salat istikhara
12 novembre 2010 21:10
Salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou


Je voulais savoir , en fait a chaque fois que je fais la salat istikhara pour mon mariage , je fais le meme reve est ce selon vous un signe?



Barakallah ou fikoum
12 novembre 2010 21:26
c'est quoi ton rêve? si c explicite, c'est un signe je pense, wa Allahou, a3lem,
Salam , en fait notre officialisation a pris du retard car il a des problemes au boulot entre autres ,et du coup il ets devenu distant . Dans les reves que je fais, a chaque fois il me dit d'attendre , que s'il reagit comme ca c'est pas de sa faute , que c'est ces problmes , et quil faut que j'attende quil les resoud pour qu'enfin nous deux ca se concretise.
14 novembre 2010 12:42
As salam aleykoum.

Je vous juste vous faire un petit rappel sur la prière de consultation , qui est en fait une dou'a on demande a Dieu de nous facilter si il ya du bien dans ce projet ou de nous en éloigner point. On demande a Dieu donc on invoque c'est une invocation . Beaucoup croient que la réponse vient dans un rève ou les sentiments pas du tout . Moi aussi j'y croyais et j'ai fait des recherches . Le fait qu'on la réponse dans un rève n'a aucun fondement dans le Din . Il n'est nul paret mentionné le rève . C'est faux . Je viens de terminer le lecture d'un livre " la prière d'istikhara" et je peux vous dire que j'en ai appris énormément et que l'on se trompe sur toute la ligne . je vous cite un passage

Une fois la prière d'istikhara accomplie, le musulman agit à son habitude, il continue ses affaires et entreprend le projet qu'il a l'intention de faire. Si ce projet est bon pour lui , Allah lui facilitera, s'il est mauvaispour lui , Alla le détournera de lui et l'éloignera.
Malheureusement beaucoup de gens, du moins certains d'entre eux, pensent que le fidèle qui a demandé a son Seigneur ce qui est le mieux pour lui dans une affaire, doit attendre jusqu'a ce qu'il voit un rève dans son sommeil et en fonction de ce rève il agira.Or cela relève de la légende et n'a aucun bien fondé dans la religion.Les statuts juridiques ne se batissent jamais sur les rêves. Donc une fois que le fidèle demande à Allah ce qui est le mieux pour lui dans un projet, il s'en remet à Allah , et continue ce qu'il faisait d'habitude et entreprend ce projet-la, sans attendre un rêve ni un dilatement de la poitrine. Car la dilatation de la poitrine n'a aucun repère fixe, il se peut que la poitrine de la personne se diliate à cause d'une passion qui s'est glissé dans son âmeavant qu'il ne fasse isitkhara .

Mohammad b. 'Ali kamal Az-Zamalkâni, qu'Allah lui fasse miséricorde a dit " quand l'homme prie les deux rak'as de l'istikhara pour une affaire quelconque, qu'il fasse ensuite ce qu'il lui paraît bon peu importe s'il se sent à l'aise ou non , car dans ce qu'il fait il ya du bien même si il ne se sent pas à l'aise"

Il a également dit " il n'est pas stipulé dans le hadith une quelconque dilatation de la poitrine.


Lisez ce livre vous serez étonnés et vous saurez enfin hamdoulilah maintenant j'ai compris . Les reèves et tout c'est faux. On s'en remet à dieu on fait notre projet et point .
Donc chers frères et soeurs arrétons de croire que Dieu nous répond sous forme de rève . Car les rèves sont trompeurs et souvent il s'agit de l'inconscient .


salam aleykoum
merci pour ce renseignement !!Welcome
J ai lu dans un post qu'un imam avit dit que c'est quabd on fait la demande la premiere chose qui nousvient à l esprit à la fin de la demande est la réponse.
1 décembre 2010 16:41
salam,

"Parmi les fausses croyances entretenues par la masse figure celle qui veut qu’on se livre au sommeil immédiatement après la consultation et que l’on considère les bonnes choses vues en rêve comme un bon augure qui signifie que l’entreprise est bonne et qu’il peut s’y engager, et que l’on juge qu’en l’absence d’un rêve on doit s'abstenir. Ce n’est point un indice valable comme nous le savons.

Quand on a accompli la consultation comme la religion la recommande, on s’engage dans l’affaire sans attendre un rêve ou un autre signe. D’aucuns croient que si l’on s’endort immédiatement après la consultation, on doit en voir le résultat en rêve. Cette croyance est fausse car parfois on ne voit rien du tout en rêve. C’est pourquoi le musulman doit se contenter de ce que la Charia lui enseigne et se conformer aux exigences de la sagesse. Il peut aussi consulter les hommes sûrs et raisonnables et réfléchir à ses affaires et examiner ce qui lui paraît le plus convenable. Une fois qu’il s'apprête à prendre une décision ou penche vers une action, il entreprend alors la consultation religieuse puis exécute sa décision tout en étant certain qu’Allah l’assistera à faire le bon choix."

L’analyse que nous venons de faire ne signifie pas que le sentiment de soulagement qui envahit l’intéressé ( après la consultation ne fait pas partie des bons ) signes. Elle signifie qu’il ne faut pas en faire l’unique signe décisif sur la bonté de l’entreprise. L’homme procède souvent à la consultation à propos d’une affaire qu’il aime et pour laquelle il est bien disposé dès le départ.

A propos du sentiment de soulagement, Cheikh Ibn Taymiya dit : « Une fois Allah consulté, on doit penser que le choix d’Allah réside en ce à quoi on se sent à l’aise et le trouve facile . » Madjmou’ al-fatawa , 10/539. Aussi existe t-il une différence (énorme ) entre celui qui fait du soulagement l’unique signe et celui qui en fait un signe parmi d’autres. Wa lahou A'alam - Et Allah le sait mieux.

Cheikh Mouhamed Saleh el Mounajeed

source [www.sajidine.com]



...
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook