News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Ridley Scott critique la technologie
Durant le festival du film de Venise, le réalisateur Ridley Scott a pesté contre la technologie en général. L’auteur de Gladiator, Thelma et Louise, Alien ou encore du légendaire Blade Runner, a expliqué que la technologie a été une alliée pendant bien des années, mais qu’elle possède aujourd’hui de graves pendants négatifs.

Récompensé par l’Oscar du meilleur film pour Gladiator en 2001, qui avait recouru massivement au traitement numérique de l’image et aux effets spéciaux (notamment pour la Rome antique), Ridley Scott estime aujourd’hui que la technologie, qui permet aux téléphones et autres appareils d’enregistrer la vidéo au cinéma dans une optique de piratage, ruine en partie les efforts du cinéma.

Selon le réalisateur, le commerce s’est emparé d’Hollywood, avec lequel il se montre extrêmement critique :

« Je pense en fait que les films deviennent toujours plus stupides. On pouvait avant trouver une proportion de 50/50, mais maintenant c’est 3 % de bon, et 97 % de mauvais. Je ne critique pas Hollywood parce que j’y travaille. Mais je dis que c’est comme ça, que sont les choses, le commerce devient plus important que l’art ».

Source de l'INformation : BBC
Citation
Moh Tsu a écrit:
Durant le festival du film de Venise, le réalisateur Ridley Scott a pesté contre la technologie en général. L’auteur de Gladiator, Thelma et Louise, Alien ou encore du légendaire Blade Runner, a expliqué que la technologie a été une alliée pendant bien des années, mais qu’elle possède aujourd’hui de graves pendants négatifs.

Récompensé par l’Oscar du meilleur film pour Gladiator en 2001, qui avait recouru massivement au traitement numérique de l’image et aux effets spéciaux (notamment pour la Rome antique), Ridley Scott estime aujourd’hui que la technologie, qui permet aux téléphones et autres appareils d’enregistrer la vidéo au cinéma dans une optique de piratage, ruine en partie les efforts du cinéma.

Selon le réalisateur, le commerce s’est emparé d’Hollywood, avec lequel il se montre extrêmement critique :

« Je pense en fait que les films deviennent toujours plus stupides. On pouvait avant trouver une proportion de 50/50, mais maintenant c’est 3 % de bon, et 97 % de mauvais. Je ne critique pas Hollywood parce que j’y travaille. Mais je dis que c’est comme ça, que sont les choses, le commerce devient plus important que l’art ».

Source de l'INformation : BBC

« le commerce devient plus important que l’art ». il vient juste de s'en apercevoir le pauvre grinning smiley



Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat .
***** Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Anciennement ( Le marocain_2007 )
*****
Il en a bien profiter et maintenant, il le dénonce...

Hollywood ne manque pas de culot....
Citation
Swingue a écrit:
Il en a bien profiter et maintenant, il le dénonce...

Hollywood ne manque pas de culot....

Salam,smiling smiley

100% d'accord avec toi !!

C'est pas le seul ...



Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre.
D'accord avec vous,
Je l'aimais bien au début jusqu'à son truc de LA CHUTE DU FAUCON NOIR....(un film pour dédounaer la grosse bétise de l'intervention américaine en somalie),et surtout sa remarque (pendant un incident danss le tournage au MAROC) qu'il ne comprenait pas alors que les figurants marocains se sont énervés du fait que des figurants cameronnais les excitaient en jetant du riz,... ne sachant pas que les aliments sont sacrés pour les marocains et que jeter de la nourriture était considéré au MAROC comme un sacrilège en vue de la manque de nourriture d'antant et dans le présent.



georges orwell
 
Facebook