Qu'est-ce que la gauche ?
Avant de définir la Gauche, on doit déterminer notre appartenance civilisationnelle.

Avant de dire : je suis de Gauche ou de Droite, (il s'agit ici de beaucoup plus du sens d'une démarche ou d'une approche que d'un sentiment ou d'une appartenance), il faut se définir soi-même, c'est à dire, définir son ENTITE non dans un cadre utopique à savoir l'universalisme ou l'internationalisme, cadre qui reste valable comme appartenance globale et absolue, mais, se définir à partir d'une réalité à la fois historique et socio-culturelle qui ne peut être au Maghreb que LA CIVILISATION ARABO-MUSULMANE qui est un cadre précis, une référence plausible, un appui ferme et concret, vivable et vivant.

Après avoir défini le cadre d'appartenance, on peut définir la Gauche d'après une conception précise des rapports socio-économiques.

On est de Gauche dans la mesure où on est progressiste, où on a des idées avancées, où on cherche le bien de tous ou du moins de la grande majorité des citoyens. Il s'agit des masses laborieuses, être à l'écoute des masses populaires, défendre leurs intérêts, combattre l'injustice, l'oppression, être pour la justice sociale, c'est à dire, pour une répartition juste et équitable des richesses nationales, être contre le népotisme et le favoritisme. Il s'agit donc de principes généraux et généreux, mais qui peuvent être appliqués dans la vie quotidienne.

Etre de Gauche, c'est enfin lutter pour l'avènement d'une société homogène, plus juste et plus égalitaire : lutter contre le système capitaliste qui ne favorise qu'une minorité de privilégiés et qui érige l'exploitation de l'homme par l'homme en principe et en système. Cette lutte n'a pas pour objet de trouver une issue pour le capitalisme ou de le reformer... Son objectif ne peut être que l'abolition de l'exploitation, c'est à dire l'INSTAURATION DU SOCIALISME.

Rédigé par : Walid Ben Mustapha
 
Facebook