News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Tous en Enfer ?
15 septembre 2010 14:12
Avant je pensais que tout les hommes irait en enfer mais aprés avoir lu un verset qui disais " Toutes mes créature passeront par l'enfer " un petit astérix indiquait que en effet nous passerons tous par le sirat de l'enfer ( la ou le pieu le passera et les mécréant en tomberont et finiront en enfer ) alors sa veut peut etre dire que le pieu musulman peut éviter l'enfer ou je me trompe?
je sais pas si les mecreant passerons par la sirat de l'enfer ou meme juger je crois qu'il iront directe en enfer Allah o lam
15 septembre 2010 14:36
salam
si ça c'est sur on passera tous sur le pont "sirat" mécréant ou pieu , les musulmans passeront en 1 clin d'oeil (ceux qui se repentait et craignais allah ) et les mécréants basculeront et endessous de ce pont se trouve l'enfer mais ce que je me demande c'est meme si nous croyons en une divinité tout puissante et que mohamed est son messager , on peut aller en enfer?
15 septembre 2010 16:59
salam

il ya un hadith sur sa

« On installera as-Sirat entre deux bords de la Géhenne sur des haies ressemblant à des charbons, puis les gens demanderont secours : il y aura celui qui sera sauvé et préservé du feu, celui qui sera griffé mais qui sera sauf, et celui qui sera jeté dans la Géhenne » (Rapporté par Ibn Majja).
15 septembre 2010 17:23
Assaklam alaikoum

Le Jour de Jugement appartient exclusivement à Dieu, comme on le lit à chaque prière dans la fâtiha :

"le Roi du Jour du Jugement"

On ne peut juger les gens, car le Jugement définitif appartient au Roi du Jour du jugement.
On ne peut rien affirmer, et que dire devant cette affirmation :

"Ceux qui croient, ceux qui pratiquent le Judaïsme, ceux qui sont chrétiens ou sabéens, ceux qui croient en Dieu et au dernier Jour, ceux qui font le bien, voilà ceux qui trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur. Ils n'éprouveront plus alors aucune crainte, ils ne seront pas affligés." (Sourate al-Baqara)

C'est Lui qui sait tout, qui voit tout, et c'est à Lui que revient tout.
15 septembre 2010 17:56
salam

FAQUIR PAR RAPPORT AU VERSET QUE TU A CITER

Le grand imam Ismail ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) dit dans le commentaire du verset de la sourate « la vache » : « Le Très Haut a averti que celui des membres des communautés antérieurs qui fait du bien et obéit (a Allah) reçoive la meilleure rétribution.Ceci sera valable jusqu’à l’avènement de l’heure : toute personne qui suivra le Prophète/Messager illettré accédera au bonheur éternel et n’éprouvera ni peur pour l’avenir ni tristesse pour ce qu’il aura laissé dernière lui.

Les Juifs étaient les adeptes de Moïse qui se soumettaient à la loi de la Thora à leur époque. Quand Jésus fut envoyé, les fils d’Israël eurent l’obligation de la suivre et de se soumettre à lui . Ses compagnons pratiquant sa religion sont les chrétiens. Quand Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) fut envoyé en tant que sceau des prophètes et messagers s’adressant à l’ensemble des fils d’Adam, il devint obligatoire de croire à ses informations, d’obeir à ses ordres et de s’abstenir de ses interdits.

D'après Mujahid, Salman a raconté au Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) le récit du groupe qui était au monastère mais celui-ci lui dit : « Ils sont au Feu. »

« Sur ce, la terre s'obscurcit devant moi, dit Salman ; mais « Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé » fut révélé pour

venir apaiser mon chagrin.» (La traduction mot à mot est: et cela était comme si une montagne a été éloignée de moi).

Et d'après As Saddi, ce verset a été révélé au sujet des compagnons de Salman Al Farissi (Ie Perse) qui, arrivé devant la personne du Messager de Dieu (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui), commença à lui parler de leur pratique cultuelle et l'effort qu'ils y déployaient.

Salman :

«O Messager de Dieu ! Ils pratiquaient la prière, jeûnaient, croyaient en toi, et témoignaient que tu seras envoyé comme Prophète. »

Et le Messager de Dieu (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) de dire, après que Salman eut terminé son éloge : « O Salman ! Ils sont en enfer. » Mais Dieu révéla ensuite : Ceux qui ont cru, ceux qui ont pratiqué le judaisme...

Et il (As Saddi) continua à réciter [le verset] jusqu'à « affligé ».

Muhammad Ibn Ahmad Ibn Muhammad Ibn Dja'far nous a rapporté que d'après quelques Compagnons du Messager de Dieu (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui), ce verset fut révélé au sujet de Salman Al Farissi qui était l'un des nobles de Joundaysabour.

« Et quiconque désire une religion autre que l' Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l' au-delà parmi les perdants. » (Coran, 3:85)
15 septembre 2010 19:19
Salam
Sur ce point je rejoint Faqir car Allah fait ce qu'il veut et nous le disons dans toutes nos prières .
Quand au verset « Et quiconque désire une religion autre que l' Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l' au-delà parmi les perdants. » (Coran, 3:85) est juste mais ne contredit nullement Faqir car islam signifie la soumission a Dieu , et je connais des chrétiens qui dise que Jésus est fils de marie et est un prophète ni fils de dieu ni dieu mais qu'il est son serveiteur et qu'il n'exsiste qu'un dieu mais il ne reconnaissent pas mohamed sws ... Sont ils des gens de l'enfer? Tu vois c'est dur d'y répondre car seule Allah en décidera car d'un coté il croient en un dieu unique sans associé et admette que jesus est le messager de dieu mais ne reconnaissent pas notre Prophète
15 septembre 2010 21:06
Assalam alaikoum

Comme a dit isokan78, les choses ne peuvent être tranchées et définitives, et l'Unique qui puisse trancher c'est Dieu, le Tout-Puissant, le Roi, et nous tous, musulmans et non musulmans, nous sommes Ses serviteurs, Ses esclaves faibles et nécessiteux de Sa miséricorde et de Sa grâce.
Je voudrais ajouter aussi concernant ce verset coranique :
« Et quiconque désire une religion autre que l' Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l' au-delà parmi les perdants. »
Peu-on vraiment dire que ce verset s'applique à ceux qui sont musulmans aujourd'hui ? Ont-ils, dans leur grande majorité, vraiment désiré l'Islam ou c'est plutôt c'est l'Islam qui les a désirés ? Car entre un islam hérité et un islam choisi, un islam mérité, il y a une différence.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/09/10 21:45 par faqir.
16 septembre 2010 11:47
Salam aleikoum isokan78,

Je ne suis pas vraiment d'accord.
Le fait de donner à Jésus sa vraie position n'implique pas d'être déchargé de sa responsabilité et donc, de chercher à connaître notre prophète (paix et bénédictions sur lui) et à le suivre quand on constate en lui les marques de la prophétie.

Le problème qui se pose, c'est qu'un chrétien sincère ne recevra peut être pas la bonne information de notre prophète (paix et bénédictions sur lui) et son choix sera faussé.
Mais s'il parvient à la connaissance de la prophétie, et étudie les caractéristique de l'envoyé, il est de son devoir de suivre les pas du prophète (paix et bénédictions sur lui) et cela ne sera pas une rupture avec ce qu'il a connu mais simplement une continuité.
16 septembre 2010 13:14
srnit

je suis entierement daccord avec toi
et de toute facon il ya des preuves pour des gens qui reflechissent
mais apres faut savoir accepter la veriter
certains ferme les yeux et reste dans leur delire pour garder leur croyabce
et d autre savent que l islam est la veriter mais il ne veule pas se convertir parceque il veulent aller en boite boire de l alcool ect...
16 septembre 2010 14:20
Citation
srnit a écrit:
Salam aleikoum isokan78,

Je ne suis pas vraiment d'accord.
Le fait de donner à Jésus sa vraie position n'implique pas d'être déchargé de sa responsabilité et donc, de chercher à connaître notre prophète (paix et bénédictions sur lui) et à le suivre quand on constate en lui les marques de la prophétie.

Le problème qui se pose, c'est qu'un chrétien sincère ne recevra peut être pas la bonne information de notre prophète (paix et bénédictions sur lui) et son choix sera faussé.
Mais s'il parvient à la connaissance de la prophétie, et étudie les caractéristique de l'envoyé, il est de son devoir de suivre les pas du prophète (paix et bénédictions sur lui) et cela ne sera pas une rupture avec ce qu'il a connu mais simplement une continuité.


Justement, les musulmans eux-mêmes constituent un voile entre l'Islam et les autres non musulmans, ils ne donnent pas la vraie image de l'Islam et n'incarnent pas la vraie dimension du Prophète (s.s.p), envoyé comme miséricorde aux mondes.
16 septembre 2010 14:37
Salam aleikoum,

@nabil-alg : en effet, certains choisissent d'éviter l'islam malgré qu'ils y voient la vérité. Mais le pire reste que ce soit l'orgueil la cause de cet éloignement. Ainsi, par orgueil, beaucoup refusent de voir la vérité de la prophétie alors que leur intérêt se trouve dans le parachèvement de l'islam.

@faqir : c'est bien ça, il y a un certain nombre de voiles qui empêchent la clarté du message d'atteindre le commun des gens.
Ceci étant, certains recherchent et finissent par cheminer mais ils ne sont pas aidés par nos comportements malheureusement.
Nous avons donc une lourde responsabilité dans la da3wa.
17 septembre 2010 14:22
Assalam alaikoum

En fait l'homme peut vivre le paradis ou l'enfer ici-bas, avant même l'au-delà.
Comme il vient dans un hadith du Prophète (s.s.p) :
"Tout nouveau-né vient au monde selon la nature originelle (fitra), ce sont ses parents qui font de leur enfant un juif, un chrétien ou un zoroastrien."
Ce qui signifie que l'être vient au monde avec cet état de nature originelle, avec cette fitra, avec cet état de muslim, d'abandon à la volonté divine, alors que c'est l'éducation parentale et les valeurs transmises dans une société donnée qui viennent s'inscrire dans notre fitra, et en général viennent la voiler, et donc la question qui se pose c'est de pouvoir faire le chemin inverse en quelque sorte, revenir, par un acte volontaire, à cette fitra, alors que pour le nouveau-né l'état dans lequel il se trouvait est involontaire, revenir à cet état originel, à cet état paradisiaque.
Toutefois, si on occulte, si on n'arrive pas à reconnaître notre fitra, ce qui relève d'une sorte de kufr, si on n'y songe pas, on crée notre propre prison, on s'emprisonne, on s'enferme en nous-mêmes, ignorant notre réalité, et créant ainsi notre propre enfer.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook