News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La mendicité au Maroc
On les retrouve à proximité des mosquées, des centres commerciaux, des boulangeries. Parfois, ils sont en horde et font du porte-à-porte dans les quartiers résidentiels. Ils, ce sont les mendiants. Leurs lieux de rendez-vous hebdomadaire, les vendredis, devant la maison d’un homme d’affaires ou une personnalité charitable.
La mendicité est un réseau bien organisé. On ne peut pas mendier n’importe où sans payer une somme d’argent aux propriétaires des concessions. Pour chaque zone, il y a un proriétaire auquel les mendiants doivent verser un droit d’occupation. Donc de mendier”.
À l’entrée de la gare Rabat-ville, je suis abordée par un jeune homme, d’une trentaine d’années, portant un costume couleur sombre, une chemise blanche et fraîchement rasé. D’une manière très polie, il me demande si je pourrais lui donner dix dirhams pour qu’il puisse prendre son ticket. Il m’a raconté qu’il était de Casablanca, qu’il est venu à Rabat pour régler des affaires administratives et qu’il a perdu son porte-feuilles. Je lui ai donné les dix dirhams et je suis partie en pensant que ce genre d’incident arrive. Comme dit l’adage marocain "moule taj ou kayehataje" (personne n’est à l’abri du besoin). À aucun moment, je ne me suis posé la question sur l’authenticité de récit. Il avait l’air sérieux, parlait d’une voix basse et semblait gêné de demander de l’argent à une inconnue. Néanmoins, le temps me prouvera que les apparences sont souvent trompeuses et que ce jeune homme que j’ai croisé n’est autre qu’un mendiant. La providence m’a mené à Rabat. En descendant du train, je vois le même homme.

Source : Affairemaroc.com : La mendicité au Maroc (suite)

Vous en pensez quoi de ce phénomène social? même ceux qui ne sont pas pauvres s'y mettent :s

Personnellement je pense que le meilleur moyen de lutter contre ça c'est qu'à la place de leurs donner de l'argent leur acheter de quoi manger ou par exemple celui du train aller lui acheter le ticket après on verra qui est pauvre et qui ne l'est pas .
Citation
sirius34 a écrit:
À l’entrée de la gare Rabat-ville, je suis abordée par un jeune homme, d’une trentaine d’années, portant un costume couleur sombre, une chemise blanche et fraîchement rasé. D’une manière très polie, il me demande si je pourrais lui donner dix dirhams pour qu’il puisse prendre son ticket. Il m’a raconté qu’il était de Casablanca, qu’il est venu à Rabat pour régler des affaires administratives et qu’il a perdu son porte-feuilles. Je lui ai donné les dix dirhams et je suis partie en pensant que ce genre d’incident arrive. Comme dit l’adage marocain "moule taj ou kayehataje" (personne n’est à l’abri du besoin). À aucun moment, je ne me suis posé la question sur l’authenticité de récit. Il avait l’air sérieux, parlait d’une voix basse et semblait gêné de demander de l’argent à une inconnue. Néanmoins, le temps me prouvera que les apparences sont souvent trompeuses et que ce jeune homme que j’ai croisé n’est autre qu’un mendiant. La providence m’a mené à Rabat. En descendant du train, je vois le même homme.

Figure toi que j'ai eu le même coups avec une femme belge ! je lui ai donné 2 euro parce qu'elle avait perdu son sac, apparemment elle l'a toujours pas retrouver !

Je crois franchement qu'il faut interdir la mendicité !

Severment la réprimender !!

Et à coté ouvrir des alternatives à ceux qui sont dans le besoin tout le temps ou occasionnellement.



Il y a aussi les fameux mendiant que meurt de faiiiiiiim, qui vous dis svp j'ai faiiiiiiiiiiiiim, et quand vous lui donnez à manger il vous dis "no no Rasni el floussé". llah y n3ella terika...




CONCLUSION NE DONNEZ PLUS !!!

Appart au pauvre de votre quartier ou entourage et au ASBL



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/02/09 18:37 par cro-magnon.
meme scenario avec moi , c etait une vieille femme , elle m a dit elle est de fes venu a rabat pour un papier du ministere des affaires etrangere et elle a perdu son sac je lui ai donne 50 DH , car le billet pour fess elle m a dit en pleurant coute 50 DH
j ai visite Rabat une semaine apres meme vieille femme entrain de repeter la meme histoire aux autres ptdr
c'est un problème certes! Mais des mendiants il y en a en amérique, en angleterre, en France, partout dans le monde même dans les pays riches du golfe celà n'excuse pas la pratique de la main tendue la seule excuse accordée à nos mendiant c'est la misère confortée par le système.
réelle misère dans laquelle ils vivent.
cette arrivée croissante de la mendicité dans les villes est gênante! il y a ceux qui ont fait de cette activité leur proffession et d'autres qui la pratiquent par nécéssité.
donc la solution est la repression pure et simple de la mendicité mais auparavant recenser les sujets vraimant nécéssiteux et leur octroyer de quoi vivre décemment.
Citation
sirius34 a écrit:
On les retrouve à proximité des mosquées, des centres commerciaux, des boulangeries. Parfois, ils sont en horde et font du porte-à-porte dans les quartiers résidentiels. Ils, ce sont les mendiants. Leurs lieux de rendez-vous hebdomadaire, les vendredis, devant la maison d’un homme d’affaires ou une personnalité charitable.
La mendicité est un réseau bien organisé. On ne peut pas mendier n’importe où sans payer une somme d’argent aux propriétaires des concessions. Pour chaque zone, il y a un proriétaire auquel les mendiants doivent verser un droit d’occupation. Donc de mendier”.
À l’entrée de la gare Rabat-ville, je suis abordée par un jeune homme, d’une trentaine d’années, portant un costume couleur sombre, une chemise blanche et fraîchement rasé. D’une manière très polie, il me demande si je pourrais lui donner dix dirhams pour qu’il puisse prendre son ticket. Il m’a raconté qu’il était de Casablanca, qu’il est venu à Rabat pour régler des affaires administratives et qu’il a perdu son porte-feuilles. Je lui ai donné les dix dirhams et je suis partie en pensant que ce genre d’incident arrive. Comme dit l’adage marocain "moule taj ou kayehataje" (personne n’est à l’abri du besoin). À aucun moment, je ne me suis posé la question sur l’authenticité de récit. Il avait l’air sérieux, parlait d’une voix basse et semblait gêné de demander de l’argent à une inconnue. Néanmoins, le temps me prouvera que les apparences sont souvent trompeuses et que ce jeune homme que j’ai croisé n’est autre qu’un mendiant. La providence m’a mené à Rabat. En descendant du train, je vois le même homme.

Source : Affairemaroc.com : La mendicité au Maroc (suite)

Vous en pensez quoi de ce phénomène social? même ceux qui ne sont pas pauvres s'y mettent :s

Personnellement je pense que le meilleur moyen de lutter contre ça c'est qu'à la place de leurs donner de l'argent leur acheter de quoi manger ou par exemple celui du train aller lui acheter le ticket après on verra qui est pauvre et qui ne l'est pas .
c'est une méthode facile pour gagner de l'argent, et à la portée de n'importe qui..

chacun à sa façon, la plupart inventent des histoires, en les racontant d'une façon convaincante, dont tu ne peux pas douter..ils sont nombreux partout, au bus, devant la gare, devant les banques..etc..

et tant que l'état n'a pas encore trouvé des solutions pour lutter contre ce phénomène,ça na va jamais arrêter..
Des mendiantes avec enfants et bebes dans les bras se postent aux carrefours des grandes villes (Casa),

et offrent un spectacle desolant et soumettent ces pauvres enfants aux rigueurs de l'hivers et aux

chaleurs de l'ete.

Quelle est la part de responsabilite de l'etat,des organisations des droits de l'homme et des

parlementaires par rapport a' la protection de ces enfants sans defense?

Surtout quand on sait que parfois ces enfants sont loues par des familles sans scrupules a ces mafias

de la mendicite.

C'est vrai que recemment a'Casablanca,une brigade d'intervention sociale a ete cree ,mais ses moyens

sont modestes et son efficacite nulle...
Citation
abbas 007 a écrit:
Des mendiantes avec enfants et bebes dans les bras se postent aux carrefours des grandes villes (Casa),

et offrent un spectacle desolant et soumettent ces pauvres enfants aux rigueurs de l'hivers et aux

chaleurs de l'ete.

Quelle est la part de responsabilite de l'etat,des organisations des droits de l'homme et des

parlementaires par rapport a' la protection de ces enfants sans defense?

Surtout quand on sait que parfois ces enfants sont loues par des familles sans scrupules a ces mafias

de la mendicite.

C'est vrai que recemment a'Casablanca,une brigade d'intervention sociale a ete cree ,mais ses moyens

sont modestes et son efficacite nulle...

bonjour abbas

la mendicite tu la trouve dans tout les pays et avec les meme methode
en france il on le RMI et il mendi ces un maladie mois je connais des gent qui on de l argent et il mendi et ces en europes
Citation de Charles1:



"la mendicite tu la trouve dans tout les pays et avec les meme methode
en france il on le RMI et il mendi ces un maladie mois je connais des gent qui on de l argent et il m
endi et ces en europes."



Salut Charles,

C'est vrai que la mendicite existe aussi en France , mais pas avec des bebes dans les bras ...Je crois

qu'en France cela ne serait pas permis.

D'autre part ,ce n'est pas en banalisant les problemes ou parce qu'ailleurs on fait pire qu'on

arrivera a venir a bout de nos tares...
Salem,

Il me semble qu'en Tunisie, pour ne pas perturber la tranquilité des touristes, la mendicité, est interdit...!!

Résultat des courses?
Cette interdiction, a t'elle eu, un véritable impact économique...?? Heu
Citation
abbas 007 a écrit:
Citation de Charles1:



"la mendicite tu la trouve dans tout les pays et avec les meme methode
en france il on le RMI et il mendi ces un maladie mois je connais des gent qui on de l argent et il m
endi et ces en europes."



Salut Charles,

C'est vrai que la mendicite existe aussi en France , mais pas avec des bebes dans les bras ...Je crois

qu'en France cela ne serait pas permis.

D'autre part ,ce n'est pas en banalisant les problemes ou parce qu'ailleurs on fait pire qu'on

arrivera a venir a bout de nos tares...

bonjour abbas
ci il y a des mendient avec des bebes beaucoup sur paris
mais tu c le pire ces qu il vient avec de grosse voitures le matin
il on un chaufeur et chacun sont quartier ou ca station de metro
et ce de pire en pire
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X