Respect pour ce Député Britannique
j'ai bcp de respect pour ce britannique (député du parti des travailleurs)

video à voir et à diffuser:

[youtube.com]



The search for truth is more precious than its possession
dommage que mon anglais est tres limite, mais j ai pu comprendre un peu, et j ai aimé sa derniere intervention lorsqu il dit (je pense) pouvez vous me dire les nom des victimes palestinienne sur la plage de gaza? alors que vous cité tous les noms des victimes israelienne.
pas de justice pas de paix.


si qq un peu faire un resumé
merci.
voici la traduction complete de cet interview que j'ai denichée sur un autre site:

----------------

La journaliste : L’homme qui me rejoint maintenant n’est pas connu pour garder ses opinions pour lui. Il s’est opposé avec passion à l’invasion de l’Irak et maintenant il pense que l’attaque du Hezbollah sur Israël se justifie ; le député Respect (un parti politique) de Bethnal Green (Londres) est avec nous dans notre studio de Londres Centre. Bonsoir à vous... ou plutôt bonjour à vous M. Galloway. Comment justifiez-vous votre soutien au Hezbollah et son leader, Cheikh Hassan Nasrallah ?


Député Galloway : Grotesque ! Absurde ! Quelle manière grotesque de présenter ce point et quelle fausse question grotesque ! Il y a 24 ans, le jour de la naissance de ma fille -je viens de célébrer son 24ème anniversaire- j’ai dû me précipiter à l’hôpital (pour voir sa naissance) à travers une énorme manifestation à Londres contre l’invasion et l’occupation israéliennes du Liban. Israël a envahi et a occupé le Liban pendant toute la vie de ma fille de 24 ans. Le Hezbollah fait partie de la résistance nationale du Liban et essaie de repousser -ayant repoussé avec succès la plupart des Israéliens de leurs terres en 2000- Israël du reste de leurs terres et de reconquérir ces milliers de prisonniers libanais qui ont été kidnappés par Israël selon les termes de leur occupation illégale du Liban. C’est Israël qui occupe le Liban, c’est Israël qui attaque le Liban, ce n’est pas le Liban qui attaque Israël. Vous venez de nous montrer un reportage de 10 soldats israéliens qui s’apprêtent à envahir le Liban et vous nous demandez de pleurer sur cette opération comme si elle était un crime de guerre (NdT : les soldats israéliens ont dû se faire tués). Israël est en train d’envahir le Liban et a tué 30 fois plus de civils libanais...

La journaliste : (essayant de l’interrompre) Vous venez de mettre le doigt dessus...


Député Galloway : (reprenant la parole avec force) ...que n’ont été tués en Israël. Donc c’est vous qui devriez justifier le préjugé évident qui est écrit sur toutes les lignes de votre visage et inscrit dans toutes les nuances de votre voix et qui encombre toutes les questions que vous posez.

La journaliste : Bien... Vous avez mis le doigt sur le bouton, n’est-ce pas, quand vous dites que le Hezbollah a été crée dans les années 80 dans le but de se débarrasser de tous les soldats israéliens présents sur le sol libanais, comme vous avez dit (NdT : elle met l’accent), cela avait déjà été fait en 2000...


Député Galloway : Non, cela n’avait pas été fait...

La journaliste : (Interrompant) ... Donc, c’est un échec...


Député Galloway : Non, cela n’avait pas été fait, et c’est là un point essentiel que vous cachez à vos téléspectateurs. Israël a été obligé de quitter une grande partie du Sud Liban en 2000, mais elle occupe encore une partie du Liban depuis 2000...

La journaliste : (interrompant) ...Ce sont des terres arables qui font l’objet d’une récente résolution de l’ONU...


Député Galloway : (continuant) ... Des milliers de prisonniers ont été kidnappés par Israël, et le Hezbollah ainsi que le Gouvernement libanais veulent qu’ils soient libérés...

La journaliste : (interrompant) ... J’ai parlé il y a quelques instants au porte-parole du Ministre Israélien des Affaires Etrangères et il a dit que 3 libanais ont été « capturés », peut-être préférerez-vous utiliser ce terme, et seront amenés devant un juge dans un tribunal.


Député Galloway : Je vous en prie ! Faites remonter votre mémoire au-delà de 4 semaines ! Je vous parle de milliers de prisonniers pris pendant les 18 années d’occupation illégale du Sub Liban par Israël. Ce sont ces prisonniers qui doivent être libérés en échanges des soldats israéliens qui ont été capturés au début de cette nouvelle vague dans la crise.


La journaliste : Puis-je vous questionner sur un reportage paru dans le Sunday Telegraph qui stipule que l’Iran a donné au Hezbollah des missiles de longue portée capable d’atteindre n’importe quelle partie d’Israël. L’Iran, qui selon ce député iranien, a aidé à fonder le Hezbollah... ce député a également dit que l’Iran a donné à l’organisation l’autorisation de cibler Tel-Aviv... Pouvez-vous blâmer Israël de vouloir détruire ces missiles ?


Député Galloway : Mais c’est grotesque !!! Les Etats-Unis ont donné à Israël des missiles qui peuvent cibler, non seulement n’importe quelle ville du Liban, mais n’importe quelle ville de tout le monde arabe y compris l’Iran. Pourquoi les Etats-Unis auraient le droit de donner à Israël des missiles de longue portée y compris des centaines de têtes nucléaires, mais que l’Iran ne serait pas autorisé à donner des missiles...

La journaliste : (interrompant) ... Parce qu’il les donne à une organisation terroriste !

Député Galloway : Mais ce n’est pas une organisation terroriste, sauf dans l’esprit de SKY (News), de « The Times », de « The Sun » (il est interrompu)...

La journaliste : Oh, allons ... Je vous arrête là M. Galloway...

Député Galloway : (il continue) ... de « The News of the World » de Rupert Murdoch. Ce n’est pas une organisation terroriste, c’est Israël qui est un Etat terroriste !

La journaliste : C’est une organisation terroriste, mais qui est un terroriste pour certains est un combattant de la liberté pour d’autres... On le sait très bien, ça ! Aux yeux de la plupart des gens, ils sont considérés comme des terroristes...

Député Galloway : Non, ils ne le sont pas !

La journaliste : Ils avaient le choix, n’est-ce pas ? Comprenons bien cela, ils avaient le choix, comme l’IRA, de faire de la politique...

Député Galloway : Non, non, non, cela n’a rien à voir avec l’IRA !! Ecoutez Anna, vous avez raison, vous avez raison...

La journaliste : (l’interrompant) Ce que je dis c’est qu’ils avaient un choix : celui de faire de la politique, ils ont déjà deux ministres au Gouvernement...

Député Galloway : Nous n’allons pas nous battre à ce sujet ! Anna, vous avez raison, celui qui est un terroriste pour l’un est un combattant de la paix pour l’autre... Par contre, vous avez tout à fait tord de dire qu’aux yeux de la plupart des gens le Hezbollah sont des terroristes. Aux yeux de la plupart des gens, Israël est un Etat terroriste, c’est ce fait que vous ne pouvez pas comprendre... et qui est à l’origine de votre préjugé tissé dans tous vos reportages et dans toutes les questions que vous m’avez posé dans cette interview.

La journaliste : Um, um... Puis-je vous poser une question... Je faisais allusion à l’IRA et à Sinn Fein qui ont décidé d’embrasser la politique ; le Hezbollah avait l’opportunité d’embrasser la politique, ils ont déjà deux ministres au sein du Gouvernement, très bien vus dans le Sud...

Député Galloway : (il l’interrompt) Mais qu’est-ce que vous racontez ?!!! Ils sont déjà en politique ! Ce sont des gens du Sud Liban...

La journaliste : C’est bien ce que je dis... Ecoutez-moi ! Je dis qu’ils ont déjà deux ministres au Gouvernement, pourquoi ont-il eu besoin de capturer et de tuer deux soldats israéliens à la frontière, sûrement cela représente un échec dans leur ambition à devenir une force politique à l’intérieur d’un Liban démocratique...

Député Galloway : Parce que Israël occupe leur pays et détient des milliers de leurs compatriotes, comme otages kidnappés, dans leurs donjons. C’est pourtant très simple à comprendre, sauf si vous pensez au travers d’une horloge qui remonte à seulement quatre semaines... Si vous savez, et vous êtes suffisamment grande pour être mieux informée, que les origines de ce conflits ne remontent pas à quatre semaines, ou à quatre ans, ou à quatorze ans, mais à plusieurs décennies. Vous voulez que les gens croient que la crise a commencé quand l’horloge s’est mise à faire tic-tac sur SKY News...

La journaliste : Non, pas du tout...

Député Galloway : ...Mais heureusement, les libanais sont mieux avertis.

La journaliste : Je veux vous poser une dernière question. Pensez-vous que les quatre semaines, comme vous l’avez mentionné, les 26 jours du conflit, ont retardé les ambitions du Hezbollah...

Député Galloway : (M. Galloway ricane) Le Hezbollah est en train de gagner la guerre !!

La journaliste : ...Laissez-moi finir, laissez-moi finir, vous me laissez finir oui ? Non seulement les soldats israéliens se trouvent en grand nombre à la frontière, mais ils prétendent (le Hezbollah) être une bonne organisation politique pour aider un gouvernement libanais démocratique avec une (...) qui a également laissé un état indépendant, ça aussi ça a perpétré les heurts...

Député Galloway : Quelle question stupide ! Comme vous êtes stupide ! Le Hezbollah est en train de gagner la guerre ! Vous pouvez le voir sur la deuxième moitié de l’écran !

La journaliste : Ce n’était pas ma question !

Député Galloway : Le Hezbollah est plus populaire aujourd’hui au Liban parmi les Chrétiens, les Sunnites, les Chiites, parmi tous les arabes, parmi les tous musulmans, qu’il ne l’a jamais été ! C’est Israël qui a perdu la guerre, et Bush et Blair également pour avoir organisé cette guerre politiquement. Ils ont perdu politiquement. Ceci est une défaite pour Bush, pour Blair et pour Israël, il n’y a que vous qui ne puissiez pas le voir !

La journaliste : Laissez-moi étayer cette question, alors... N’est-ce pas un échec, etant donné que le Hezbollah a été crée pour se débarrasser des soldats israéliens du territoire libanais, qu’il y ait maintenant davantage de soldats israéliens sur le territoire libanais qu’il y en avait il y a vingt jours ?

Député Galloway : En tout cas, il semblerait qu’ils soient en train de recevoir une sacrée bonne raclée sur l’autre moitié de l’écran que je suis en train de regarder. Peut-être ne pouvez-vous pas le voir, mais je suis en train de les voir se ramasser une sacrée bonne raclée dans cette guerre... Alors si ça c’est une victoire, je ne sais pas à quoi ressemblerait une défaite... La vérité c’est que ce conflit va s’éterniser. Les résolutions des Nations Unies ne règlent rien. Elles ne donnent rien au Liban, rien aux prisonniers dans les donjons israéliens, et comme l’a déjà fait remarqué un des mes confrères, Israël vient de capturer encore plus de personnalités politiques palestiniennes : ministres, députés et des milliers d’autres sont retenues dans les donjons israéliens, et cette guerre va continuer jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé et cet accord signifie le retrait d’Israël de tous les territoires occupés qu’il occupe actuellement depuis la guerre de 1967, la libération de tous les prisonniers politiques, ainsi qu’un Etat palestinien ayant pour capitale Jérusalem Est. Pas de justice, pas de paix ! Vous n’allez pas vous retrouver de sitôt sans travail en tant que journaliste à Jérusalem, croyez-moi !

La journaliste : Comme d’habitude vous avez provoqué une énorme réaction par emails aussi bien pour que contre vous, Monsieur Galloway. Nous allons en finir là, mais je dois dire que certaines personnes ont pu trouver choquant vos propos alors qu’elles sont encore en train d’enterrer leurs morts, de vous entendre dire que c’était une sacrée bonne raclée...

Député Galloway : Vous vous en foutez ! Vous vous en foutez ! Vous ne savez rien des familles palestiniennes. Vous ne savez même pas qu’elles existent ! Donnez-moi le nom d’un seul membre de cette famille de sept personnes qui ont été massacrées sur une plage de Gaza par un navire de guerre israélien ! Vous ne connaissez même pas leurs noms, mais vous connaissez les noms de chaque soldat israélien qui se fait prendre prisonnier dans ce conflit, parce que vous croyez, que vous en soyez consciente ou non, que le sang israélien est plus important que le sang des libanais ou des palestiniens. Ça c’est la vérité, mais le discernement de vos téléspectateurs le sait déjà.



The search for truth is more precious than its possession



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/08/06 13:59 par Salvador Dali.
enfin quelqu'un qui prend la peine de depasser ses prejugés et de se mettre dans la peau d'un arabe, ou d'un musulman qui se fait agresser à longueur de temps ... tant que de telles idées ne seront pas repandues, il y aura des guerres et aucune paix ne sera possible ... la justice ou la guerre, c'est notre dernier mot jean pierre



quand le sage designe la lune, l'idiot regarde le doigt (lue sur le forum)
MERCI SALVADOR
copier/coller : (http://www.babnet.net/rttdetail-8521.asp)

Considéré comme un mouvement terroriste par les Etats-Unis, Israël, le Royaume-Uni et le Canada (depuis 2002), le Hezbollah le mouvement de résistance libanaise qui continue à déchirer l'armure d'Israël ne cesse de gagner de sympathie palpable dans les pays arabes, les pays muslmans et même dans des pays occidentaux qui ont organisé des manifestations pour le soutien du peuple libanais et de sa résistance nationale.

Pour ceux qui ne sont pas des Musulmans , qui sont des chrétiens ou laïcs, et qui s’opposent à la religion comme base de la politique et qui se demandent s’ils peuvent vraiment soutenir le Hezbollah et être solidaires d'un mouvement armé par l'Iran, l’activiste suédois Andreas Malm et lors d’une manifestation a répondu à son audience en leur demandant s’ils avaient refusé de soutenir les partisans pendant la Seconde Guerre mondiale, au prétexte qu'ils étaient Stalinistes ?

S’ils avaient refusé de soutenir le FLN parce qu'il utilisait l'Islam pour mobiliser la population d'Algérie ?

S’ils avaient refusé de soutenir le MPLA en Angola parce qu'il était soutenu par la dictature cubaine ?

S’ils avaient refusé de soutenir le FNL au Vietnam parce qu'il recevait ses armes de Moscou ?

S’ils avaient refusé de soutenir les Zapatistes ou le mouvement des Sans-Terres au Brésil parce qu'ils professent le catholicisme ?

Andreas Malm rappele son audience qu’ils ne pouvaient pas se discréditer de toute pertinence aux yeux des masses moyen-orientales alors qu'ils luttent pour leur liberté : « quand les peuples en sang et opprimés se battent, notre solidarité doit se prolonger jusqu'à eux, et leur lutte n'est pas moins digne de notre soutien parce qu'elle a des éléments Islamiques. » a-t-il ajouté

Pour le député britannique George Galloway fervent opposant à l’attaque de l’Irak et du Liban et au terme d’une manifestation à Londres a échauffé les esprits en leur déclarant que ce qu’il allait dire est illégal en Angleterre, « Le Hezbollah n'est pas une organisation terroriste! Si les chefs des pays arabes étaient tous comme le Hezbollah, l'Irak serait libre!» a ajouté le chef du parti Respect devant des manifestants en liesse.
Dans une interviews sur Sky TV Georges Galloway à mis à nu les médias occidentaux qui continuent à discréditer le Hezbollah.
En réponse à une question relative à un article publié sur le Sunday telegraph et selon lequel l’Iran fournit le Hezbollah avec des armes, George Galloway furieux a rétorqué que les Etats-Unis supportent Israël en leur fournissant des missiles qui peuvent atteindre toutes les capitales arabes en plus de l’Iran , « pourquoi voulez vous que l’Iran ne supporte pas le Hezbollah, Hezbollah n’est pas une organisation terroriste, c’est Israël qui est un Etat terroriste » a-t-il ajouté...
MSM
Sur le fonds, je suis dans un large ensemble d'accord avec ce député.

Son analyse du hezbollah me paraît toutefois par trop optimiste, notamment sur le côté démocratique et patriotique de ce mouvement et plus encore sur le soutien populaire qu'il aurait au Liban.

De ce que je lis, entends et vois en provenance de ce pays, j'ai plutôt la sensation que que les Libanais sont à raison excédées (c'est un euphémisme) par les agressions successives d'Israël, se sentent extrêmement solidaires des populations du sud, à majorité chiites, mais nettement moins du hezbollah, auquels elles reprochent quand même, y compris certains chiites, clairement ou à mots couverts, de les entraîner depuis plus de 20 ans dans une impasse.
Citation
TOUNE a écrit:
mais nettement moins du hezbollah, auquels elles reprochent quand même, y compris certains chiites, clairement ou à mots couverts, de les entraîner depuis plus de 20 ans dans une impasse.

quelle impasse? tu appelles la liberation des terres une impasse?
je te fais signaler que c'est grace à la resistance de ce mouvement qu'Israel a été contraint de se retirer en 2000 de 90% des terres libanaises conquises en 1982
et c'est parce qu'il n y a pas de Hizbollah en Syrie qu'Israel continue d'occuper le Golan Syrien, alors vive la resitance, vive les Hizbollah du monde entier, et à bas l'occupation



The search for truth is more precious than its possession
Excellent , Merci Salvadore Dali.
Remarquez les methodes d' intimidation devenues classiques maintenant :

1) " Tu es contre la politique criminelle d'israel donc tu es pour l'extermination du peuple juif et tu es un nazi ".

2) " Tu es contre le carnage subi par les peuples libanais et paléstinien donc tu es pro hizbollah et pro hamas ".
salam,

Quel homme ce George Galloway! si seulement on avait pu entendre la même chose de la bouche des moutons de panurges du pathétique sommet arabe!



Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur...
(Proverbe Berbère)
si l´europe aimerait jouer au mediateur juste, elle aurait besoin de beaucoup de Galloways. pour avoir un contre poids au lobby sioniste.
J´espere qu´on ne l´isolera pas ce mec.
Ce sujet a déjà était poster par Hichamo [www.yabiladi.com]
Et bizarrement peut de personne on participer sad smiley.
Mais je reconnais, qu’il y a des participations intéressantes sur celui là.



On dit que les femmes sont les meilleures gardiennes de la tradition.
C’est dans le secret des cuisines que la culture passe de mère en fille.
On répète les gestes immuables,on commente les dosages avec amour
Citation
BlackPanther a écrit:
si l´europe aimerait jouer au mediateur juste, elle aurait besoin de beaucoup de Galloways. pour avoir un contre poids au lobby sioniste.
J´espere qu´on ne l´isolera pas ce mec.

J'ai le même raisonnement et j'ai bien peur que l'on entendra plus ce député du fait qu'il a osé décrire les choses telles qu'elles sont.

En tout chapeau bas pour ce Monsieur!
Citation
moha le sage a écrit:
Excellent , Merci Salvadore Dali.
Remarquez les methodes d' intimidation devenues classiques maintenant :

1) " Tu es contre la politique criminelle d'israel donc tu es pour l'extermination du peuple juif et tu es un nazi ".

2) " Tu es contre le carnage subi par les peuples libanais et paléstinien donc tu es pro hizbollah et pro hamas ".

ce n'est pas possible alors l'alternative qui serait de condamner israel de ses agressions multiples et des non application des résolution de l'Onu, tout en n'admettant pas un mouvement armé à l'interrieur d'un pays liberré des envahisseurs ?

Peut on des 2 cotés accuser l'autre de baffouer l'ONU, tout en ayant rien à faire de l'opinion internationnale

Pourquoi systhématiquement relayer des discours, qui à la base, sont destiné au bourrage de cräne local (d'un coté comme de l'autre) ?
Citation
a écrit:
manar1

J'ai le même raisonnement et j'ai bien peur que l'on entendra plus ce député du fait qu'il a osé décrire les choses telles qu'elles sont.

En tout chapeau bas pour ce Monsieur!

Galloway est un député populiste avec un électorat dans sa circonscription essentiellement musulman, t'inquiètes, il est pas près de disparaître vu qu'il sert à son électorat ce qu'ils ont envie d'entendre. Même si sur coup-là et sur la commission sénatoriale sur le scandale "oil for food", j'ai apprécié ce qu'il a dit, ça reste un populiste qui braillera selon la direction du vent. Faudrait quand même pas oublier qu'il a été jusqu'à aller serrer la pince de Saddam Hussein alors que celui-ci se gavait sous l'embargo et que son peuple crevait la dalle. Les sorties populo de Galloway ne datent pas d'hier.
Citation
la boetie a écrit:
un mouvement armé à l'interrieur d'un pays liberré des envahisseurs ?

( j'ai honte de faire cette citation vues les fautes d'orthographe que même un gamin de 6eme ne ferait pas ).

1) "le mouvement armé à l'interieur d'un pays liberé des envahisseurs" est ce qu'on appelle un mouvement de résistance à l'envahisseur.

2) ton réferentiel mobile a un gradient négatif et perd de ce fait, de la masse inerte. une solution serait d'appliquer un produit de convolution en integrant sur un compact sans bord.

j'adore les gens c&&s qui se prennent pour des lumières , ils passent leurs temps à balancer des discours creux sans queue ni tête qui n'impressionnent que les ignards.

tu sais la boetie, tu ne m'interesses pas du tout et je ne lis plus tes &&&des. va jouer plus loin et laisse les gens discuter.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 13/08/06 19:21 par moha le sage.
J'adooooooooooooore ce député!!! waouuuuuuu son discours est très juste et il parle avec un sentiment de raz le bol
Citation
chelhman a écrit:

Galloway est un député populiste avec un électorat dans sa circonscription essentiellement musulman, t'inquiètes, il est pas près de disparaître vu qu'il sert à son électorat ce qu'ils ont envie d'entendre. Même si sur coup-là et sur la commission sénatoriale sur le scandale "oil for food", j'ai apprécié ce qu'il a dit, ça reste un populiste qui braillera selon la direction du vent. Faudrait quand même pas oublier qu'il a été jusqu'à aller serrer la pince de Saddam Hussein alors que celui-ci se gavait sous l'embargo et que son peuple crevait la dalle. Les sorties populo de Galloway ne datent pas d'hier.

Galloway a été trainé dans la boue par les Neo-Cons des deux cotés de l’Atlantique. Une des charges contre lui est venu des Neo-Cons d’Outre-Atlantique ou une commission du Sénat US a tenté de l’accuser d’avoir pris de l’argent de Saddam. Voici la traduction d’une partie de la déposition de Galloway au Sénat US (Publié le mardi 17 mai 2005 May 17, 2005 par le Times Online (UK) ):

Citation
Galloway a écrit:
Sénateur, Je ne suis pas et je n’ai jamais été un trafiquant d’essence, et jamais personne ne l’a été en mon nom. Je n’ai jamais vu un baril de pétrole, n’en ai jamais possédé un, jamais acheté ni vendu un- et jamais personne ne l’a fait en mon nom.

A présent je sais que durant les quelques dernières années toutes les règles ont dérivé à Washington, mais le juriste que vous êtes se montre par rapport à toute idée de justice incroyablement cavalier. Je suis ici aujourd’hui mais la semaine dernière vous avez fait de moi un coupable. Vous avez calomnié mon nom tout autour de la terre sans jamais m’avoir posé la moindre question, sans m’avoir jamais contacté, sans m’avoir jamais écrit ni téléphoné, sans essayer de me contacter d’une quelconque façon. Et vous appelez ça « la Justice ».

Maintenant je veux discuter de ces pages qui se réfèrent à moi dans ce dossier et je veux signaler les passages dont il s’agit – soyez charitables et que j’en dise les fautes. Je veux maintenant le mettre dans le contexte où je crois que cela s’est passé. Dans la première page de votre document sur moi vous affirmez que j’ai eu de multiples rencontres avec Saddam. C’est faux .

J’ai eu deux rencontres avec Saddam, l’une en 1994 et l’autre en Aout 2002. En aucun cas la langue anglaise ne permet pas d’appeler cela « multiples rencontres» avec Saddam.

J’ai rencontré Saddam exactement le même nombre de fois que Ronald Rumsfeld. La différence c’est que Ronald Rumsfeld l’a rencontré pour lui vendre des armes et pour lui donner les cartes où employer ces armes pour le mieux. Moi je l’ai rencontré pour essayer d’amener la fin des sanctions, des souffrances et de la guerre et lors de la seconde rencontre je l’ai rencontré pour le persuader de laisser revenir dans son pays Hans Blix et les inspecteurs des Nations Unies – ce qui fut surement un meilleur usage de ces rencontres que celui qu’en a fait votre Secrétaire d’Etat à la Défense .

J’étais un opposant à Saddam quand les gouvernements et les hommes d’affaires Britanniques et Américains lui vendaient des armes et du gaz. Je manifestai devant l’ambassade d’Irak quand les gouvernants Britanniques et Américains s’y rendaient et menaient leur commerce avec lui.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 13/08/06 19:56 par moha le sage.
moha le sage, je connais par coeur son intervention à la commission sénatoriale, je m'en suis délecté en direct à l'époque sur c-span. Il m'a fait une plaisir fou en mettant une branlée à ce crétin de républicain. Mais je ne perds pas de vue que Galloway est un populo, c'est toujours très plaisant quand un populo dit ce qu'on a envie d'entendre mais par définition ce n'est pas une voix de raison. J'aurai voulu par exemple l'entendre modérer ses ouailles dans l'affaire des caricatures, il aurait eu plus de crédibilité à mes yeux.
Très bien , et alors , eu égard à ce qu'il dit dans sa déposition , comment tu expliques ça toi ?

Citation
chelhman a écrit:
Faudrait quand même pas oublier qu'il a été jusqu'à aller serrer la pince de Saddam Hussein alors que celui-ci se gavait sous l'embargo et que son peuple crevait la dalle.
Facebook