La reconversion d'eric Besson ..
Au lendemain de la victoire de François Hollande, Eric Besson s’éloigne de la politique, au moins provisoirement. Le ministre de l’Industrie, démissionnaire depuis jeudi comme l’ensemble du gouvernement, était hier soir à Donzère où se tenait un conseil municipal. Le maire n’a pas voulu commenter les résultats de la présidentielle, mais il a évoqué son avenir personnel.

Eric Besson va d’abord prendre quelques vacances. Puis il fera son retour dans le secteur privé dès le 1 er juin. « Je sais déjà ce que je vais faire mais je ne peux pas le dire pour l’instant ».

Eric Besson n’abandonne pas totalement la politique. D’abord, il reste maire de Donzère et compte se présenter aux municipales en 2014. Il laisse aussi la porte ouverte à un éventuel retour dans l’arène nationale. « Je ne dis pas que j’arrête tout. Je n’ai pas de projet politique mais je peux aussi changer d’avis ».

« Je discute avec des clubs »

Le maire de Donzère veut s’investir dans le football professionnel, sans en faire son activité principale. « Je discute avec des clubs de Ligue 1. J’ai des propositions que j’examine. Je ne dirai oui que si j’ai des responsabilités, dans un contexte sain avec l’actionnaire du club ». Eric Besson n’est pas prêt à tout sacrifier pour sa passion du foot. « Je ne veux pas absolument présider un club de Ligue 1. Cela se fera ou ne se fera pas, mais cela restera annexe ». Eric Besson se déclare enchanté par les cinq années qu’il vient de passer au gouvernement. « Une expérience extraordinaire ».

« Un souvenir fort, Fukushima »

Son meilleur souvenir restera le ministère de l’Industrie et de l’Énergie, « un secteur qui m’a toujours passionné ». Parmi les moments marquants, il cite sa visite à Fukushima. « Je suis le seul ministre étranger à être entré dans la centrale » rappelle-t-il.

Eric Besson annonce qu’il ne prendra pas position dans la campagne des législatives, même dans son ancienne circonscription de la Drôme. « Je demanderai juste aux candidats de se positionner sur le projet de gare TGV à Allan » dit-i



assalam o alykoum
Salem
En voyant le titre j'ai cru qu'il allait se convertir à l' Islam Oups
mais en fait c'est au foot... soit! Rabbi issahel lih quand même ptdr
ça c'est mon titre .... comme font les journaleux français ...



assalam o alykoum
Facebook