Les rafidites sont des mécréants
Les rafidites sont des mécréants sans l’ombre d’un doute ...

As-salâmu ‘alaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.

Question :

Est-ce que les rafidites (ou râfidah) sont mécréants (kuffâr) en particulier ceux qui maudissent les Compagnons [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-] ?

Réponse du Noble Chaykh ‘Abdu-l’Azîz Ibn ‘Abd-Allâh Ar-Râdjihî –hafizahu-llâh- :
Oui, [ils sont mécréants à partir du moment] qu’ils rendent mécréants les Compagnon, les accusent de déviation du Droit Chemin, adorent les Gens de la Maison [du Messager d’Allâh –prière et salut d’Allâh sur lui-], prétendent que le Coran n’est pas protégé [par Allâh] et [croient] qu’il en reste que le troisième : ceci est une mécréance (kufr) et une apostasie [de l’Islâm] et c’est ce qui est connu de la part des rafidites comme mécréance et déviation des Compagnons ; ils ont [par leurs actes et paroles] accuser Allâh de menteur car Il a purifié ces derniers et les a mis à égalité.

Démentir Allâh, constitue de la mécréance ainsi que l’adoration des [membres] de la Maison [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-]. Ils adorent les Gens de la Famille [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-] en les prenant pour des intercesseurs et ceci est une apostasie (riddah). Nous implorons Alllâh [de nous accorder] le salut et la préservation.
Et aussi, [leur] dire que le Coran n’est pas protégé [par Allâh] et qu’il en reste [aujourd’hui, seulement] le troisième (ath-thuluth) ceci est une accusation de mensonge [vis-à-vis d’] Allâh d’après Sa Parole :

(En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. 9)
(Coran 15/09)

Toutes ces œuvres sont de la mécréance (kufrîyyah). Nous supplions Allâh [de nous octroyer] la Préservation [de cet égarement].


Traduction : MUKHLISÛN
Source de l’article : [mukhlisun.over-blog.com]
Source de la fatwâ : [www.sh-rajhi.com]
Assalam alaikoum

Tout ce que je trouve à dire, pour en arriver jusqu’ici, c'est vraiment dommage et désolant, ce qui est un indicateur de crise, au niveau de la conscience individuelle et collective, seulement en espérant que ça soit temporaire, avec la possibilité d’une prise de conscience, pour qu’ainsi la Oumma puisse retrouver sa vraie identité et sa vraie place, de communauté médiane, celle du juste milieu et d’unité, et non d’extrême et de division.
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Tout ce que je trouve à dire, pour en arriver jusqu’ici, c'est vraiment dommage et désolant, ce qui est un indicateur de crise, au niveau de la conscience individuelle et collective, seulement en espérant que ça soit temporaire, avec la possibilité d’une prise de conscience, pour qu’ainsi la Oumma puisse retrouver sa vraie identité et sa vraie place, de communauté médiane, celle du juste milieu et d’unité, et non d’extrême et de division.

Frère Faqir,

Je peux t'assurer que les activistes, ce n'est pas nous, ce sont les chiites
Ecoute, j'ai fouiné et je fouine toujours dans les sites de propagande chiite et la haine qu'ils ont emmagasiné est immense
Entre les insultes des compagnons que certains rendent carrément mécréants. Dois-je rappeler que faire sortir de l'islam à tord fait aussi sortir de l'islam? L'imam Jafar as sadiq n'a rien a voir avec ces illuminés et pourtant, qu'ets-ce qu'ils peuvent rapporter comme mensonges sur lui....!
Entre les accusations que les sunnites sont hypocrites, donc explicitement mécréants...
Entre l'idolâtrie envers de simples hommes...
Entre la mise au rang de prophètes de simples hommes...

Je suis désolé, mais ils n'ont rien a voir avec une divergence d'opiniosn respectable...Notre belle religion ne doit pas devenir à l'instar du judaisme, du christianisme ou du polythéisme...
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Tout ce que je trouve à dire, pour en arriver jusqu’ici, c'est vraiment dommage et désolant, ce qui est un indicateur de crise, au niveau de la conscience individuelle et collective, seulement en espérant que ça soit temporaire, avec la possibilité d’une prise de conscience, pour qu’ainsi la Oumma puisse retrouver sa vraie identité et sa vraie place, de communauté médiane, celle du juste milieu et d’unité, et non d’extrême et de division.

est ce que tu peux laisser insulter les compagnon ladi Allah anhou comme sa ??
walaikoum salam
sache mon frere que les sunite ne se raliera jamais aux gens qui insulte les sahaba, et la mere des croyant. ALLAH a dit qu'il a agree les sahaba, les chiite dit non, ils sont mecreant. si ceci ne te choque pas , . comme je te disais, tu as un gros bleme dans l' aquida. on ne cautionne pas les adoration des tombes, jamais et on ne se ralie jamais a eux. et ceux qui sont comme eux.. le 4em calf les combattu et a bruler certain d'entre il l' ont pris pour DIEU, . ce secte chia a ete fonder par abdalla ibn saba le juif.
LE seul unification se fait dans le haq, la croyance le giferer
tu fera mieux revoir ton aquida les base de l islam ,la negligence des fondement qui fausse ta vision de voir les chose.. le chirk ne semble pas trop te deranger
Assalam alaikoum

Parlant de la ‘aqida, est-ce de la ‘aqida de traiter un musulman de koufr, et d’avancer un houkm général qui concerne toute une partie de la communauté musulmane, en la faisant sortir tout simplement de cette communauté ? Sous prétexte de shirk, alors qu’on sait que tout musulman atteste l’unicité et ne consacre son adoration qu’à Dieu, et pas autre que Lui, que ça soit Ahl al-Bayt ou autre. Et même si les choses peuvent arriver pour quelques uns jusqu’à insulter les sahâbas, ce qui serait différent de les critiquer, notamment les khoulâfas et la mère des croyants Aicha, que Dieu les agrée, ceci ne peut être un prétexte detakfîr, même si insulter et faire tort aux croyants, notamment les sahâbas, est grave, en revanche le takfîr n’est pas moins grave, et le fait d’adopter une attitude d’acceptation ou de refus vis-à-vis des khoulâfas, n’est pas impliqué par la ‘aqida et la foi.
De toute façon, ceci peut être mis dans un contexte général, de régression et d’affaiblissement de la Oumma, alors que ce genre de fatwas et d’attitudes extrêmes, de part et d’autre, ne peut qu’aggraver la situation.
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Parlant de la ‘aqida, est-ce de la ‘aqida de traiter un musulman de koufr, et d’avancer un houkm général qui concerne toute une partie de la communauté musulmane, en la faisant sortir tout simplement de cette communauté ? Sous prétexte de shirk, alors qu’on sait que tout musulman atteste l’unicité et ne consacre son adoration qu’à Dieu, et pas autre que Lui, que ça soit Ahl al-Bayt ou autre. Et même si les choses peuvent arriver pour quelques uns jusqu’à insulter les sahâbas, ce qui serait différent de les critiquer, notamment les khoulâfas et la mère des croyants Aicha, que Dieu les agrée, ceci ne peut être un prétexte detakfîr, même si insulter et faire tort aux croyants, notamment les sahâbas, est grave, en revanche le takfîr n’est pas moins grave, et le fait d’adopter une attitude d’acceptation ou de refus vis-à-vis des khoulâfas, n’est pas impliqué par la ‘aqida et la foi.
De toute façon, ceci peut être mis dans un contexte général, de régression et d’affaiblissement de la Oumma, alors que ce genre de fatwas et d’attitudes extrêmes, de part et d’autre, ne peut qu’aggraver la situation.

Salam,

Les savants ne sont pas de cet avis et disent belle et bien que ceux qui insultent les mères des croyants et les sahabas sortent de l'islam.

Prenons juste les insultes faites aux mères des croyants , les insulter reviens à insulter le Prophète sws mais aussi Allah swt , désolé ici insulter Aicha et Hafsa va à l'encontre de la parole de Allah swt si cela ne touche pas la aqida et la foi cela touche quoi alors ?

Tu pense que Allah swt aurait choisi une hypocrite , une haineuse , une personne voué à l'enfer , une non purifiée comme mère pour les croyants , parce que c'est que veulent dire pour moi ses insultes si tu as une autre explications je suis prenante.
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Parlant de la ‘aqida, est-ce de la ‘aqida de traiter un musulman de koufr, et d’avancer un houkm général qui concerne toute une partie de la communauté musulmane, en la faisant sortir tout simplement de cette communauté ? Sous prétexte de shirk, alors qu’on sait que tout musulman atteste l’unicité et ne consacre son adoration qu’à Dieu, et pas autre que Lui, que ça soit Ahl al-Bayt ou autre. Et même si les choses peuvent arriver pour quelques uns jusqu’à insulter les sahâbas, ce qui serait différent de les critiquer, notamment les khoulâfas et la mère des croyants Aicha, que Dieu les agrée, ceci ne peut être un prétexte detakfîr, même si insulter et faire tort aux croyants, notamment les sahâbas, est grave, en revanche le takfîr n’est pas moins grave, et le fait d’adopter une attitude d’acceptation ou de refus vis-à-vis des khoulâfas, n’est pas impliqué par la ‘aqida et la foi.
De toute façon, ceci peut être mis dans un contexte général, de régression et d’affaiblissement de la Oumma, alors que ce genre de fatwas et d’attitudes extrêmes, de part et d’autre, ne peut qu’aggraver la situation.

Salam,

Les savants ne sont pas de cet avis et disent belle et bien que ceux qui insultent les mères des croyants et les sahabas sortent de l'islam.

Prenons juste les insultes faites aux mères des croyants , les insulter reviens à insulter le Prophète sws mais aussi Allah swt , désolé ici insulter Aicha et Hafsa va à l'encontre de la parole de Allah swt si cela ne touche pas la aqida et la foi cela touche quoi alors ?

Tu pense que Allah swt aurait choisi une hypocrite , une haineuse , une personne voué à l'enfer , une non purifiée comme mère pour les croyants , parce que c'est que veulent dire pour moi ses insultes si tu as une autre explications je suis prenante.


Assalam alaikoum

Sœur zz95, je ne crois pas que les savants en général sont de cet avis de takfir, car le takfir est une responsabilité très lourde qu’on ne peut assumer, et le Coran mentionne que celui qui fait du tort aux croyants et aux croyantes, il commet par là un grand pêché, mais ne dit pas qu’il sort de l’Islam, et même ceux qui ont accusé notre mère Aicha dans sa dignité, lors de hâdithat al-ifk, n‘ont pas été traités de mécréants. Personne n’a le droit, ni le pouvoir, d’exclure un musulman de l’Islam, sauf s’il s’exclut lui-même.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/03/11 22:28 par faqir.
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Parlant de la ‘aqida, est-ce de la ‘aqida de traiter un musulman de koufr, et d’avancer un houkm général qui concerne toute une partie de la communauté musulmane, en la faisant sortir tout simplement de cette communauté ? Sous prétexte de shirk, alors qu’on sait que tout musulman atteste l’unicité et ne consacre son adoration qu’à Dieu, et pas autre que Lui, que ça soit Ahl al-Bayt ou autre. Et même si les choses peuvent arriver pour quelques uns jusqu’à insulter les sahâbas, ce qui serait différent de les critiquer, notamment les khoulâfas et la mère des croyants Aicha, que Dieu les agrée, ceci ne peut être un prétexte detakfîr, même si insulter et faire tort aux croyants, notamment les sahâbas, est grave, en revanche le takfîr n’est pas moins grave, et le fait d’adopter une attitude d’acceptation ou de refus vis-à-vis des khoulâfas, n’est pas impliqué par la ‘aqida et la foi.
De toute façon, ceci peut être mis dans un contexte général, de régression et d’affaiblissement de la Oumma, alors que ce genre de fatwas et d’attitudes extrêmes, de part et d’autre, ne peut qu’aggraver la situation.

Salam,

Les savants ne sont pas de cet avis et disent belle et bien que ceux qui insultent les mères des croyants et les sahabas sortent de l'islam.

Prenons juste les insultes faites aux mères des croyants , les insulter reviens à insulter le Prophète sws mais aussi Allah swt , désolé ici insulter Aicha et Hafsa va à l'encontre de la parole de Allah swt si cela ne touche pas la aqida et la foi cela touche quoi alors ?

Tu pense que Allah swt aurait choisi une hypocrite , une haineuse , une personne voué à l'enfer , une non purifiée comme mère pour les croyants , parce que c'est que veulent dire pour moi ses insultes si tu as une autre explications je suis prenante.


Assalam alaikoum

Sœur zz95, je ne crois pas que les savants en général sont de cet avis de takfir, car le takfir est une responsabilité très lourde qu’on ne peut supporter, et le Coran mentionne que celui qui fait du tort aux croyants et aux croyantes, il commet par là un grand pêché, mais ne dit pas qu’il sort de l’Islam, et même ceux qui ont accusé notre mère Aicha dans sa dignité, dans l’ifk, n‘ont pas été traités de mécréants. Personne n’a le droit d’exclure un musulman de l’Islam, sauf s’il s’exclut lui-même.

Salam,

Certes le Coran mentionne que celui qui fait du tort aux croyants et aux croyantes commet un grand péché mais Aicha et Hafsa (pour citer ceux que les chiites insultes) mais aussi les autres épouses du Prophète sws ne sont pas de simple croyantes comme les autres mais les mères des croyants.

Sache ici ce n'est pas que leur insultes qui les font sortir de l'islam mais leur croyance en infaillibilité des imams. leur insultes envers les compagnons , le fait qu'il nie le degrés élevé de Abu Bakr cela fait quand même beaucoup tu pense pas?

Prenons par exemple l'Imam Malik , c'est pas quelqu'un qui fais le takfir à tour de bras,et bien pour lui tout ce que je t'ai cité fais sortir de l'islam , des avis de savants de l'école hanafite va dans le même sens.

Les savants font une distinction entre dire du mal et insulter , dire qu'Abu Bakr était un hypocrite désolé mais c'est l'insulter de mécréant. Et là on ne dit pas du mal mais on est bien face à des insultes.

Je met ici les versets de la sourate 24 versets 11 à 23 sont ceux révélé lors de l'affaire du collier. (A confirmer pour le verset 23)

11.Ceux qui sont venus avec la calomnies sont un groupe d'entre vous. Ne pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutôt, c'est un bien pour vous. A chacun d'eux ce qu'il s'est acquis comme pêché. Celui d'entre eux qui s'est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment.

12.Pourquoi, lorsque vous l'avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n'ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n'ont-ils pas dit : "C'est une calomnie évidente? "

13.Pourquoi n'ont-ils pas produit [à l'appui de leurs accusations] quatre témoins? S'ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d'Allah, les menteurs.

14.N'eussent-été la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l'au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,

15.quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n'aviez aucun savoir; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu'auprès d'Allah cela est énorme.

16.Et pourquoi, lorsque vous l'entendiez, ne disiez-vous pas : "Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (Ô Allah)! C'est une énorme calomnie"?

17.Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants.

18.Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage.

19.Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l'au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas.

20.Et n'eussent été la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde et (n'eût été) qu'Allah est Compatissant et Miséricordieux...

21.Ô vous qui avez cru! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n'eussent été la grâce d'Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d'entre vous n'aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient.

22.Et que les détenteurs de richesse et d'aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d'Allah. Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux!

23.Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes [qui ne pensent même pas à commettre la turpitude] et croyantes sont maudits ici-bas comme dans l'au-delà; et ils auront un énorme châtiment,


Donc quand tu dis que ceux qui ont touché la dignité de Aicha aux temps du Prophète sws n'ont pas été traité de mécréants la réponse nous l'avons dans les versets :

N'eussent-été la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l'au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,

Ensuite le verse 17 est clair "Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants."

Et voici les paroles du Prophète sws qu'il a dit publiquement suite à cette affaire.

« O Gens ! Que vous semble-t-il de ceux qui m'offensent au travers des membres de ma famille en répandant sur eux de faux bruits ? Par Allah, je ne connais que du bien des gens de ma maison et que du bien de l'homme dont ils parlent, qui n’est jamais entré dans l'une de mes maisons sans que je sois avec lui. » [Rapporté par Bukhârî]

Le Prophète sws le dit lui même que ses paroles l'offensent , alors désolé Faqir mais je ne peux pas considéré musulmans ceux qui offensent le Prophète sws. Si toi tu peux je ne sais que te dire.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/03/11 22:37 par zz95.
Il ne faut pas porter le débat sur le terrain des Compagnons. C'est une erreur dont profitent les Rafidhites.
Le problème des Shiites porte sur les Usul, les fondamentaux de la Religion. Le Shiisme est une autre Religion. Ils adorent les Imams et leurs savants. Ecoutez un Shiite parler. Il cite plus souvent les Ahlul Bayt qu'Allah et Son Messager.

Ce n'est pas tant leur haine des Compagnons que leur associationnisme qui pose problème.



وَاللّهِ مَا حَزِنَتْ أُخْتٌ لِفَقْدِ أَخٍ ... حُزْنِي عَلَيْهِ وَلاَ أُمٍّ عَلَى وَلَد
Assalam alaikoum

Sœur zz95, tout ce que tu dis est vrai, et tous les versets que tu as cités parlent de mensonge, de calomnie, de châtiment, d’être maudit, mais en aucun cas parlent de koufr faisant sortir de l’Islam, donnant par là une image assez édifiante dans ce sens. Et si le Coran lui-même n’a pas ouvert cette porte de takfir, ferions-le nous simples serviteurs, procurions-nous le droit et le pouvoir de sortir un musulman, et même toute une partie de la communauté, de l’Islam ?
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Sœur zz95, tout ce que tu dis est vrai, et tous les versets que tu as cités parlent de mensonge, de calomnie, de châtiment, d’être maudit, mais en aucun cas parlent de koufr faisant sortir de l’Islam, donnant par là une image assez édifiante dans ce sens. Et si le Coran lui-même n’a pas ouvert cette porte de takfir, ferions-le nous simples serviteurs, procurions-nous le droit et le pouvoir de sortir un musulman, et même toute une partie de la communauté, de l’Islam ?

Salam,

Je respecte ton avis bien que je n'ai pas le même que toi, mais moi rien que le fait d'être maudit par Allah swt ici bas et dans l'aude là ne présage rien de bon , maintenant dit moi est ce que leur croyance en infaillibilité de leur imams font d'eux des musulmans ou pas ?

Tu parle de qui quand tu dis cela : et même toute une partie de la communauté ?
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Sœur zz95, tout ce que tu dis est vrai, et tous les versets que tu as cités parlent de mensonge, de calomnie, de châtiment, d’être maudit, mais en aucun cas parlent de koufr faisant sortir de l’Islam, donnant par là une image assez édifiante dans ce sens. Et si le Coran lui-même n’a pas ouvert cette porte de takfir, ferions-le nous simples serviteurs, procurions-nous le droit et le pouvoir de sortir un musulman, et même toute une partie de la communauté, de l’Islam ?

Salam,

Je respecte ton avis bien que je n'ai pas le même que toi, mais moi rien que le fait d'être maudit par Allah swt ici bas et dans l'aude là ne présage rien de bon , maintenant dit moi est ce que leur croyance en infaillibilité de leur imams font d'eux des musulmans ou pas ?

Tu parle de qui quand tu dis cela : et même toute une partie de la communauté ?


Assalam alaikoum

Quand je dis une partie de la communauté, je parle évidemment des chiites, concernés par la dite fatwa, alors que croire en l’infaillibilité de quelqu’un n’est pas en lui-même une cause de koufr, ceci ne contredit aucun des piliers de l’islam ou de l’iman. En revanche, ceux qui croient en cette infaillibilité ne devraient pas eux-mêmes considérer la non croyance en cette infaillibilité comme relevant du koufr. De cette façon, on entre dans un cercle vicieux et dans un conflit sans fin, et on ouvre une porte de fitna. Soyons plus raisonnables et plus responsables, et n’entrons pas dans quelque chose qui peut faire du mal plus que du bien.
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Sœur zz95, tout ce que tu dis est vrai, et tous les versets que tu as cités parlent de mensonge, de calomnie, de châtiment, d’être maudit, mais en aucun cas parlent de koufr faisant sortir de l’Islam, donnant par là une image assez édifiante dans ce sens. Et si le Coran lui-même n’a pas ouvert cette porte de takfir, ferions-le nous simples serviteurs, procurions-nous le droit et le pouvoir de sortir un musulman, et même toute une partie de la communauté, de l’Islam ?

Salam,

Je respecte ton avis bien que je n'ai pas le même que toi, mais moi rien que le fait d'être maudit par Allah swt ici bas et dans l'aude là ne présage rien de bon , maintenant dit moi est ce que leur croyance en infaillibilité de leur imams font d'eux des musulmans ou pas ?

Tu parle de qui quand tu dis cela : et même toute une partie de la communauté ?


Assalam alaikoum

Quand je dis une partie de la communauté, je parle évidemment des chiites, concernés par la dite fatwa, alors que croire en l’infaillibilité de quelqu’un n’est pas en lui-même une cause de koufr, ceci ne contredit aucun des piliers de l’islam ou de l’iman. En revanche, ceux qui croient en cette infaillibilité ne devraient pas eux-mêmes considérer la non croyance en cette infaillibilité comme relevant du koufr. De cette façon, on entre dans un cercle vicieux et dans un conflit sans fin, et on ouvre une porte de fitna. Soyons plus raisonnables et plus responsables, et n’entrons pas dans quelque chose qui peut faire du mal plus que du bien.

Salam,

Faqir seuls les Prophètes sont infaillibles , personnes d'autre ne l'est.

Qui leur a permis de rajouter ce pilier de l'imamat dans l'islam ?

Si tu leur demande de considérer la non croyance en cette infaillibilité , ils te diront que si tu ne crois pas en infaillibilité des imams tu ne crois pas en Allah swt et si tu n'obéis pas à l'imam tu désobéis à Allah swt. moody smiley est ce que tu comprend que l'imamat fait partie d'un fondement pour eux.

Je t'invite à lire certains de leur post. Car non seulement ils contredisent ouvertement la parole d'Allah swt mais en plus se permettent de rajouter des choses à l'islam.
Citation
rosiles a écrit:
Les rafidites sont des mécréants sans l’ombre d’un doute ...

As-salâmu ‘alaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.

Question :

Est-ce que les rafidites (ou râfidah) sont mécréants (kuffâr) en particulier ceux qui maudissent les Compagnons [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-] ?

Réponse du Noble Chaykh ‘Abdu-l’Azîz Ibn ‘Abd-Allâh Ar-Râdjihî –hafizahu-llâh- :
Oui, [ils sont mécréants à partir du moment] qu’ils rendent mécréants les Compagnon, les accusent de déviation du Droit Chemin, adorent les Gens de la Maison [du Messager d’Allâh –prière et salut d’Allâh sur lui-], prétendent que le Coran n’est pas protégé [par Allâh] et [croient] qu’il en reste que le troisième : ceci est une mécréance (kufr) et une apostasie [de l’Islâm] et c’est ce qui est connu de la part des rafidites comme mécréance et déviation des Compagnons ; ils ont [par leurs actes et paroles] accuser Allâh de menteur car Il a purifié ces derniers et les a mis à égalité.

Démentir Allâh, constitue de la mécréance ainsi que l’adoration des [membres] de la Maison [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-]. Ils adorent les Gens de la Famille [du Prophète –prière et salut d’Allâh sur lui-] en les prenant pour des intercesseurs et ceci est une apostasie (riddah). Nous implorons Alllâh [de nous accorder] le salut et la préservation.
Et aussi, [leur] dire que le Coran n’est pas protégé [par Allâh] et qu’il en reste [aujourd’hui, seulement] le troisième (ath-thuluth) ceci est une accusation de mensonge [vis-à-vis d’] Allâh d’après Sa Parole :

(En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. 9)
(Coran 15/09)

Toutes ces œuvres sont de la mécréance (kufrîyyah). Nous supplions Allâh [de nous octroyer] la Préservation [de cet égarement].


Traduction : MUKHLISÛN
Source de l’article : [mukhlisun.over-blog.com]
Source de la fatwâ : [www.sh-rajhi.com]
C EST QUOI DES rafidites????
ils furent qualifiés de rawâfid pour avoir rejeté Zayd Ibn 'Alî (Zayn Al-'آbidîn Ibn Al-Husayn) pour avoir pris pour alliés (tawallâ) Abû Bakr et 'Omar - que Allâh les agrée - dont il a reconnu l'Imamat.


Zayd dit: "Il m'ont rejeté (rafadûnî)", ils furent alors appelés râfida.
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Sœur zz95, tout ce que tu dis est vrai, et tous les versets que tu as cités parlent de mensonge, de calomnie, de châtiment, d’être maudit, mais en aucun cas parlent de koufr faisant sortir de l’Islam, donnant par là une image assez édifiante dans ce sens. Et si le Coran lui-même n’a pas ouvert cette porte de takfir, ferions-le nous simples serviteurs, procurions-nous le droit et le pouvoir de sortir un musulman, et même toute une partie de la communauté, de l’Islam ?

Salam,

Je respecte ton avis bien que je n'ai pas le même que toi, mais moi rien que le fait d'être maudit par Allah swt ici bas et dans l'aude là ne présage rien de bon , maintenant dit moi est ce que leur croyance en infaillibilité de leur imams font d'eux des musulmans ou pas ?

Tu parle de qui quand tu dis cela : et même toute une partie de la communauté ?


Assalam alaikoum

Quand je dis une partie de la communauté, je parle évidemment des chiites, concernés par la dite fatwa, alors que croire en l’infaillibilité de quelqu’un n’est pas en lui-même une cause de koufr, ceci ne contredit aucun des piliers de l’islam ou de l’iman. En revanche, ceux qui croient en cette infaillibilité ne devraient pas eux-mêmes considérer la non croyance en cette infaillibilité comme relevant du koufr. De cette façon, on entre dans un cercle vicieux et dans un conflit sans fin, et on ouvre une porte de fitna. Soyons plus raisonnables et plus responsables, et n’entrons pas dans quelque chose qui peut faire du mal plus que du bien.

Salam,

Faqir seuls les Prophètes sont infaillibles , personnes d'autre ne l'est.

Qui leur a permis de rajouter ce pilier de l'imamat dans l'islam ?

Si tu leur demande de considérer la non croyance en cette infaillibilité , ils te diront que si tu ne crois pas en infaillibilité des imams tu ne crois pas en Allah swt et si tu n'obéis pas à l'imam tu désobéis à Allah swt. moody smiley est ce que tu comprend que l'imamat fait partie d'un fondement pour eux.

Je t'invite à lire certains de leur post. Car non seulement ils contredisent ouvertement la parole d'Allah swt mais en plus se permettent de rajouter des choses à l'islam.


Assalama alaikoum

Sœur zz95, ces choses que tu dis sur la imâmat je les connais déjà, mais notre sujet ici concerne surtout cette question de takfir, et le fait de croire en l’infaillibilité d’autre que les prophètes n’est pas en lui-même une cause de takfir, on peut le considérer comme étant une innovation, un rajout dans la religion, alors qu’en contrepartie, l’imâmat est considérée, dans l'autre côté, comme faisant partie de la religion et, si l’on peut dire, de la prophétie, car elle est considérée comme étant en quelque sorte un prolongement d'elle. C’est vrai que l’imâmat est la caractéristique fondamentale qui distingue le sunnisme du chiisme, mais ceci ne devrait pas les amener, sunnites et chiites, à un état de divergence totale et de confrontation, car il y a d’autres fondements qui les unissent, et en fin de compte, ce qui les unit est plus de ce qui les divise.
salam ahlikoum faqir tu comprend pas que l'insulte des sahaba est un acte de kufr

L’imam Abu Ja’afar at Tahawih(rahimahullah) a dit dans son livre At-Tahawiyya, c'est la profession de fois reconnu par tous les sunnites:

« Nous aimons les compagnons du Messager d’Allah sans exagéré dans notre amour vis-à-vis de l’un d’eux et sans se désavouer de l’un d’eux. Nous détestons ceux qui les détestent ou parlent en les dénigrants et nous ne disons que du bien sur eux. Les aimer est un acte de culte et une expression de la foi et de la droiture tandis que les détester est un acte de mécréance, d’hypocrisie et de transgression. »
[Sharh Aqidah Tahawiyah page 528]

L'imam Ahmad ibn Hanbal(rahimahullah) dit, en réponse à une question sur ceux qui insultent Abu Bakr, 'Umar et Aïcha:


« Je ne les considère pas comme des musulmans! »
[Rapporté par Al Khallal, dans kitab as-sunna, 2/ n°557-558]

L'imam Malik ibn Anas(rahimahullah) a dit:
« Celui qui insulte les compagnons du Prophète, n'a rien à voir avec l'islam. »
[Rapporté par Al Khallal, dans kitab as-sunna, n°779]

L’imam Abu Hanifa(rahimahullah) allait jusqu’à dire à propos des Chiites Rawafidhs:
« Celui qui doute de leur mécréance s’est lui-même rendu coupable d’une mécréance. »

L’Imam Ach Shafi’i(rahimahullah) a dit à leur propos:
« Je n’ai pas vue parmi les hérétiques un peuple plus célèbre pour leur mensonge que les Rafidites Chiites. »
[voir Manhaj As Sounnah An Nabawiyyah 1/39 – Ibn Taymiyyah]

L'imam Al Bukhari(rahimahullah):
« Malheur à celui qui a prié derrière un chiite, derrière les juifs et les chrétiens; ne les salue pas, ne leur souhaite pas bonne fête, n'établis pas de contrat de mariage avec eux, ne les prend pas à témoins et ne mange pas la viande qu'ils ont égorgée. »
[Rapporté dans Khalq af'al al 'ibad, p.125.]

Ibn Hazm al Andalousi(rahimahullah) a durant le règne des musulmans en Espagne eut un débat avec quelques prêtres catholiques espagnol au sujet de leurs textes religieux. Il leur a démontré l’évidence de la déformation de certains textes bibliques et donc la perte des manuscrits originaux. Ils lui répondirent par des revendications tordus de Chiites Rawafidhs avant que ibn Hazm(rahimahullah) ne leur rétorque que:
« Les Shi’ites (Rawafidhs) ne peuvent être employé comme argument contre le Qor'an ou contre les Musulmans puisqu’ils ne sont eux même pas Musulmans. ».
[Al-Fisal fi al-Milal wa an-Nihal, 2/78 et 4/182 - Ibn Hazm]

On a rapporté du grand savant salaf 'AbdAllah ibn al Moubarak qu’il a dit:
« La religion est prise des gens du hadith (Ahl Al Hadith), quand à la théologie scolastique et les exemptions astucieuses on les prend des verdicts religieux émanant d’Ahl Al Ray et des Mensonges Rawafidhs. »
[Al Muntaqaa min Minhaj al-I`tidale page 480 - Adh-Dhahabi]
Assalam alaikoum

D'abord le contexte dans lequel se trouvaient ces savants n'est le même dans lequel l'on se trouve aujourd'hui. A l'époque, il y avait beaucoup de groupes de chiites, et il y avait des groupes extrémistes dans leurs tendances et dans leurs positions, et de ce fait ,il serait important de prendre ceci en considération. C'est vrai qu'insulter les sahabas, ce qui serait différent de les critiquer, et notamment les khoulâfas et les mères des croyants, pourrait être vu comme étant un acte de koufr, comme a dit l'imam Attahhaoui, mais ceci reste différent de le voir comme du koufr, faisant sortir de l'Islam. Comme j'ai dit, personne, qu'il soit savant ou autre, n'a le droit ni le pouvoir d'exclure un musulman de l'Islam, et cette question de takfir c'est quelque chose qui est apparue après, et n'existait pas à l'origine à l'époque du Prophète, et ceci est du principalement à des raisons politiques; le politique a pris le vêtement du religieux, et aujourd'hui, surtout après la révolution iranienne, on assiste au même scénario.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/03/11 15:39 par faqir.
tu dis faqir "Comme j'ai dit, personne, qu'il soit savant ou autre, n'a le droit ni le pouvoir d'exclure un musulman de l'Islam, et cette question de takfir c'est quelque chose qui est apparue après, et n'existait pas à l'origine à l'époque du Prophète, et ceci est du principalement à des raisons politiques; le politique a pris le vêtement du religieux, et aujourd'hui, surtout après la révolution iranienne, on assiste au même scénario."

je pense pas que tu soit shiite et que tu soit menteur je dirais alors que ces de l'ignorance...ecoute sa inchAllah...

Selon Ibn 'Abbas (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui a changé sa religion, tuez-le" ! (al-Boukhâri, Mouslim)

« Celui qui change de religion, tuez-le »Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 84, numéro 57, rapporté par A'krama Mouli Ibn Abbass,

« Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que je suis Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions: en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans. »Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 83, numéro 17, rapporté par Abdullah

Sahih Bukhari Volume 6, livre 61, Numéro 577: J’ai entendu le prophète dire, “à la fin des temps, apparaîtront de jeunes gens aux idées folles. Ils parleront bien, mais ils sortiront de l’islam comme une flèche sort de son jeu, leur foi ne dépassera pas leur gorge. Ainsi, partout où vous les trouvez, tuez les, il y’aura une récompense pour ceux qui les tueront au jour de la résurrection.

(Bukhari , Sahih 559/632).
Un jour , Muadh rendit visite à Abu Musa et a vu un homme enchaîné. Muadh demanda:
-Qu’est-ce que c’est?
Abu Musa dit:
-C’est un juif qui a accepté l’islam et ensuite , qui est devenu apostat.
Muadh dit:
-Je vais à l’instant lui trancher la tête!

(Bukhari , Sahih 52/ 260).
Ali brûla des gens et la nouvelle attint ibn Abbas , qui dit:
-Si j’avais été à ta place , je ne les aurai pas brûlés , parce que Le prophète a dit:
-Ne punissez personne avec le châtiment divin . Mais pas de doute , je les aurai tués , puisque le prophète a dit:
-Si quelqu’un parmi les musulmans s’écarte de sa religion , tue-le.

An-Nawawi (رحمه الله) a dit: "Nous devons faire l'effort de convaincre un apostat de revenir sur son erreur, bien qu'une certaines autorité affirme que cela n'est que recommandé (et non obligatoire), ceci pendant 2 à 3 jours. A l'issue de cela, il sera condamné à mort. Si le coupable se repent, sa soumission est acceptée et il sera libéré, à moins (selon certains) qu'il se soit tourner vers une croyance ésotérique tel que la Zandaqa (c'est-à-dire le manichéisme) dans laquelle il est possible de professer l'islam extérieurement mais de le nier à l'intérieur (l'hypocrisie)". (But de l'aspirant)

La punition des apostats.
(ibn Taimiya , Traité de droit public 12).
Allah a dit ensuite:
Nous avons fait descendre d'en haut le fer. Il renferme un mal terrible mais aussi de l'utilité pour les hommes. Allah vous l'a donné pour connaître , ceux qui défendront sa cause et celle de ses prophètes ». L'homme qui s'écarte du Livre sera donc corrigé par le fer ; c'est pourquoi les deux piliers de la religion sont le Livre et le sabre. On rapporte que Jabir ibn Abd Allah a dit:
-Le prophète nous a ordonné de frapper avec ceci (et il montra un sabre) celui qui s'écarte de cela (et il désigna un exemplaire du Coran).

Punition juridique de l’apostasie.
(ibn Qudama , Précis de Droit 269-70).
Tout musulman, de sexe masculin ou féminin, qui apostasie doit être mis à mort. Le prophète a dit: « Quand un musulman renie sa religion, tuez-le.»
L'apostat ne doit pas être exécuté avant d'avoir été sommé, par trois fois, de faire acte de contrition. S'il fait acte de contrition, il doit avoir la vie sauve; dans le cas contraire, il doit être décapité au sabre.

APRES CES PREUVE TU NE PEUT RIEN DIRE FAQIR SOIT SINCERE
Horaires de prières Saint Coran
Facebook