Stations de métro Londoniennes prennent les noms d'anciennes gloires
Salamo 3alaykom,

Les stations de métro Londoniennes prennent les noms d'anciennes gloires qui ont marqué les jeux olympiques. On y retrouve notamment Hicham El Guerrouj et Saîd Aâouita.

[hespress.com]

[www.liberation.fr]

Des athlètes d'exception, qui nous ont fait chavirer d'émotion en élevant le drapeau national le plus haut possible, nous ont fait pleurer quand ils ont échoué à réaliser ce qu'à quoi ils aspiraient (ce qui était rare bien sûr) comme la finale des jeux olympiques de Sydney remporté par Lagat face à El Geurrouj.

Depuis la retraite d'El Geurrouj, et à part Jawad Gharib qui a rélisé des exploits avec des moyens plus que limite, l'athlétisme marocain est sur le déclin. Les résultats glorieux n'étaient apparemment que le fruit d'efforts personnels et non d'une politique sportive.

A quand la prochaine exception...
 
Facebook