News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
RAPPEL: :La peur et l'espoir
Salam Alikoum...

Cheikh Ali ibn Abderrahmaane Al-Houdhéïfi

O Musulmans !

Craignez Allah comme Il doit être craint ; et sachez qu’Allah sait ce qu’il y a dans vos âmes, prenez donc garde à Lui ; et rien n’échappe à Allah sur terre, ni dans le ciel.

Serviteurs d’Allah !

Les actions des cœurs sont les choses les plus importantes, leurs récompenses sont les plus grandes, et leurs châtiments sont les plus grands châtiments. Et les actions des membres suivent les actions des cœurs et elles sont basées sur elles, c’est la raison pour laquelle il est dit :

-« Le cœur est le roi des membres, et les membres sont ses soldats ».

Anass (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (La foi du serviteur ne sera pas bonne jusqu’à ce que son cœur soit sur le droit chemin) rapporté par Ahmed.

Et la signification de la droiture du cœur est : le fait qu’il croit en l’unicité d’Allah (qu'Il soit exalté), qu’il glorifie Allah, L’aime, a peur de Lui, place son espoir en Lui, aime Lui obéir et déteste Lui désobéir.

Mouslim a rapporté d’après le hadith d’Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit que le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Allah ne regarde pas vos visages et votre argent, mais Il regarde vos cœurs et vos actions).

Al-Hassane dit à un homme : -"Soigne ton cœur car ce qu’Allah veut des serviteurs est la piété [la correction] des cœurs".

Et parmi les actions des cœurs qui incitent à l’accomplissement des bonnes œuvres, qui font désirer l’autre monde, empêchent de co mmettre les mauvaises actions, poussent à renoncer au monde et refoulent l’âme qui incite au mal : la peur et l’espoir. La peur d’Allah (qu'Il soit exalté) conduit le cœur vers l’accomplissement de tout bien et l’empêche de commettre le mal, et l’espoir est le guide du serviteur vers la satisfaction d’Allah et sa récompense ; il incite les déterminations à l’accomplissement des bonnes œuvres et les éloigne des mauvaises actions. Et la peur d’Allah (qu'Il soit exalté) empêche l’âme de suivre les envies bestiales et de s’égarer, elle l’incite à accomplir les choses dans lesquelles il y a son intérêt et son succès. La peur d’Allah est une des parties de l’unicité d’Allah, elle doit être pour le Seigneur des mondes, et avoir peur d’autre chose qu’Allah (qu'Il soit exalté) est une des parties du polythéisme ; et Allah (qu'Il soit exalté) a ordonné d’avoir peur de Lui (le Puissant et le Haut) et Il a interdit d’avoir peur d’autre chose que Lui, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {C'est le diable qui vous fait peur de ses adhérents. N'ayez donc pas peur d'eux. Mais ayez peur de Moi, si vous êtes croyants}.

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix}.

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Et c'est Moi que vous devez redouter}.

Et Anass (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :-"Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) nous fit un sermon, il dit : (Si vous saviez ce que je sais, vous ririez moins et pleureriez plus). Les compagnons du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) couvrirent leur tête et pleurèrent" rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

La peur correspond à l'embarras et au trouble du cœur, et au fait qu'il s'attend au châtiment d'Allah à cause d'un péché ou de l'abandon d'un acte obligatoire ou de la négligence dans les actes préférables ; ainsi que la crainte qu'Allah n'accepte pas les bonnes œuvres ; alors, l'âme s'éloigne des choses interdites et s'empressent d'accomplir les bonnes actions. Et la crainte et l'appréhension sont des mots qui ont presque la même signification, mais ils ne sont pas tout à fait synonymes du mot peur ; la crainte est plus précise que la peur, car la crainte est la peur d'Allah tout en connaissant ses qualités (le Puissant et le haut), Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah}.

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Je suis celui d'entre vous qui craint Allah le plus, et le plus pieux d'entre vous).

L'appréhension est le fait que le cœur tremble au rappel de Celui dont nous craignons le pouvoir et le châtiment. Et la vénération est une peur mêlée de respect. Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : -"La peur est pour tous les musulmans, et la crainte est pour les savants ; la vénération est pour ceux qui aiment, et le culte [l'estime] est pour ceux qui sont les plus proches ; et la peur et la crainte d'Allah (qu'Il soit exalté) seront selon le degré de la science et de la connaissance".

Et Allah a promis à celui qui a peur de Lui, et dont sa peur l'a empêché de suivre ses envies bestiales et l'a conduit vers l'accomplissement des bonnes actions, la meilleure récompense, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins ; lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Aux branches touffues} : aux branches belles et vertes.

Ataa a dit :- "Chaque branche rassemble plusieurs genres de fruits".

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Et pour celui qui aura redo uté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion, le Paradis sera alors son refuge}.

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Et les uns se tourneront vers les autres s'interrogeant ; ils diront : "Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d'Allah] ; puis, Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samoum [le supplice du souffle de l'enfer]. Antérieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le très Miséricordieux}.

Allah a donc informé qu'Il sauvera celui qui Le craint des mauvaises choses, et lui donnera une fin heureuse. Ibn Abi Haatam a rapporté qu'Abdoul-Aziz ibn Abi Rawaad a dit qu'il lui a été rapporté que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) lut ce verset : {O vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un feu dont le combustible sera les gens et les pierres}. Et certains de ses compagnons se trouvaien t avec lui, et parmi eux un vieil homme ; le vieil homme dit alors :-"O Messager d'Allah ! Les pierres de l'enfer sont-elles comme les pierres de ce monde?". Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit : (Je jure par celui qui détient mon âme dans sa main qu'une pierre parmi les rochers de l'enfer est plus grande que toutes les montagnes de ce monde). Alors, le vieil homme s'évanouit ; le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) mit sa main sur son cœur et trouva qu'il était vivant, il l'appela alors en disant : (O Vieil homme ! Dis : "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah". Le vieil homme dit cette parole, et le prophète lui annonça la bonne nouvelle du Paradis. Un de ses compagnons dit :
-"O Messager d'Allah ! Tu lui annonces la bonne nouvelle du Paradis alors qu'il encore parmi nous !". Il dit :
(Oui. Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Cela est pour celui qui craint la comparution des hommes devant Moi et craint Ma menace})".

Les pieux prédécesseurs avaient peur d'Allah (qu'Il soit exalté), ils accomplissaient de bonnes œuvres et espéraient la miséricorde d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) ; c'est la raison pour laquelle leur situation était bonne, leur fin fut heureuse, et leurs actions étaient purifiées ; Omar ibn Al-Khattab faisait la ronde de nuit lorsqu'il entendit un homme qui lisait "Sourate At-Tour", il descendit alors de son âne et s'appuya sur un mur, puis il fut malade durant un mois pendant lequel les gens lui rendaient visite sans connaître sa maladie.

Et le prince des croyants Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) dit après avoir fait la salutation finale de la prière de l'aube et qu'il fut pris de tristesse : -« J’ai vu les compagnons de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), et je n’ai jamais vu de nos jours quelque chose qui leur ressemble ; ils se réveillaient en ayant les cheveux ébouriffés, le visa ge jaune et les vêtements poussiéreux. Entre leurs yeux se trouvaient des marques comme les genoux des chèvres, car ils passaient la nuit en étant prosternés et debout lisant le Livre d’Allah, ils passaient tour à tour de la prosternation sur leurs fronts à la position debout sur leurs jambes. Et lorsqu’ils arrivaient au matin, ils invoquaient Allah et ils vacillaient comme l’arbre vacille un jour venteux ; et les larmes coulaient de leurs yeux jusqu’à ce que leurs vêtements soient mouillés ».

Et Soufiane At-Thouari fut malade à cause de la peur d’Allah ; et les récits sur ce sujet sont longs (qu'Allah soit satisfait d'eux).

La peur louable est celle qui incite à accomplir de bonnes œuvres et empêche de commettre les choses interdites ; et si la peur dépasse la limite louable, elle devient alors le désespoir de la miséricorde d'Allah, et ceci fait partie des grands péchés. Ibn Rajab (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : -"Et le degré de la peur qui est obligatoire est ce qui pousse à accomplir les obligations religieuses et à éviter les choses interdites ; et si la peur dépasse cette limite jusqu'à ce qu'elle incite les âmes à l'accomplissement des actions surérogatoires, à l'abandon des actions détestables, et à l'augmentation des actions permises [préférables], c'est alors une peur louable ; mais si elle dépasse cela jusqu'à ce qu'elle provoque la maladie ou la mort ou les soucis incessants, et que la personne arrête de fournir des efforts dans l'accomplissement des bonnes œuvres, c'est alors une peur qui n'est plus louable".

Et Abou Hafs a dit : -"La peur est le fouet d'Allah avec lequel Il corrige ceux qui s'enfuient de Sa porte".

Et il a dit : -"La peur est une lumière dans le cœur".

Et Abou Soulaïmane a dit : -"La peur ne sort pas d'un cœur sans que celui-ci ne soit détruit".

Le musulman est alors entre deux peurs : une affaire qui est passée et il ne sait pas ce qu'Allah en fera ; et une affaire qui viendra et il ne sait pas ce qu'Allah a prédestiné pour cette affaire".

Tandis que l'espoir est le souhait d'obtenir la récompense d'Allah pour les bonnes œuvres. Et la condition de l'espoir est l'accomplissement des bonnes œuvres, l'abandon des choses interdites ou se repentir des choses interdites que l'on a commis ; mais abandonner les obligations religieuses et suivre les envies bestiales, et souhaiter le pardon d'Allah et placer l'espoir en Lui, est se sentir en sécurité de la ruse d'Allah et non l'espoir en Allah, et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Seuls les gens perdus se sentent à l'abri du stratagème d'Allah}.

Et Allah a expliqué qu'il ne peut y avoir d'espoir qu'après l'accomplissement des bonnes œuvres, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Ceux qui récitent le Livre d'Allah, accomplissent la Salat, et dépensent, en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, espèrent ainsi faire un commerce qui ne périra jamais}.
Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Certes, ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d'Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d'Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux}.

Et l'espoir est une adoration qui doit être pour Allah seulement (qu'Il soit exalté), et quiconque place son espoir en autre chose qu'Allah, aura alors associé quelque chose à Allah, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur}.

L'espoir est un moyen de se rapprocher d'Allah (qu'Il soit exalté), il a été rapporté dans un hadith qu'Allah (qu'Il soit exalté) a dit [Hadith Quoudsi] : ({Je suis comme mon servit eur pense que Je suis, et Je suis avec lui lorsqu'il M'invoque}).

Et il est obligatoire de rassembler entre la peur et l'espoir ; et la meilleure situation du serviteur est lorsqu'il aime Allah (qu'Il soit exalté) et que la peur d'Allah et l'espoir en Allah sont au même niveau. Et c'est la situation des prophètes (que la paix soit sur eux) et des croyants, Allah (qu'Il soit exalté) a dit à leur sujet : {Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant nous}.

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et par espoir ; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons}.

Donc, si le musulman sait que la miséricorde d'Allah englobe toute chose, que sa générosité est grande, qu'Il pardonne les grands péchés, que Son Paradis est vaste et Sa récompense est énorme, il sera alors joyeux e t aura l'espoir d'obtenir les grands biens qui se trouvent auprès d'Allah ; et s'il sait que le châtiment d'Allah est grand, que Sa punition est dure, que Son jugement et les événements du jour du jugement sont difficiles, que l'enfer est brûlant et que ses châtiments sont nombreux, il arrêtera alors de commettre les péchés, se méfiera et aura peur ; c'est la raison pour laquelle il a été rapporté dans le hadith d'Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Si le croyant connaissait les châtiments d'Allah, personne n'espérerait obtenir Son Paradis ; et si le mécréant connaissait la miséricorde d'Allah, il ne désespérerait pas d'obtenir Son Paradis) rapporté par Mouslim. Et Allah a rassemblé entre le pardon et le châtiment dans beaucoup de versets, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Ton Seigneur est Détenteur du pardon pour les gens, malgré leurs méfaits. E t ton Seigneur est assurément dur en punition}.

Et Al-Razaali (qu'Allah lui fasse miséricorde) a rapporté la parole de Makhoul Ad-Dimachki qui a dit : -"Celui qui adore Allah avec la peur seulement est "Harouri" [c-à-d comme les Kharéjites (ceux qui sont rebelles à l'autorité des dirigeants)] ; celui qui L'adore avec l'espoir seulement est "Mourji" [ceux qui font partie de la secte des "Mourji'a", et qui basent leur foi sur l'espoir en Allah seulement] ; celui qui L'adore avec l'amour seulement est un faux dévot [athée] ; et celui qui L'adore avec l'amour et l'espoir est "Mouwahid Sounni" [celui qui croit en l'unicité d'Allah et suit le chemin du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue)]".

Et dans "Madarij As-Saalikine" d'Ibn Al-Quayyim (qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui fasse miséricorde) : -"Le cœur est dans son chemin vers Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) comme un oiseau ; l'amour est sa tête, e t la peur et l'espoir sont ses ailes ; donc, tant que la tête et les deux ailes sont en bonne état, l'oiseau vole bien ; mais quand la tête est coupé, l'oiseau meurt; et quand il perd ses deux ailes, il est alors la proie de tout chasseur ou de tout rapace".

Mais les pieux prédécesseurs ont préféré fortifier lorsqu'ils sont en bonne santé le côté de la peur plus que le côté de l'espoir ; et au moment de quitter ce monde, ils fortifient le côté de l'espoir plus que le côté de la peur. Donc, l'amour est le navire, l'espoir est une étoile, et la peur est un conducteur [un chauffeur], et Allah est Celui qui fait parvenir à destination par Sa grâce et Sa générosité, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Informe Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le très Miséricordieux. Et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux}.

Deuxième sermon

O Musulmans !

Craignez Allah, ayez l'espoir d'obtenir Sa ré compense, ayez peur de Son châtiment, et écoutez la parole d'Allah (qu'Il soit exalté) : {Sachez qu'Allah est sévère en punition, mais aussi qu'Allah est Pardonneur et Miséricordieux}.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté qu'An-Nour'mane ibn Bachir (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit qu'il a entendu le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire : (Celui qui aura le châtiment le plus facile parmi les habitants de l'enfer le jour du jugement, est un homme qui aura sous la plante de ses pieds deux braises qui feront bouillir son cerveau, il ne pensera pas que quelqu'un a un châtiment plus dur que lui, alors qu'il est celui qui aura le châtiment le plus facile).

Et Mouslim a rapporté d'après le hadith d'Al-Mouraïrah ibn Chour'bah (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Moïse (qu'Allah prie sur lui et le salue) demanda à son Seigneur :
-"Quel est celui qui aura le degré le plus bas du Paradis ?". Il dit : {C'est un homme qui viendra après que les habitants du Paradis seront entrés au Paradis, on lui dira : "Entre au Paradis !". Il dira : "O Mon Seigneur ! Comment est-ce possible alors que les gens sont entrés dans leurs demeures et ont pris leurs récompenses ?". On lui dira alors : "Serais-tu satisfait d'avoir un royaume comme le royaume d'un des rois de la vie terrestre ?". Il dira : "J'en serais satisfait, mon Seigneur !". Il dira : "Tu as alors cela, et la même chose, puis la même chose, puis la même, puis la même chose". Il dira alors après la cinquième fois : "J'en suis satisfait, mon Seigneur !". Puis, Il dira : "Ceci est pour toi, et il est multiplié par dix ; et tu as ce que tu désires, et ce dont tes yeux se réjouissent". Il dira alors : "J'en suis satisfait, mon Seigneur !"}).

Donc, nous devons avoir peur du châtiment d'Allah et espérer obtenir Sa réco mpense ; et à notre époque où la dureté, la distraction et l'amour de ce monde ont prédominé dans les cœurs, et la plupart des serviteurs commettent les mauvaises actions et les péchés, nous devons fortifier le côté de la peur afin que les âmes suivent le droit chemin et que les cœurs soient purifiés ; et au moment de quitter ce monde, nous devons faire prédominer l'espoir en Allah, selon sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Ne mourez qu'en pensant du bien de votre Seigneur).

La peur d'Allah exige l'accomplissement des droits d'Allah (qu'Il soit exalté), et elle éloigne le musulman de la négligence des droits d'Allah ; de même qu'elle empêche le serviteur d'être injuste envers les serviteurs et de leur être hostile, elle le pousse à donner aux gens leurs droits et à ne pas les en priver ; elle empêche le musulman de suivre les envies bestiales et les choses interdites, elle fait qu'il se méfie de ce monde et de sa tentation, et qu'il désire l'autre mo nde et ses délices.




Hier c'est de l'Histoire,Demain InshAllAH c'est un Mystère, Aujourd'hui Hamdoulilah c'est un Cadeau!
.



LA CREATION D’UNE FEMME
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook