Trois juifs portant kippa agressés au marteau et à la barre de fer près de...
Citation
salmones a écrit:
.
on ne vole pas l'eau. elle appartient à tout le monde. le truc, c'est de la partager équitablement.
de toute façon, israel pouvait pas laisser une position surplombant son territoire aux mains d'un dictateur.
l'avénement de la démocratie en sirye changera la donne.[/color]

Le "On" qui tue grinning smiley
Donc l'eau "t'appartient" aussi en tant qu'israélien, c'est ça !
Et en plus, tu justifies le vol du plateau du Golan.[/quote]


on utilise le pronom indéfini "on" de plusieurs manières. son sens est multiple:
Exemples :
1.- On = Une ou plusieurs personnes indéterminées.
"On frappe à la porte" .= quelqu'un ou plusieurs personnes non connues du locuteur.
2.- On = Nous (langue familière). "Lui et moi, on va chanter en duo".
3.- On = Les gens. "Dans son village, on croit encore aux légendes".
4.- On = Tout le monde. C'est l'effet de généralisation que l'on trouve dans les maximes, les dictons, les proverbes et toute la phraséologie à valeur de vérité générale "On doit respecter ses parents"
fin de la leçon.
Au lieu de rappeler quelques règles de grammaire basiques,Goldman,tu ferais mieux de rappeler les règles et lois internationales qui s'imposent à tout le monde.Israel compris...
il n'y a pas de petites luttes.
la lutte contre l’analphabétisme en est une.
Oui mais tu n'es pas le mieux placé pour ce genre de lutte...
Citation
coldman a écrit:
il n'y a pas de petites luttes.
la lutte contre l’analphabétisme en est une.

Tu me tends une perche grinning smiley

Si tu veux mener une lutte, commences donc par celle te concernant directement, ton ignorance crasse.
Parler de partage équitable quand l'eau du Golan mais aussi de Cisjordanie est tout simplement volée par Israël, relève manifestement de la crétinerie. Tu ne réalises pas encore que l'eau est un enjeu majeur dans cette région, à tel point que les pays sont prêts à entrer en guerre pour son contrôle. Et toi, tu nous parles de partage !

Sais-tu, par exemple, qu'il est interdit aux Palestiniens de forer des puits en Cisjordanie ou de faire de l'agriculture ?
Sais-tu aussi qu'ils ont des quotas d'eau qu'ils paient plus chers que les colons qui, eux, ont un accès illimité.
Sais-tu aussi qu'en cas de sécheresse priorité est donnée aux israéliens.

Et après, tu nous gratifies d'un "de toute façon, israel pouvait pas laisser une position surplombant son territoire aux mains d'un dictateur. l'avénement de la démocratie en sirye changera la donne.", n'importe quoi !
Si le Golan surplombe Israël, il surplombe également la Syrie et Damas qui n'est qu'à une soixantaine de kilomètres.
De toute façon, la raison principale de l'occupation du Golan est justement sa richesse en eau et, non pas tant, sa position stratégique. Et si Israël complote actuellement en Syrie, afin de diviser ce pays en petits confettis confessionnels, c'est bien qu'il n'a pas envie de restituer le Golan. D'ailleurs, comme l'a si bien rappelé Casa, Israël a annexé le Golan.
Citation
salmones a écrit:

Tu ne réalises pas encore que l'eau est un enjeu majeur dans cette région

ben si puisque c'est moi qui a évoqué cet enjeu majeur. grinning smiley

à tel point que les pays sont prêts à entrer en guerre pour son contrôle. Et toi, tu nous parles de partage !

tu n'as pas compris. je dis que la seule solution est le partage et les accords. c'est la seule voie possible. comme l'egypte avec les pays en aval pour le nil, comme la turqie, syrie et iraq avec tigre et euphrate etc....
il faudra des accords et des autorités indépendantes pour les faire respecter.


Sais-tu, par exemple, qu'il est interdit aux Palestiniens de forer des puits en Cisjordanie ou de faire de l'agriculture ?

ils le font quand méme.

Sais-tu aussi qu'ils ont des quotas d'eau qu'ils paient plus chers que les colons qui, eux, ont un accès illimité.

ce n'est pas/.plus vrai. le probléme, c'est que l'eau devient impropre pour l'irrigation à cause du taux de sel qui augmente. ça va mettre tout le monde d'accord. d'ailleurs, ça commence. il y a un dialogue qui s'instaure des deux cotés grâce aux travail de militants tant palestiniens qu’israéliens. .


Et après, tu nous gratifies d'un "de toute façon, israel pouvait pas laisser une position surplombant son territoire aux mains d'un dictateur. l'avénement de la démocratie en sirye changera la donne.", n'importe quoi !

ben aucun etat n'aurait supporté cette épée de damoclés. c'est juste une constatation.

Et si Israël complote actuellement en Syrie, afin de diviser ce pays en petits confettis confessionnels, c'est bien qu'il n'a pas envie de restituer le Golan.


faudrait savoir: c'est un complot des barbus de la franchise al qaida ou c'est un complot sioniste? les deux? grinning smiley

D'ailleurs, comme l'a si bien rappelé Casa, Israël a annexé le Golan.

quel scoop.
ça te va pas de te lever aux aurores.
grinning smiley
Citation
coldman a écrit:
Citation
salmones a écrit:

à tel point que les pays sont prêts à entrer en guerre pour son contrôle. Et toi, tu nous parles de partage !

tu n'as pas compris. je dis que la seule solution est le partage et les accords. c'est la seule voie possible. comme l'egypte avec les pays en aval pour le nil, comme la turqie, syrie et iraq avec tigre et euphrate etc....
il faudra des accords et des autorités indépendantes pour les faire respecter.


Le problème des fleuves Euphrate et Tigre entre la Turquie (en amont) et la Syrie et l'Irak (en aval) est loin d'être réglé.
La Jordanie a signé un accord de paix avec Israël qui prévoit que, les jordaniens prélèvent leurs ressources en eau sur le Yarmouk (principal affluent du Jourdain) en été et, les israéliens en Hiver !
Le partage est tellement équitable que les jordaniens sont obligés d'acheter de l'eau à Israël.
Israël, lors de sa première invasion du Liban en 1978 (opération Litani), le fleuve éponyme a été détourné vers le Jourdain, et ce jusqu'en 2000, date du retrait total de l'armée israélienne
.

Sais-tu, par exemple, qu'il est interdit aux Palestiniens de forer des puits en Cisjordanie ou de faire de l'agriculture ?

ils le font quand méme.

Pas en zone C où la présence de l'armée israélienne rend impossible la construction "illégale" de puits.

Sais-tu aussi qu'ils ont des quotas d'eau qu'ils paient plus chers que les colons qui, eux, ont un accès illimité.

ce n'est pas/.plus vrai. le probléme, c'est que l'eau devient impropre pour l'irrigation à cause du taux de sel qui augmente. ça va mettre tout le monde d'accord. d'ailleurs, ça commence. il y a un dialogue qui s'instaure des deux cotés grâce aux travail de militants tant palestiniens qu’israéliens. .

Mais qu'est-ce que tu racontes ?
De quel dialogue (de sourds) parles-tu ?
Voici un article d'un journal que tu affectionnes tout particulièrement
.
[www.lemonde.fr]
je parles d'ong et d'assos rassemblant des militants palestiniens, israeliens et méme jordaniens. c'est mentionné dans l'article que tu cites. la prise de conscience s'est devellopée.
tous sont sur la même barque en fait. il faut penser le probléme de l'eau au dela du conflit territorial . les nappes phéatiques se foutent des frontiéres terrestres. quand elles seront polluées, vidées, il n'y aura aucun gagnant.
les israeliens pompent trop? ils seront bien avancés quand la salinité sera trop importante.
on pourrait parler aussi des subventions destinées à batir un systeme de retraitement des eaux usées à gaza qui ont disparues dans les sables de la corruption. resultat la pollution de la nappe par les eaux non retraitées.
et méme si demain un consensus est trouvé, un accord equitable signée et que la paix revient, le probléme de l'eau ne sera pas réglé.
de l'eau, il y en aura toujours pour celui qui a les moyens. on le voit avec des golfs irrigués avec de l'eau fossile puisée dans des nappes dont ignore combien de siécles ont été necessaires pour les remplir.
"l'apartheid" de l'eau est la norme partout. tant que l'on considérera l'eau comme une marchandise comme les autres, aucun problème ne sera réglé.
"il faut penser le probléme de l'eau au dela du conflit territorial"

Ah,oui et comment faire??Tu as toujours de bonnes idées,Goldman.Mais pour les autres.Et totalement déconnectées de la réalité.Tu mets la charrue avant les boeufs.Ou, pour utiliser du langage de chez toi,tu tires à vue et tu demandes qui c'est après.
Ca ne peut pas marcher.Du tout.Pour la simple raison qu'il ne saurait y avoir de réflexion sur ces sujets en dehors de toute paix ou au minimum de négociations de paix sérieuses.Avec l'occupation,dur,dur de demander aux Israéliens de gentiment réfléchir au manque d'eau ou à sa pollution.C'est l'affaire d'Etats et d'Etats souverains.Autant dire que ce n'est pas demain la veille...
non, c'est d'une agence internationale de l'eau dont nous aurons besoin.
c'est ça ou des conflits partout.
Ah, okkkkk,encore un plan sur la comète!
Fallait le dire dès le début/
mais c'est la seule voie. ou alors faut espérer que les hommes deviennent raisonnables. autant dire jamais.
c'est ça ou accepter l'idee que seuls ceux qui ont des flingues ou du fric aient accés à l'eau.
A t'en lire,tu l'as déjà accepté vu que tu accordes la primauté à la force aux dépens du droit.Tu es à l'exacte opposé de ce qu'il faudrait faire.Ce qu'il faudrait faire?Mais la paix,bien sûuuur!
et bien faisons la guerre alors. on verra ce que cela donnera.
Et moi qui te prenais pour un pacifique!..
Facebook