc pensent qu'en Europe tout y est facile, certes tu gagnes mieux ta vie mais il faut bosser. Quand tu vois des jeunes débarqués au bled avec des belles voitures et tout le reste, la plupart je ne dis pas tous, attention, ne se lêve pas le matin comme tout le monde (si vous voyez ce que je veux dire). J'ai des cousins qui vivaient au bled et qui ont réussi à aller en Italie, et ben je peux te dire qu'il ne s'attendait pas à ça.La réalité est tout autre. Quand à l'incivisme des MRE, il y a des bons et des mauvais partout, et ceux ci ont le même comportement en Europe que lorsqu'ils sont au Maroc.
Facebook