News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Quatre détenus Marocains viennent de décéder...

Bonjour,

Le matin du Sahara rapporte dans son édition d'aujourd'hui que quatre détenus Marocains viennent de décéder à Tindouf.

Ce qui porte le chiffre à 404 détenus en vie.

En cette douloureuse occasion je présente mes condoléances aux familles et à tous les Marocains.

Inna Lillahi Oua Inna Ilaihi Larajiooun...

sans rancune

mag3

LAA ILAAHA ILLA ALLAH, WA INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RAAJIOUNE.!!!
LAA ILAAHA ILLA ALLAH, WA INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RAAJIOUNE.!!!
LAA ILAAHA ILLA ALLAH, WA INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RAAJIOUNE.!!!

Chokrane mag3




Almot
Salam,


Allahi rhamhoum, wallahi ssabar 3ailthoum.

franchement ca me degoute de voir, que probablement apres 25 ans d'espoir ces gens ne reverront jamais leurs proches et leur pays, ceux qui les detiennent ne meritent que l'enfer eternellement
tout ce bordel , c'est la faute de l'algérie angry smiley

j'ai des envies de meurtre là ........

cool VADOR reprend toi ...yawning smiley
baraka fe rasskoum

nous somme tous et toutes ensemble dans cette douloureuse occasion, j'attendrais pour voir si les medias et surtout ces C.... d'aljazeera vont dire quoi que ce soit dessus.

Et felicitation boucher Boutef...



Almot

tfouuuuuuuuuuuu (hachakom)

Nous sommes a Dieu et a lui nous retournerons, fasse que le puissant les accueille dans son vaste paradis.

Allah Hi Rhamhoum

mais il reste 404 prisonniers marocains entre les mains des kaffirs
allah i rhamhoume wi sabbar leur familles
Je pense que même les israeliens ne feront pas des atrocités de ce genre à des prisonniers détenus pendant 30 ans c'es fou, ça n'a rien à voir avec l'islam hchouma cette haine entre musulmans, ces polisariens méritent la peine de mort en commençant par leur sale leader jusqu'au petit mercenaire.

La hawla wala kowata illa billah!!
laa ilaaha illa allah ,inna lillahi oi inna ilaihi lajiroon . j ai appris la triste nouvelle de nos frères et compatriotes qui sont décédés a tindouf . Sincèrement , je surveuille de près les informations les concernant ! je partage la douleur avec leurs proches oi allah ralam ! j espere que nos compatriotes marocains vont persévérer pour la libération de ceux qui restent détenus ( les 404 personnes ) . Ensemble, j espere qu il y aura une grande manifestation a paris devant l ambassade d algerie et pour cela, une information doit être faite d avance pour que nos freres marocains se déplacent de differentes villes de france et d ailleurs ! Allah akbal et que nos freres décédés reposent en paix . la ilaaha illa allah !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/06/05 12:18 par rositaisspano.
ASSEZ ASSEZ? Nous allons rester combien de temps comme cela les bras croisés devant tant de haine et d'atrocités commises contre nos compatriotes.

Ces 408 et puis 404 vont ils mourir à petits feux.

Comme précisé sur la page actualités de ce site;
Une manifestation s'est déroulée ce Samedi devant l'ambassade d'ALGERIE.

2 AUTRES MANIFESTATIONS SONT PREVUES

LA PREMIERE LE 18 JUIN DEVANT L AMBASSADE D'ALGERIE A PARIS.
LA SECONDE LE 19 JUIN PLACE DE LA BASTILLE A PARIS

S'IL NOUS RESTE UN GRAMME D'HUMANITE NOUS DEVONS TOUTES ET TOUS Y PARTICIPER
voici l'article mentionne par mag3:


[www.lematin.ma]

Manifestations après le décès de quatre détenus à Tindouf : Des Marocains d'Espagne contre l'Algérie

12.06.2005 | 18h06

L'Algérie opte pour la conquête du leadership régional au lieu de s'engager dans la construction d'un Maghreb uni et solidaire. Les derniers développements dans la question du Sahara marocain prouvent que notre voisin cherche par tous les moyens à porter préjudice à notre cause nationale, en arguant la défense des " peuples opprimés dans le monde ". La recherche de ce leadership régional avait conduit l'Algérie à proposer à James Baker, ex-représentant spécial du secrétaire général de l'ONU, le 2 novembre 2001 à Houston, la division du territoire du Sahara marocain.


Cette proposition de partition, qui faisait peu de cas de la population concernée, était destinée à mettre en échec l'accord-cadre proposé la même année par James Baker, plan accepté par le Maroc et recommandé par le Conseil de sécurité dans sa résolution 1359 comme base de négociation. Depuis, le Maroc n'a ménagé aucun effort pour améliorer ses relations avec l'Algérie. Il n'a jamais cherché à envenimer la situation dans la région du Maghreb.

L'Algérie a misé sur le «polisario» pour pouvoir accéder à l'Atlantique. Pour cet objectif, elle a dû dépenser beaucoup d'argent sans pour autant arriver à le réaliser. Alors, elle ne cesse de dresser les obstacles à sa disposition contre le processus pacifique dans lequel le Maroc s'est engagé pour parachever son intégrité territoriale.

Ainsi et malgré tous les gestes marocains de bonne volonté, notre pays continue d'être heurté à une fin de non-recevoir de la part d'un pays qui fait de la question du Sahara marocain un préalable au développement de relations bilatérales. Mais, l'Algérie n'est pas sans savoir que l'objectif diplomatique des uns et des autres n'est pas de recueillir le maximum de voix, mais d'aboutir à un règlement politique, mutuellement acceptable, de la question du Sahara marocain.

Pour y arriver, il est nécessaire d'accélérer la libération de tous les prisonniers encore détenus dans les geôles de Boughar et Blida en Algérie, et ce, conformément au droit international humanitaire et aux nombreuses résolutions du Conseil de sécurité. Afin d'alerter l'opinion publique internationale sur ce qui ce passe réellement dans les camps de Lahmada, des manifestations ont récemment eu lieu au Maroc, en Europe et au Canada.


Après les manifestations devant l'ambassade d'Algérie à Paris (France), des marches et des sit-in pacifiques ont été organisés, hier, dans les villes espagnoles de Barcelone, Valence et Algesiras. Par cette énième action, " nous voulons répondre à la provocation des activistes espagnols pro-polisario qui ont brûlé la semaine dernière le drapeau marocain et réitérer notre mobilisation pour la défense de la marocanité du Sahara ", a déclaré à la MAP Abdenbi Draoui, président du groupement des Marocains de Valence.

"Nous vivons un nouvel épisode d'une pièce de théâtre écrite, produite et financée par les dirigeants algériens, contrairement à la volonté du peuple algérien et à la volonté des peuples maghrébins qui aspirent à l'unité et à l'intégration", souligne le groupement des Marocains de la Catalogne et Aragon dans un communiqué.

Cette manifestation à laquelle ont participé plus de 2000 Marocains, a été organisée à la "Plaza Catalunya", en plein coeur de la ville de Barcelone, pour réclamer "la libération des Marocains détenus dans les geôles du Polisario sur le territoire algérien depuis plus de 30 ans et la levée du blocus auquel sont soumis nos frères séquestrés dans les camps de Lahmada et soumis quotidiennement à la torture physique et psychique".

Rappelons que les autorités espagnoles avaient interdit la manifestation que comptaient organiser, le même jour, les associations marocaines devant le siège de l'ambassade d'Algérie à Madrid. En appelant à ce rassemblement, le collectif des associations marocaines voulait juste manifester pacifiquement contre les agissements de l'Algérie, particulièrement après le décès de quatre détenus marocains dans les geôles de Tindouf, faute de soins médicaux.

Il entendait s'élever contre " l'ingérence et l'inimitié " d'Alger, la propagation de fausses rumeurs et le soutien aux ennemis de l'unité nationale du Maroc. Il comptait aussi " réaffirmer la marocanité du Sahara et dénoncer la conspiration ourdie par les dirigeants algériens contre l'intégrité territoriale du Maroc, ainsi que pour réclamer la levée du blocus auquel sont soumis les Marocains séquestrés à Tindouf ", ont affirmé les organisateurs.

L'interdiction qui leur a été opposée par les autorités espagnoles a vigoureusement été dénoncé par les associations marocaines qui voient dans cette réaction un acte destiné à les empêcher de manifester contre les agissements de l'Algérie qui encourage certaines organisations espagnoles à s'immiscer dans les affaires intérieures du pays. A noter que ces manifestations font suite au sit-in organisé récemment devant l'ambassade d'Alger à Rabat, par l'Association nationale et sociale des fils des martyrs et des disparus du Sahara marocain (ANSFMDSM).

Dans une déclaration à la presse, le secrétaire national de l'ANSFMDSM, Ibrahim Hajjam, avait indiqué que ce sit-in, organisé en coordination avec l'Association " Espoir Maroc " basée au Canada, l'Association des Marocains résidents en Suisse et le Comité international pour la défense des prisonniers marocains (Suisse), a pour objet de " dénoncer les violations flagrantes par l'Algérie de la Convention de Genève relative aux prisonniers de guerre ".

A l'issue de ce sit-in, une lettre destinée au Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a été déposée au siége de l'ambassade d'Algérie au Maroc. Dans cette lettre, l'ANSFMD S.M .avait appelé l'Algérie, en tant que signataire de la Convention de Genève, à " assumer ses pleines responsabilités en libérant dans l'immédiat, et sans conditions la totalité des détenus (marocains), mais aussi (à) entamer une enquête sur les crimes et les actes inhumains commis dans les camps de Tindouf et les prisons algériennes ".

A noter que l'Association Espoir Maroc a également organisé le samedi 4 juin dernier un rassemblement de solidarité devant le consulat d'Algérie à Montréal pour revendiquer la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers de guerre marocains détenus par le polisario sur le sol algérien. Ce mouvement de solidarité envers les prisonniers marocains détenus à Tindouf a également lieu le même jour dans plusieurs villes d'Europe et d'Afrique.

 
Facebook