News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Les salafistes prônent des attentats anti-algériens en France
Les salafistes prônent des attentats anti-algériens en France

DOUBAI (Reuters) - Le principal mouvement islamiste d'Algérie encore en lutte armée contre le gouvernement a exhorté les musulmans de France à attaquer des responsables algériens qu'il accuse de détourner les richesses du pays et de fouler les valeurs islamiques.

"Soutenez vos frères en Algérie en pourchassant ces criminels en France", dit un communiqué du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) diffusé sur un site internet souvent utilisé par Al Qaïda et des insurgés en Irak.

Il désigne comme cibles éventuelles des officiers supérieurs algériens, des responsables du gouvernement et des diplomates.

"Traquez-les et attendez-les partout (...) Recherchez-les dans les antres de débauche, dans les lieux de spectacle et les maisons de jeux", ajoute le GSPC dans ce communiqué daté du 31 juillet mais diffusé seulement ce mardi.

La communauté musulmane de France, qui compte entre cinq et six millions de personnes, dont plus d'un tiers d'origine algérienne, est la plus importante d'Europe.

On ignore si le communiqué du GSPC est lié à l'annonce, dimanche par le président Abdelaziz Bouteflika, d'un projet d'amnistie partielle visant à mettre un terme aux violences qui ont fait près de 200.000 morts en treize ans.

Le projet exclut les activistes impliqués dans des massacres, des viols et des explosions provoquées dans des lieux publics - ce qui, d'après des analystes, est spécifiquement dirigé contre le GSPC.



c'est le dernier soupir d'un agonisant...Ils ont ete deculottes a Alger et ils vont l'etre en France...

ce titrait le journal elwatan il y a au moins un an si je me souviens. depuis des islamistes tuent presque tous les jours quelques uns, des citoyens, ou des militaires, et menent des fois des actions d'un impact geopoltique global comme l'action de la caserne en mauritanie.

je ne me rjeouis point des mlaheur de ton pays mais je crois qu'il faut etre honnete avec soi et avec son peuple surtou quand on investi toutes ses forces a vouloir "corriger" le monde.

ton president impose un referendum alors que les victimes sentent tjrs la douleurs de leur plaies tragiquement profondes. il aura son oui parce que les gens chercheront la tranquillite qu'ils n'arrivent pas a trouver depuis bientot 20 ans. mais cela ira contre l'oeil des victimes et de leur proches.

ton pays, "defenseur" des droit de l'homme et d'une autonomie des sables et imaginaire qu'il ne permet meme pas a son propre peuple, ferait mieux d'apprendre a etre honnete. crois-moi vous avancerez et vos voisin seront meme contents pour vous.



ighoffar a écrit:
-------------------------------------------------------
> c'est le dernier soupir d'un agonisant...Ils ont
> ete deculottes a Alger et ils vont l'etre en
> France...


Je croyai que mosieur IGHOFFAR était marocain?



georges orwell
oui. et moi je suis le neveu de papa noel.

ibn hazm a écrit:
-------------------------------------------------------
> Je croyai que mosieur IGHOFFAR était marocain?
>
> georges orwell


c'est vrai té le neveu de papa noel; Le veinard tu dois avoir beaucoup de cadeaux
(lol)



georges orwell
ibn hazm a écrit:
-------------------------------------------------------
> Je croyai que mosieur IGHOFFAR était marocain?
>
> georges orwell


Meuu non voyons !



"Avec un H majuscule"
Je crois que le GIA à changé seulement le nom en s´ appellant maintenant le GSPC:!!
Ce groupe est loin d´ être inquiter par les militaire algérien, car ils sont très active même dans des regions très proche d´ alger.!!!
Trois personnes assassinées près d'Alger

ALGER (AP) - Trois personnes ont été assassinées mardi par des islamistes présumés dans le département de Blida, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest d'Alger, a-t-on appris mercredi auprès des forces de sécurité locales.

Les deux premières victimes, âgées respectivement de 44 et 33 ans ont été abattues au pied de leur immeuble et la troisième a été surprise à son retour de la mosquée par des tueurs habillés en civil qui ont fait feu sur elle avant de disparaître en profitant de l'obscurité. Ces faits se sont produits à Ain Romana, dans le sud du département de Blida.

Ce nouvel attentat a brusquement ravivé les craintes des habitants d'Ain Romana, une localité qui a été le théâtre de nombreux actes terroristes commis par le GIA, le Groupe islamique armé, durant les années 1990.

Depuis le début du mois de juillet, environ une soixantaine de personnes dont des représentants des forces de sécurité, des civils et des maquisards islamistes ont trouvé la mort dans des violences, selon les comptes-rendus de la presse algérienne.

Ces attentats ont lieu alors que le président Abdelaziz Bouteflika vient d'annoncer une "charte pour la paix et la réconciliation" sur laquelle les Algériens sont appelés à se prononcer par référendum à la fin septembre. AP



je ne suis pas un grand fan de bouteflika et des généraux algérien , mais j'éspére qu'ils vont casser les rein le coeur le foie , les pieds et les main , à ces enc*lés d'egorgeur d'enfants

200.000 personnes tués , c'est pas une guerre civile , c'est une campagne terroriste qui a duré 10 ans.
L'avénement de BENTALLHA a montré que les militaitres ne sont pas étranger à des massacre



georges orwell
Bien sûr tout le monde est au courent des masacres faites par les militaire contre le peuple algérien.
Algérie : six personnes égorgées par un groupe armé
20 août 2005


Six personnes, dont un douanier et un ancien militaire, ont été égorgées vendredi soir par un groupe armé islamiste dans la région de Batna, à 430 km à l'est d'Alger. Les victimes ont été interceptées par un groupe armé d'une quarantaine d'islamistes armés qui a dressé un faux barrage routier au lieu dit Ravin bleu. Cette attaque attribuée aux islamistes armés est la plus importante depuis le 8 juin lorsque 13 gardes communaux avaient été tués par l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule dans la région de M'sila. Elle survient également alors que le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé, le 14 août, un référendum pour le 29 septembre sur une "charte pour la paix et la réconciliation nationale" pour "faire cesser l'effusion de sang et rétablir la paix" en Algérie. Samedi à Skikda (est) le président Bouteflika a promis de ne jamais permettre que "l'hydre terroriste" puisse "renaître de ses cendres".


source: [www.lci.fr]
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X