News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Tétouan, malikat chamal....
Salam à tous j'éspère que vous allez bien.

Je crée ce post afin de savoir s'il y a des yabis qui sont originaires de Tétouan parce que j'ai

l'impression que l'on est vraiment minoritaire.

Moi, je suis de Tétouan mais je pense que vous avez compris vu mon pseudo!!!

Allez manifestez-vous, j'éspère qu'on sera nombreux et ainsi se remémorer pleins de souvenirs de cette

ville que j'aime tant.

A vous....



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Selem,

Moi je suis tetouania d'adoption, j'y suis tous les étés et j'adore cette ville, vivement l'été prochain in love



Le plus pessimiste d'aujourd'hui a été le plus optimiste autrefois. Il poursuivait de vaines illusions. L'échec l'a découragé.
Salam à tous,

Casablancais d'origine mais amoureux du Beau, du Juste, de la curiosité intellectuelle, de la recherche civilisationnelle et par conséquent de Tétouan, la ville blanche, splendide, sublime que je considère comme la fille de Grenade...

Tétouan charme par la beauté de ses ruelles, de ses mosquées, de ses remparts, de ses petites boutiques, de la gentillesse de ses habitants. Tétouan a une identité plurielle comme de l'Andalousie. Son histoire me façonne, son situation gégraphique entre les montagnes, les collines de Jbalas, la mer bleue, ah que c'est beau de rentrer dans cette ville...

Dans sa médina, on se promène historiquement d'un siècle à un autre. Quel dommage que la modernité a changé Tétouan, la ville traditionnelle! la ville spirituelle! La grandeur et la prospérité de Tétouan se mesure à sa capacité d'accueil. Etant petit petit et encore et encore petit fils de Moulay Abdslam Ben Mchich, je témoigne de cet accueil, de la splendeur et de la nostalgie de cette petite belle ville...

Tétouan est la ville de la peinture qu'elle soit figurative ou contemporaine, la ville donné plusieurs intellectuels de renommée internationale...

Tétouan est le petit Jérusalem...

Je ne peux décrire l'amour de cette ville en oubliant l'héritage Andalous, l'époque de l'islamisation du Maroc (à voir la mosquée et l'histoire de Moussa Ibnou Noussaïr), les rythmes andalous au féminin...

Vous avez raison de mettre sur Yabiladicom ce topic en hommage à cette ville, à ses habitants car il me semble important de sauvegarder un patrimoine si riche, une ville vivante, pour préserver la mémoire

Il est regrettable que les autorités marocaines sous exploitent le tourisme à Tétouan...

J'ai écrit des récits, des articles sur l'histoire de Tétouan entre le passé et le présent: le futur... et cela par amour à cette ville comme pour ma ville de naissance qui est Casablanca mais surtout pour aller à la recherche de mes origines...

Bien cordialement, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Salam à tous les deux et merci d'avoir répondu.

LallaM, tétouania d'adoption!!! Je t'avoues que je n'ai pas compris.

Massou72, et bien quel récit. Je vois que tu apprécies énormémént Tétouan et sa me fait trop plaisir.

Ceci dit, je suis très étonné pcq tu est casablancais d'origine. Mes voisins sont de casa et ils ne

supportent pas Tétouan et les gens qui y sont originaires donc, je pensais que c'était comme ca pour

tous les casablancais.

Mais à ma grande surprise, je me suis trompée et j'en suis heureuse.

Si c'est pas indiscrét, vous êtes ou quand vous y allez?

Moi, j'ahbite fe l'mhanech 2 je sais pas si vous connaissez.

Allez les chamaliéns, plus précisément les tétouaniéns réveillez-vous...............

Bonne soirée



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Ahlan ahlan bent bladi, kif ntina a chamaliya?

Je constate que Massoud 72 est un amoureux de Tétouan, "La Paloma Blanca"...

C'est vrai que depuis quelques années, cette magnifique ville est beaucoup fréquenté par les habitants du Maroc, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest. Cet été, j'étais à Cabo Negro, et j'y ai rencontré pas mal de casaouis. Ravis de voir que les differences de cultures se mélangent, et qu'on cassent enfin les clichés qu'on peut entendre...
Salam à tous,

Je suis ravi d'échanger avec vous sur la ville de Tétouan: son histoire, ses cultures, ses identités, sa vie sociale, ses habitants, son patrimoine, sa vie spirituelle, etc. Néanmoins, je reste fidèle, si ça ne vous dérrange pas, à mes principes et à mes convictions qui se résument au repect des idées, des opinions, des personnes, à la tolérance et à la fraternité. Mon but essentiel de participer à ce topic est d'enrichir le débat sur une ville dont je suis amoureux: amoureux du Beau... Comme elle écrivait très bien tatawnya "la Colombe blanche": Desolado no hablo muy español. Hablo un poco español.

C'est ma passion à l'anthropologie (socio-anthroplogie) qui m'a amené à m'intéresser à cette ville où je trouve mes racines quelque part dans les montagnes et les collines des Jbalas. Certes, je suis né à Casablanca où j'ai vécu 17 ans et quitté pour vivre en France...

Pour Piz3awiya: Tout d'abord un grand sublime merci d'avoir mis en place ce topic. J'en suis reconnaissant. Pour répondre à ta quastion: Casablanca est une nouvelle ville qui n'est pas anciènne comme Tétouan et par conséquent cette ville à accueilli des gens venus des quatre coins du Maroc. C'est une réalité historique. Nous sommes trois générations nées à Casablanca. Et je dis avec force et détermination qu'un vrai casablancais a tout faux s'il dit ne pas aimer Tétouan car les vrais casblancais aiment ce qui est beau et ce qui est juste et par conséquent l'équilibre.

Sans indiscretion je vis en France (Est de la France) et je vais au chamal al mahgrib en été. Quelques fois en printemps pour nourrir mon oeil avec la beauté sublime de Tétouan et Chafchaoun et aussi ma curiosité intellectuelle. Il est vrai à dire que Tétouan aligne plusieurs siècles d'histoire riche culturellement, intellectuellement et religieusement.

Tétouan est une ville qui a abrité plusieurs cultures, les religions monotheistes, des peuples venus en terre marocain. Elle est porteuse du rêve andalous. Il suffit de se promener dans la médina de Tétouan pour constater que ces cultures sont inscrites dans ses murs, sur portes, dans la forme des minarets, dans ses rues sans oublier la gentillesse et la tolérance de ses habitants.

Je conseille, si je me permets, de lire l'historien et orientaliste le regretté Jacques Berque pour se faire une idée et se balader dans l'hitoire de Tétouan qui a toujours été jusqu'à ce jour au contact de l'Europe et de l'Afrique. Il est aussi à questionner l'oeuvre du chef militaire grenadin Sidi al Mandari qui a fuit la reconquête chrétienne de l'andalousie.

Te lire Piz3awiya est pour moi un grand plaisir que je considère comme un chant de liberté...

Pour tatawnya, tu as visé juste en parlant de mélange de cultures. C'est mon faible et le sens de mes recherches socio-anthropologiques. Je ferai plus tard un topo sur cette question fondamentale qui le mélange des cultures, la diversité culturelle. C'est à mon avis le fondement qui caractérise la naissance de Tétouan et mon amour de cette ville.

L'Homme est par essence voyageur et par conséquent il voyage selon ses goûts, ses désirs, ses amnbitions voire de ses intérêts, pour le plaisir, pour la rencontre, etc. En ce qui me concerne, je n'ai jamais mis les pieds ni à Cabo Negro, ni à Martil. Moi je vais dans les montagnes respirer de l'air frais, rencontrer des hommes et des femmes simples et modestes. A chaque fois en descendant les montagnes des Jbalas de Bani ârouss , je m'arrête pour apprécier la beauté, la blancheur de Tétouan (c'est splendide) avant de rentrer dans son coeur qui est à mon avis: la médina (c'est sublime).

Pour ce qui est de casser les clichés et les préjusés j'en suis un défenseur acharné. L'Homme est Pluriel et par conséquent les différences sont à repecter. Nous sommes tous porteurs d'une pluralité, de diversité de penser, de voir, de sentir et d'agir. Et dans ce sens, si je me permets, je conseille la lecture du sociolgue Bernard Lahire sur la question de la pluralité.

Pour les deux, je dois vous dire que j'apprécie énormément la douceur du langage de Bnatte et de awlad achamal, de leur disponibilité du dialogue autour d'un verre de thé...

Tout le plaisir est pour moi de vous lire...

Bien cordialement, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Salam à tout le monde.

Je suis vraiment désolé de répondre aussi tard mais je n'avais pas le temps de me connecter.

Tatawnya, labass 3liya isakssi 3lik l'kheir à khti. O ntina méziana?

J'ai pu faire le même constat que toi en y allant cet été. C'es vrai que les cultures se mélanges de plus

en plus et c'est très bien comme ca.

Sinon, moi ce que j'ai remarqué c'est que d'avantages de rifains viennent à Tétouan et s'y installent.

Massoud, et bien nous avons là un connaisseur et un ami de notre chère ville (quel bonheur).

Je te remercie également de prendre de ton temps pour répondre et surtout pour nous enrichir de tes

connaissances.

Pour ce qui est du langage, j'aime beaucoup notre façon (sans aucune prétention) de parler et je suis

d'autant plus fière lorsque je discute avec quelqu'un pour la première fois et que la personne me dit:

"toi, t'es de tétouan" je suis trop contente.

A part Tétouan, vous connaissez les alentours ou pas?

Chez nous, ils nous est impossible d'aller au Maroc sans aller à Oued laou (à 1h de Tétouan).

Il n'y a pas grand chose à part la mer mais sa en vaut le détour, elle est sublime et propre

(contrairement à celle de Martil par exemple).

Je sais que l'on est seulement en novembre mais j'attends avec impatience cet été pour de nouvelles

aventures et de beaux souvenirs inchaalah.

Massoud, j'aime beaucoup ta manière d'écrire et le plaisir est partagé.

Ps: je précise juste que l'expresion "tbat khfif awlo néklilék l'bayta?" en parlant des tétouaniéns, est

totalement fausse. Chez nous, la porte est grande ouverte et lorsque l'on fait à manger il y en à

pour tout le monde (même pour les visites imprévues).

Mais je pense que l'on retrouve cette hospitalité au sein du Maroc de manière générale et c'est ce

qui nous différencients des autres.

Beslama et bonne après-midi.

A vous.



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Salam,

Acte 1. Cette fois-ci je réponds avec des photos:

[img145.imageshack.us]

[img262.imageshack.us]

[img510.imageshack.us]

[img145.imageshack.us]

[img510.imageshack.us]

[img510.imageshack.us]

[img140.imageshack.us]

[img510.imageshack.us]

Pour mon l'honnêteté intellectuelle, je tiens à partager ces photos qui ne sont pas à moi mais copier de Google Eart. Une autre fois, je partagerai des photos prises personnellement.

Acte II: je réponds par cet article:

Oued Laou : Le bijou de la Méditerranée


Oued Laou est l’une des plages de la Méditerranée les plus paisibles à proximité de Tétouan. Les amateurs de poissons frais et de pêche à la ligne doivent absolument faire un détour par cette région aux multiples atouts.

Les plages du Nord sont réputées pour leur beauté. Le village de Oued Laou n’est pas en reste. Cette bourgade située à 50 km de Tétouan possède une vue imprenable sur la mer du même nom. Pour s’y rendre, il suffit d’emprunter la route de Chefchaouen et de profiter au passage des paysages des cascades d’Akchour. Pour se baigner ou se bronzer au soleil, les habitants de Tétouan sont obligés de sortir de la ville et se rendre soit à Mdiq, à Martil ou plus loin à Oued Laou.

Ceux qui préfèrent les plages peu peuplées et qui allient nature sauvage et qualité de l’eau de baignade optent pour cette dernière destination. «Cette plage est calme, j’adore m’y rendre pendant la période estivale», déclare ce natif de Tétouan amateur de la pêche à la ligne. La principale activité économique dans cette région est la pêche. En marchant sur le sable fin de cette plage, les estivants, et surtout les lève-tôt rencontrent souvent les barques en bois construites de manière artisanale par la population locale. Chaque matin, les pêcheurs jettent leurs filets pour attraper dans leurs maillons tous les poissons de la ragion. Les plus connus et les plus prisés sont le pageot, les anchois et les sardines. Inutile donc de commander au déjeuner d’autres sortes de viande.

Les petits restaurants populaires sont situés pied sur mer où à l’intérieur du marché du village. Ces restaurants proposent des tagines au pageot et aux anchois préparés à la manière du Nord. A savoir avec un mélange d’ail, de persil, de thym, de paprika et de jus de citron. Ce tagine est cuit et présenté dans un plat oval en céramique appelé tagra. Autre variante de plats aussi délicieux : une assiette de sardines grillées et accompagnées d’une salade de tomates et d’oignons. Pour 15 DH seulement, vous pouvez donc commander des sardines grillées et la salade est le plus souvent offerte.

Même si les habitants de Oued Laou appartiennent à une classe socioéconomique très modeste, ils n’hésitent pas à offrir leur hospitalité.

En arrivant sur place, les estivants ne sont pas désorientés, ils sont vite pris en charge par les habitants du village. Ces derniers leur montrent des maisons où ils peuvent héberger en toute sécurité. «Lorsque je suis arrivée pour la première fois dans cet endroit, j’ai été agréablement surprise par la bonté des habitants de cette région, ils m’ont proposée de loger dans un coin de leur maison moyennant un petit loyer et m’ont fait goûter de leur pain local. C’était un vrai délice», témoigne L.M une fidèle amatrice de la nature de Oued Laou.

Les estivants dont le confort n’est pas un vrai souci, peuvent apporter dans leur valise une tente canadienne qu’ils peuvent installer tranquillement et sans difficulté sur le sable. Là aussi la sécurité ne fait pas défaut puisque des postes de police se trouvent aux deux extrémités de la plage. Le seul petit désagrément qui peut subvenir c’est la sortie le soir des chiens errants à la recherche de nourriture. Donc une précaution à prendre: ne jamais abandonner les restes de repas. Il faut veiller à tout débarrasser.

Pour ne pas varier leurs journées, les estivants peuvent alterner baignades et promenades dans le souk. Chaque mardi, plusieurs produits locaux sont exposés dans une grande esplanade du marché de Oued Laou. Impossible de résister au design des céramiques et autres poteries qui sont entièrement réalisées par les femmes du village. Autres produits comme les tissus en coton rayés en divers coloris appelés en jargon local, «mendils». Des chapeaux en paille sont également typiques de la région et peuvent être offerts comme cadeaux à des proches ou être collectionnés en guise de souvenir.

Source: Aujourd'hui le Maroc
Par : Qods Chabâa

Ce voyage à Oued Laou s'ouvrira vers d'autres voyages sur Tétouan, l'andalouse, la fille de Grenade et ses alentours...

Bien cordialement, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Salam, je suis de retour les amis je n'avais plus de connexion chez moi donc vous comprendrez mon retard

à vous répondre.

Massoud, merci pour les photos. Oh quelle émotion en revyant les bateaux de Oued loau.

Allez encore des commentaires svp.



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Salam à tous,

Pour le plaisir des yeux
Pour la beauté de Tétouan
Pour la mémoire fertile
Pour l'errance au chamal

comme un majdoub
comme un poète
comme un peintre
comme un chercheur du sens

Pour un rêve
Pour le juste

je ne saurai mesurer ma nostalgie
je saurai mesurer mon amour pour la fille de Grenade

[img196.imageshack.us]

[img149.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[img255.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[img145.imageshack.us]

[img255.imageshack.us]

[img687.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[img687.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[yfrog.com]

[img137.imageshack.us]

[img255.imageshack.us]

[img137.imageshack.us]

[img43.imageshack.us]

[img196.imageshack.us]

[img196.imageshack.us]

[img196.imageshack.us]

[img145.imageshack.us]

Bien cordialement à vous, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Salam,

Se sont là, de très belles photos.

Tous les souvenirs remontents à la surface en les voyants. Ah, j'ai hâte d'être dans les rues de Tétouan.

Merci à toi.

Piz3awiya
Excellentes ces photos. Je fais exactement les mêmes prises. J'adore ce paysage, les ruelles de la médina, les toits des maisons... Vraiment excellent.



.
Citation
Chamellia a écrit:
Excellentes ces photos. Je fais exactement les mêmes prises. J'adore ce paysage, les ruelles de la médina, les toits des maisons... Vraiment excellent.

Salam Chamellia,

C'est un énorme plaisir de voir tes photos sur Tétouan. Ton savoir faire cad les prises de photos m'intéresse. C'est un honneur de partager avec nous tes connaissances.

Merci d'avance et à très bientôt, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Salam chamellia comment va tu?

C'est gentille d'avoir pris la peine de répondre à mon sujet.

C'est dommage, je vois que l'on est pas nombreux à être originaire de Tétouan..................

Et pourtant il y à eu plusieurs lectures du sujets mais peu de réponses.

Bon dimanche à tous.

Piz3awiya



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Salam à toi. Je t'en prie, c'était avec un grand plaisir que de m'être lancée dans une lecture profonde de ce post. Et puis ces photos... Une tuerie !

Bon dimanche à toi également.

Slm/



.
Salam à tous(tes) les tétouanis(niates).

Alors vous êtes ou???????? Réveillez-vous et venez postez vos souvenirs, vos endroits préférés à Tétouan

et tout ce que vous voulez.

Allez il ne faut pas que ce post tombe aux oubliettes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Massoud, Chamellia, fayin ntoma
Salam à tous,

De mes recherches bibliographiques qui m'ont servi dans mes recherches socio-anthropologiques, je vous offre quelques citations significatives (pour moi) d'intellectuel(le)s téouanai(e)s dont je ne fais pas de commentaires pour vous laisser la parole, pour avoir vos réactions:

Bouabid Bouzaid: "Etre Tétouanis, ce n'est pas des racines, c'est une culture", "Pour montrer que la famille était de Grenade, on ferrait un motif en forme de grenade sur la porte. On désignait la provenance de manière subtile, mais on pouvait aussi marquer l'omportance de la famille. Plus les clous décoratifs sont grands et nombreux, plus la famille est importante mais avant le XVIIIe siècle on ne se montrait pas qu'on était riche"

Mhammad Benaboud: "Les monuments porteront l'empreinte morisque: sobriété et absence de surfaces décorées, comme en témoignent les maisons et les mosquées. Reconnaissables à leurs minarets dont la simple décoration consiste en de larges bandes de briques et quelques arches aveugles, les mosquées présentent souvent dans leur intérieur des arcades semi-circulaires et pas en fer à cheval comme dans l'architecture traditionnelle d'Afrique du Nord depuis les Almoravides"

Yasmine Belmahi: "Tétouan, entre splendeur et éclipse, entre nostalgie d'une Andalousie perdue et le bouillennement d'une contrbande et d'une émoigration aux effets pervers, affirme sa personnalité plurielle", "Ces contacts avec l'Orient, à travers le commerce et la population, expliquent les influences ottomanes dans les arts comme la broderie, la jouaillerie et l'architecture religioeuse de la ville"

Abdelakarim Chankou: "Les Marocains se rendent le plus souvent à Tétouan pour acheter des produits espagnols"

Abdelkrim Ouazzani: "Mon premier contact avec Tétouan, après l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, a été l'exposition de la place Feddan"

Faissal Benkiran: "(...) la ville de Tétouan m'inspire pour mes oeuvres. Mon école (Ibn khaldoun) se trouve dans le centre espagnol, ma famille vit dans la médina. Tétouan est une ville dans laquelle la mémoire s'imprèngne d'images, de lumières, de représentations. Quand Bertucci vivait ici, il préservait la médina

Saâd Cheffaj: "Tétouan est la ville des artistes marocains et espagnols. Elle est le noyau de la peinture pour le Maroc. Tétouan est le centre de la renaissance de la peinture moderne au Maroc. (...) Tous les artistes se nourrissent de leur milieu. J'ai été influencé dans mon oeuvre par la lumière de Tétouan, par son passé et son présent"

Meki Megara: "Je suis né et j'ai grandi à Tétouan mais les paysages ne sont plus les mêmes, ils ont changé. La magie de la ville est en train de disparaitre"

Adil Rabih: A Tétouan, les quatre saisons peuvent défiler en un seul jour"

Amina Harrak: "La place Feddan faisait partie de nos allées et venue entre "sanche" (ensanche signifie élargissement en espagnol) et la médina, pour continuer vers nos maisons. Cette place avait été édifiée par étapes; elle était belle et joyeuse. Un jour, ils sont venus arracher ses palmiers et enlever les pierres qui formaient l'un des chefs-d'oeuvre du maître et génie Bertucchi"

Keltoum Ghazala: "De toutes les villes du Maroc qui ont accueilli les émigrés musulmans et juifs d'Espagne, suite à la chute de Grenade (en 1492), Tétouan est sans doute celle qui a le mieux conservé cette âme andalouse qui fait d'elle la plus hispano-mauresque des ville marocaine (...) Transmis par les diverses vagues de réfugiés andalous, cet héritage reste inscrit à jamais dans ses murs, son architecture, sa médina, parmi les plus authentiques du royaume, mais surtout dans les rythmes nostalgiques de "al-moussiqa al-Andaloussia", également appelée "at-Tarab al-Andaloussi, littéralement: enchantement provoqué par la musique andalouse"

J'attends vos commentaires...

A bientôt, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Sbah l'kheir à tous j'éspère que vous allez bien.

Je suis de retour après quelques jour d'absence involontaire!!!!!!!! Toujours et encore toujours des

problèmes de connexion, elle es revenue ce matin donc j'en profite pour écrire.

Massoud merci à toi de faire vivre ce post.

Là, je vais commencer mon ménage donc je reviendrais tout à l'heure inchaalah pour commenter tes écrits.

Bonne journée à tous.



Ara yidék nyédi wana dialék dima......................

Tétouan, malikat chamal.
Citation
Piz3awiya a écrit:
Sbah l'kheir à tous j'éspère que vous allez bien.

Je suis de retour après quelques jour d'absence involontaire!!!!!!!! Toujours et encore toujours des

problèmes de connexion, elle es revenue ce matin donc j'en profite pour écrire.

Massoud merci à toi de faire vivre ce post.

Là, je vais commencer mon ménage donc je reviendrais tout à l'heure inchaalah pour commenter tes écrits.

Bonne journée à tous.

Salam Piz3awiya,
Salam à tous,

Je viens de rentrer d'une mission professionnelle au profis des jeunes en voie de délinquance.

J'attends tes commentaires et ceux des autres lecteurs et lectrices de ce topic...

Je suis pour un échange inter actif et collectif...

Bien cordialment, Massoud



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Citation
Massoud 72 a écrit:
Citation
Piz3awiya a écrit:
Sbah l'kheir à tous j'éspère que vous allez bien.

Je suis de retour après quelques jour d'absence involontaire!!!!!!!! Toujours et encore toujours des

problèmes de connexion, elle es revenue ce matin donc j'en profite pour écrire.

Massoud merci à toi de faire vivre ce post.

Là, je vais commencer mon ménage donc je reviendrais tout à l'heure inchaalah pour commenter tes écrits.

Bonne journée à tous.

Salam Piz3awiya,
Salam à tous,

Je viens de rentrer d'une mission professionnelle au profis des jeunes en voie de délinquance.

J'attends tes commentaires et ceux des autres lecteurs et lectrices de ce topic...

Je suis pour un échange inter actif et collectif...

Bien cordialment, Massoud

Iwa fine kom ya bnattes wa awlad achamal


Ce post sur Tétouan, la ville blanche, la fille de Grenade a besoin d'être nourri, enrichi...

Connaissant les tétouanaises et les tétouanais, ce sont des femmes et des hommes très sympathiques, cultivé(e)s pour la plupart... (un/une cultivée n'est pas forcément celui ou celle qui a été à l'école).

Ce sont des gens de la plume, du pinceau, de la parole, du chant, de al ala, etc...

Moi je suis casablancais de naissance, vivant en France mais amoureux de la fille de Grenade, des montagnes des Jbalas... Mes origines sont de Jbal Allam...

Je veux bien échanger, enrichir mon répertoire de connaissances, ap prendre pour prendre l'essentiel, com prendre pour analyser le sens du changement des mentalités, des lieux de cette belle ville...

Alors j'ai envie de vous dire, je ne peux qu'apprendre et comprendre "ce qui vient et ce qui s'en va" à Tétouan qu'à travers vous...

Dans l'attente, mon salut cordial et fraternel



"Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien; si tu possèdes peu, donne de ton coeur" Proverbe de chez nous. "La mutualisation, le partage des richesses est un devoir citoyen" Un de mes principes
Facebook