la récitation et les menstrues
salem,

lorsque qu'une femme indisposée durant cette nuit^ou n'importe qu'elle nuit d'ailleurs, je sais qu'elle ne peut pas réciter de sourate ni lire le coran (car elle n'est pas pure) mais est ce qu'on a le droit de réciter quand même des sourates pour les faire apprendre à une autre personne???
BarakALLAH ou fikoum
Tu peux reciter des sourates et lire le coran sur ton pc ... l'essentiel est de ne pas toucher le CORAN Allah oua3lem



Nadia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/10/06 09:59 par nadiya_6.
nadiya salam et bon ramadan c'est la bonne reponse merci



______________________________________________________________
*-Celui qui dit "moi, je sais !" est plus ignorant que l'ignorant ; il faut toujours savoir apprendre des autres.
oui mais je crois avoir lu dans un livre qu'n avait pas le droit de lire les sourates????????????????
A blache tu peux recitez ou lire le coran sans livre si tu veux



______________________________________________________________
*-Celui qui dit "moi, je sais !" est plus ignorant que l'ignorant ; il faut toujours savoir apprendre des autres.
salem aleikoum,

Je voudrais vous poser une question relative aux menstrues, merci par avance pour vos réponses :

Ma soeur a ses règles pour la deuxième fois pendant ce mois de ramadan, ses règles sont tout à fait régulières habituellement mais ce mois-ci elle reconstate des tâches similaires au sang des règles...

Elle pensait que cela n'annulait pas son jeûne (elle a jeûné un jour dans cet état et a fait ses prières) étant donné qu'elle avait déjà eu ses règles durant le mois mais après avoir posé la question à ma mère, elle lui répondit que son jeûne n'était pas valable car elle ne souffre ni de métroragie, ni d'hémorragie... et qu'il s'agit de règles semblables à celles qu'elle a chaque mois. donc elle a interromput son jeûne...

Qu'en est-il ? Doit-elle jeûner ou non ?
oh meskina , elle a peut etre eu une frayeur non , parceque certaine fille ont leur régle qui surviennent d'un coup a cause de la peur . il ya aussi le ramadan le faite k'll jeune et son changement d'alimentation durant la journée . ALLAH O A3lam. elle est jeune fille encore ?
oui elle est jeune 23 ans, je ne sais pas pourquoi elle a eu ça ...
Louanges à Dieu et paix et bénédiction sur le Messager de Dieu.
Ces liquides sont en fait des sécrétions naturelles chez l’adolescente et chez la femme. Ce qui empêche de jeûner et de prier, c’est le sang, le sang menstruel reconnaissable par sa couleur rouge foncé. S’il n’y a pas d’écoulement de sang mais seulement des sécrétions comme celles décrites dans la question, alors notre sœur n’a rien à craindre : elle peut- elle doit même - jeûner, prier et accomplir tous ses actes cultuels - que Dieu l’en récompense.
Son Eminence le Cheikh Sayyid Sâbiq (que Dieu lui fasse miséricorde) dit: «Le sang menstruel est reconnaissable à l’une des couleurs suivantes:

/*/-Le noirâtre :

Fâtimah Bint Abî Hubaysh avait en effet des écoulements permanents de sang. Le Prophète (Sallah Allah ‘alih wa Salam) lui dit : « S’il s’agit du sang menstruel, alors il est reconnaissable par son aspect noirâtre. Si tu vois qu’il en est ainsi, alors abstiens-toi de prier. S’il en est autrement, tu peux faire tes ablutions et prier : dans ce cas, ce n’est qu’un vaisseau sanguin. » (Rapporté par Abû Dâwûd, An-Nasâ’î, Ibn Hibbân et Ad-Dâraqtanî qui précisa que les narrateurs de ce hadith sont tous des hommes de confiance; hadith rapporté également par Al-Hâkim qui le jugea conforme aux critères d’authenticité établis par Muslim).

/*/-Le rougeâtre :

C’est la couleur primaire du sang.


/*/-Le jaunâtre :

Il s’agit dans ce cas d’un liquide de couleur rouille surplombé par une teinte jaunâtre.

/*/-Le grisâtre :

C’est une couleur intermédiaire entre le blanc et le noir. Le liquide ressemble dans ce cas à une eau souillée. Ainsi, `Alqamah Ibn Abî `Alqamah rapporte que sa mère Murjânah, la cliente [1] de Aicha (Radia Allah ‘anha), lui dit : « Les femmes envoyaient à Aicha des morceaux de coton imbibé de liquide jaunâtre [2]. Aicha leur répondait : « Ne vous pressez pas : il faut que vous voyiez le coton blanc. » » (Rapporté par Mâlik et Muhammad Ibn Al-Hasan ; Al-Bukhârî ne se prononça pas sur l’authenticité de ce hadith). En fait, un écoulement de couleur jaunâtre ou grisâtre est considéré comme menstruel lors de la période des règles, non-menstruel en dehors de cette période. En effet, Umm `Atiyyah dit : « Après la période des règles, nous ne donnions plus aucune importance aux écoulements de couleur jaunâtre et grisâtre. » (Rapporté par Abû Dâwûd et Al-Bukhârî, ce dernier n’ayant néanmoins pas mentionné l’expression «après la période des règles »).


/*/-La durée des règles


Il n’existe pas de durée maximale ou minimale pour la période des règles. Aucune preuve probante n’a été rapportée concernant cette durée. Si la femme a néanmoins une période généralement fixe, alors elle peut s’y fier pour le décompte des jours de règles. Umm Salamah demanda en effet l’avis du Messager de Dieu (Salla Allah ‘alih wa Salam) concernant une femme qui avait des écoulements permanents de sang. Le Prophète répondit : « Qu’elle fasse le décompte des jours et des nuits pendant lesquels elle avait l’habitude d’avoir ses règles. Pendant cette durée, elle s’abstiendra de prier. Après quoi, elle fera ses ablutions majeures (ghusl) et elle pourra ainsi prier. » (Rapporté par les cinq compilateurs de hadith [3], sauf At-Tirmidhî). Si la femme n’a en revanche pas de durée fixe, alors elle pourra se référer à une observation de la teinte de son sang, conformément au hadith de Fâtimah Bint Abû Hubaysh susmentionné, dans lequel le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) dit : « S’il s’agit du sang menstruel, alors il est reconnaissable par son aspect noirâtre. » Le hadith indique ainsi que le sang menstruel se distingue par rapport aux autres types de sang. D’ailleurs, les femmes le reconnaissent très bien». Et Dieu est le plus Savant.



je crois chere Mlle que tu peux savoir la reponse tte seule et bon ramadan a toutes et a tous



______________________________________________________________
*-Celui qui dit "moi, je sais !" est plus ignorant que l'ignorant ; il faut toujours savoir apprendre des autres.
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...


Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...





Chère soeur blache, je t'invite à lire la discussion suivante, in châ Allâh, où ta question est traitée en détail. Tu trouveras également un grand nombre d'informations concernant les choses que la femme peut ou ne peut pas faire durant sa période menstruelle :


Que peut-on faire pendant nos périodes menstruelles ?




Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




- Quel avis faut-il choisir lorsque nous sommes confrontés à des divergences d'opinions chez nos savants ? :
si adel salam et bon ramadan /*/-Cheikh Outheïmin r.a), il n'est pas permis à celui/celle qui se trouve en état d'impureté rituelle de toucher le Qour'aane. Les mâlékites admettent néanmoins une exception concernant celle qui apprend ou qui enseigne le Qour'aane : Selon eux, il lui est en effet autorisé de toucher le Qour'aane en état de haydh et de nifâs. /*/- /*/-non c'est faux chez les malekites c'est comme tous les autres il ne faut pas toucher au coran :c'est ecrit sur le livre du coran '*la yamoussouhou illa el moutaharine'* ya pas d'exeption



______________________________________________________________
*-Celui qui dit "moi, je sais !" est plus ignorant que l'ignorant ; il faut toujours savoir apprendre des autres.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13/10/06 23:43 par elmakoudi.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook