News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Péripéties & galères de la femme rurale et notre modeste perspective !
La femme rurale est à la fois :
1/ Mère, s’occupant des taches familiales, parfois, les plus pénibles qui existent,
2/ Ouvrière, aidant le conjoint dans sa besogne agricole quotidienne (traire des vaches, l’élevage du cheptel, nettoyage des étables, entretien et cultures maraîchères, cueillette des fruits, prépare le pain, participe souvent aux activités difficiles de la moisson…).
La femme rurale est souvent génératrice du revenu familial. Cependant, souvent ne voit aucune compensation financière. Souvent, elle doit supplier son conjoint pour satisfaire ses petits besoins financiers (achat vêtements, médicaments, allé au bain (Hammam…).
Devant ce phénomène regrettable et pour le développement humain, nous avons décidé de créer une association à Ouled Moumen (INBIAAT) pour aider la femme rurale de ce Douar et des environs (Douar Loughfirate…).
Une expérience intéressante, mais avec pas mal de blocages et certaines résistances émanant parfois directement des conjoints.
Nous avons commencé par un projet d’élevage du lapin «cuniculture » qui a pu réussir grâce à nos volontés et à notre soutien associatif. C’est ainsi que nous avons permit à la femme partante de ces Douars de bénéficier d’une formation dédiée à l’élevage cuniculture assurée par un personnel compétent, je peux citer le nom de Mr Mohamed Benkerroum producteur et éleveur des lapins. Un grand merci à lui. En effet, Mr Mohamed Benkerroum n’a pas hésité une seule seconde à s’engager dans ce processus, accordant le temps qu’il faut, pour initier ces femmes à cet élevage, certe délicat, mais, générateur de revenus. C’est ainsi que ces femmes de ces Douars commencent à commercialiser leur lapin, donc, ne sont plus dépendantes de leur maris d’un point de vue financier !!
Pour les personnes intéressées par cette modeste perspective, je me permets de vous mettre un lien pour voir l’objectif de cette association qui se veut pour le développement humain : [associationinbiaat.wifeo.com]
Je dois remercier les sociétés qui sont devenues nos partenaires et qui n’ont pas hésité à participer financièrement à nos futurs projets (voir le blog pour plus d’informations). Nous invitons d’autres sociétés à participer à ces œuvres. En plus d’un point de vue comptable et fiscale les montants de ces particiopations et dons sont déductibles des résultats des sociétés.
tiens un autre sujet qui peut donner matiére à réflèchir ...il est vrai qu'au maroc les femmes paysannes travaillent plus que les hommes et assument leur surcharge de travail , c'est tout à leur honneur!!!
 
Facebook