A propos du débat sur l'identité nationale Française.
Quel est le symbole fort de l'identité nationale?

Gagner la coupe du monde de football.

Tout le reste n'est que manipulation.
Martin Hirsh a déclaré aujourd'hui : "Je trouve que la France n'a pas de problème d'identité"
Citation
gerem a écrit:
Martin Hirsh a déclaré aujourd'hui : "Je trouve que la France n'a pas de problème d'identité"

Voilà une personne sensée!



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
Citation
ISMALIA a écrit:
Citation
gerem a écrit:
Martin Hirsh a déclaré aujourd'hui : "Je trouve que la France n'a pas de problème d'identité"

Voilà une personne sensée!
Il fait diversion pour mieux surprendre.
Citation
ISMALIA a écrit:
Citation
gerem a écrit:
Martin Hirsh a déclaré aujourd'hui : "Je trouve que la France n'a pas de problème d'identité"

Voilà une personne sensée!


Vu que le grand nombre de dirigeants sont d'origines diverses , beaucoup se sont sentis visés , au fait ce débat est bénéfique pour la diversité !
Citation
malak71 a écrit:
Citation
ISMALIA a écrit:
Citation
gerem a écrit:
Martin Hirsh a déclaré aujourd'hui : "Je trouve que la France n'a pas de problème d'identité"

Voilà une personne sensée!


Vu que le grand nombre de dirigeants sont d'origines diverses , beaucoup se sont sentis visés , au fait ce débat est bénéfique pour la diversité !

Je ne crois pas que Sarko(le hongrois) se soit senti visé de la même manière qu'un nord africain ou africain Oh..
Citation
sid1007 a écrit:
Citation
gerem a écrit:
Ségolène Royal n'est pas opposé à ce débat...

Heureusement d'ailleurs et j'espère qu'elle va l'orienter vers un débat d'idées et non vers "le problème de l'étranger "

le FN s'en réjoui.

je vois pas ce que ça changera, a part bien mettre les idées en place, ou pour des récupérations électorales.

on se sent pas concerner dans les deux cas.



assalam o alykoum
Je ne pense pas que ce débat soit la pour faire diversion et faire oublier la santé économique de la France. Au contraire, tout est parfaitement huilé et bien organisé pour dire haut et fort ce que la france profonde pense.

Résumons:
Sarko qui parle du droit de la terre
Besson qui parle de la burqua comme contraire aux valeurs de la france

Et Eric zemmour qui face à tariq ramadan a dit que le voile devrait être interdit dans la rue en france, et que les immigrés doivent adopter la culture de la france.

3 voix, 3 système, mais tout est à lier ensemble.

A partir de lundi, d'autres langues se délieront et vous verrez que la diversion n'en est pas une, mais un mouvement de fond qui veut faire revenir l'église au coeur des valeurs de la france et le gaulois du sol comme seule référence d'identité.



Ni radin ni pigeon, chacun paie sa part...
Citation
118218 a écrit:
Je ne pense pas que ce débat soit la pour faire diversion et faire oublier la santé économique de la France. Au contraire, tout est parfaitement huilé et bien organisé pour dire haut et fort ce que la france profonde pense.

Résumons:
Sarko qui parle du droit de la terre
Besson qui parle de la burqua comme contraire aux valeurs de la france

Et Eric zemmour qui face à tariq ramadan a dit que le voile devrait être interdit dans la rue en france, et que les immigrés doivent adopter la culture de la france.

3 voix, 3 système, mais tout est à lier ensemble.

A partir de lundi, d'autres langues se délieront et vous verrez que la diversion n'en est pas une, mais un mouvement de fond qui veut faire revenir l'église au coeur des valeurs de la france et le gaulois du sol comme seule référence d'identité.

T'en connais des gaulois au gouvernement ?? la question de l'identité nationale ils doivent se la poser a eux même ! D'où viennent ils ??
Citation
118218 a écrit:
Je ne pense pas que ce débat soit la pour faire diversion et faire oublier la santé économique de la France. Au contraire, tout est parfaitement huilé et bien organisé pour dire haut et fort ce que la france profonde pense.

Résumons:
Sarko qui parle du droit de la terre
Besson qui parle de la burqua comme contraire aux valeurs de la france

Et Eric zemmour qui face à tariq ramadan a dit que le voile devrait être interdit dans la rue en france, et que les immigrés doivent adopter la culture de la france.

3 voix, 3 système, mais tout est à lier ensemble.

A partir de lundi, d'autres langues se délieront et vous verrez que la diversion n'en est pas une, mais un mouvement de fond qui veut faire revenir l'église au coeur des valeurs de la france et le gaulois du sol comme seule référence d'identité.

Oui tout est lié et d'autant plus que la situation économique de la France favorise cette remise en question de la politique de l'immigration et au passage cette question nullement anodine et très bien calculée..
Je ne veux pas croire à une France comme celle que tu décris plus haut mais cela dépendra surement de toute les composantes de ce pays..sinon bienvenue dans la nouvelle Yougoslavie..
Il y a un débat en ce moment sur la 5,dans l'émission "c'est dans l'air"...pas mal....je trouve...
a une époque la mode était a l'intégration

dans un forum aujourd'hui fermé (fidès) intervenaient des gens de tout les horizons
a la question, "c'est quoi l'intégration", un intervenant se proposa de mettre cela en 10 points (du genre savoir parler, lire et écrire français, s'intéresser a l'actualité, participer a la vie politique, lien avec le milieux associatif, .... et il y avait même "regarder question pour un champion" grinning smiley (pour remplir)

une intervenante qui avait pour pseudo "fiére de mon voile" obtenait 10 points ou presque

plus loin un autre intervenant convenait que sa grand mére bretonne n'aurais pas eut beaucoup de points !



" confronté à la censure, je suspends ma participation à ce forum "
Presse Océan : La valse des sans-papiers nantais

source : [www.presseocean.fr]...
Policiers et gendarmes enchaînent les gardes à vue de sans-papiers. Une minorité est réellement expulsée.
NANTES

Mohamed (*) vit à Nantes depuis un an. Il a 22 ans, pas de passeport, ni carte d'identité. Encore moins une autorisation pour rester sur le territoire français. Il dit venir d'Irak ou « d'autres pays en guerre. Les policiers ne peuvent pas m'y renvoyer, ni vérifier mon identité. Si je leur donnais mon vrai nom, ils me renverraient au pays. »

Mohamed est Tunisien. Il a fui la répression de Ben Ali après des manifestations populaires dans le bassin minier de Redeyef. Près de 300 jeunes vivraient ainsi, comme lui, à Nantes.

Menottes dans la rue

Ces sans-papiers enchaînent les gardes à vue au commissariat Waldeck-Rousseau. « Les policiers nous contrôlent de plus en plus, assure Mohamed. Ils nous repèrent dans les rues, nous mettent les menottes devant tout le monde et nous emmènent au poste. Ils nous libèrent le lendemain. Il arrive qu'ils nous envoient au centre de rétention à Rennes. J'y ai passé deux semaines. J'en suis sorti libre. Certains sont renvoyés dans leur pays. Mais c'est rare. »

Près de 860 interpellations

Les statistiques le confirment. Selon une source affûtée sur le dossier, 74 % des sans-papiers placés en garde à vue depuis janvier ont été remis en liberté. Sur près de 860 interpellations menées dans le département, 26 % se sont effectivement conclues par des reconduites aux frontières. Dans un rapport rendu public la semaine dernière, un sénateur UMP, Pierre Bernard-Reymond, dresse le même bilan au plan national : une hausse de près de 90 % du nombre d'interpellations entre 2003 et 2008, et 20 % de sans-papiers expulsés à leur sortie des centres de rétention. « Cela n'a aucun sens, reproche Albert Labat, un associatif nantais qui aide les émigrés. Ils enchaînent les nuits en cellules chaque semaine, pour rien. » L'explication est technique.

Procédures annulées

Une majorité de clandestins est libérée pour des défauts de procédures. « Des juges chargés de surveiller les conditions des interpellations annulent au moins 50 % des dossiers, assure Me Franck Boëzec, avocat nantais. Les magistrats sont rigoureux. Ils vérifient que les interpellations étaient bien motivées, que les policiers ont respecté les règles. »

« Souvent, les ambassades ne jouent pas le jeu pour nous aider à identifier les clandestins », ajoute un policier expérimenté. 20 à 25 % des procédures échoueraient sur des laisser-passer qui ne sont pas accordés par les pays d'origine.

Tension sur le terrain

Lorsqu'un clandestin est identifié, la préfecture peut engager une reconduite à la frontière. Mais un tiers de ces démarches reste vain, estime Patrick Lapouze, directeur de cabinet du préfet de région : « Quand le juge a un doute dans une procédure, il a tendance à l'annuler. »

Au final, la tension monte sur le terrain. « Les clandestins ne comprennent pas cette pression policière, soutient Albert Labat. Ils sont arrêtés sans justification. Ils commencent à en vouloir aux policiers, au gouvernement, à Sarkozy. » « Les arrestations en pleine rue donnent une très mauvaise image de nous à la population », s'agace Mohamed.

L'Arlésienne

« Nous avons le sentiment de ne jamais en voir le bout, témoigne aussi un policier. Quel que soit le gouvernement, droite ou gauche, les politiques ne veulent pas donner des signes d'ouverture aux émigrés. Mais tout cela coûte une fortune à l'État et stopper l'immigration clandestine, c'est l'Arlésienne. »

Emmanuel Vautier
Citation
118218 a écrit:
Ce débat me gêne car il émane du politique et je n'ai jamais eu confiance au politique. Encore moins à l'équipe en place.

Le félon Besson propose donc aux Français un débat encadré par les préfets sur 2 questions.

A) Qu'est ce qu'être Français ?
cool Quel est l'apport de l'immigration à l'identité nationale ?


La deuxième question est troublante car elle oriente le débat, donc elle fausse la première question. Que répondre à la seconde question ?
Sachant que les participants seront des associations principalement. Il n'y a pas de véritable apport si ce n'est économique. On dissertera qu'il y a l'apport culturel, mais il est faible. En tout état de cause pas de quoi fouetter un chat.
Autrement dit, la seconde question est un leurre car la véritable question c'est de définir ce qu'est être Français aujourd'hui.

Et je crois que nous avons déjà la réponse. L'Etat souhaite fixer des limites aux valeurs qui ne sont pas issues du fond occidental judéo chrétien. Autrement dit, être Français c'est être d'origine occidentale, et de judéo chrétien de naissance.

La déclaration de nicolas sarkosy aujourd'hui, milite en ce sens. Il a dit que la terre faisait partie de l'identité Française.

Le débat qui va s'ouvrir la semaine prochaine sera sans doute passionnant et il me semble que nous ne devons pas le laisser aux seuls participants. Nous devrons faire porter notre voix. Que ce soit sur le web ou ailleurs.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je suis curieux de vous lire.

Oauaaaaaaaaa!
Tu vas chercher super loin des explications évidentes.

Souviens toi que bientot, il y a les regionales.
Les regions, si tu te souviens, sont toutes a gauche....sauf une.

On nage en pleine Sarkomania....et je pense que son objectif est de maximiser les chances d'en rafler un max, et son rêve est de faire a la gauche ce que la gauche avait fait a l'UMP...leur en laisser un.

Pour atteindre cet objectif, il doit obligatoirement rassembler, surtout aux extremes.
Les extremes, FN et compagnie, sont friands de ce genre de debats, et Sarko espere que cela va se traduire par des votes.

Il n'y a pas longtemps, Sarko avait etendu son "empire" jusqu'a englober (pour les regionales du moins) le vicompte du puy du fou himself, qui lui meme lorgne sur la succession du futur defunt LE Pen.

Alors quoi de mieux que de renvoyer 4 pauvres Afghans, en faire un evenement, un evenement qui dit : regardez, on les vire...meme dans leur pays en pleine guerre....on est bons....

Et pour finir, coupler le tout avec un bon debat bien nationaliste, aux relents à la limite de la Xenephobie, histoire de caresser le facho dans le sens du poil, et meme les pas fachos, auxquels on passe du temps a expliquer que l'etranger, en ces temps de disette, est plus une bouche a nourrir qu'autre chose.

Et voilà comment Sarkozy compte gagner les elections regionales, en jouant sur le theme qu'il maitrise le mieux,

Tf1 va en profiter pour sortir des sujets biens orienté securité, agrementé juste ce qu'il faut de peur pour faire voter comme il faut.

De débat, il n'y en aura pas. Et bien nous tenir, c'est a dire empecher quiconque de le qualifier de raciste ....il dira qu'il est Hongrois....!

Foutaises.

Ne jouez pas le jeu de cet imbécile....il ne peut pas y avoir ce genre de debat, parce qu'il en ressortira ressemblera a des clichés, ou au mieux a des appreciations du genre: doivent mieux faire !

Mais doivent mieux faire ....qui doit mieux faire ? qui doit mieux faire quoi ?
y a t il un standard connu et scientifique permettant une appreciation valable ?

Non.

Les bicots, ceux qu'on a sortis de leurs pays pour venir aider l'ex mere patrie a relancer des economies sortant de la guerre ont eu des enfants.
Les autres Bicots, ceux restés au pays (Apres un simulacre d'independance) ont eu des enfants.

Nous sommes ces enfants là.
Et quelque soit notre origine, nous vivons tous en France.
Pour la plupart d'entre nous, nous sommes français.

Si j'ai un passeport français, c'est que je suis français.

Sinon, on pourraient lancer le debat suivant : est ce que Nicolas Sarkozy est assez Français ?
Aprés tout, il proclame son origine Hongroise a qui veut l'entendre....Peut etre se sent il plus de labas que d'ici ? peut etre qu'il est entrain de mener un politique de merde pour enfoncer un petit plus la France, et se barrer en Hongrie ?

Va savoir.
icare99

tu as raison, c'est pour cela que je ne trouve pas bon d'entrer dans ce genre de débat, et que même pour la gauche c'est pas évident de contrer cela on a vu le pauvre Jospin contre chirac là-dedans et bien contre sarko c'est pire ! Il ne faut pas entrer dans ce débat parce que , vu la dernière campagne, le coup est joué d'avance, il sort une connerie par jour, pas moyen de contrer cette avalanche, on perd ton temps a parler de ce sarko veut qu'on parle
Et contredire une seul phrase (même la plus débile) peut demander beaucoup de temps de parole

le terrain est miné et franchement comme je vois les choses, je dis bonne chance à la gauche, parce que ça va pas etre du gâteau



" confronté à la censure, je suspends ma participation à ce forum "
Et voilà, le "débat" est lancé...

[www.debatidentitenationale.fr]

Exprimez-vous.
c est bien d etre fiere d un drapeau. ça ne fait de mal a personne (en principe)
c est sympa de chanter un hymne. meme si les paroles sont discutables et discutées. a cause du sang impure etc etc
c est normal de demander aux etrangers de parler correctement le français. sauf les anglais, les scandinaves, les allemands etc etc.....

spot le delire

c est quoi ce pays, cette populations qui a été secouru aussi par les gens au sang impure, il y a un demi siecle. et surtout je me demande c est quoi ces politicar (traitres entre eux et voleur de la nation) qui accordent plus de valeur a un bout de tissu en trois couleur qu a des individus.
j en ai marre d entendre des conneries du genre "la marseillaise sifflée c est une honte" et qu en eme temps aucune compassion pour les victimes du racisme ordinaire
Citation
DJ kilo maticha 3afak a écrit:
c est bien d etre fiere d un drapeau. ça ne fait de mal a personne (en principe)
c est sympa de chanter un hymne. meme si les paroles sont discutables et discutées. a cause du sang impure etc etc
c est normal de demander aux etrangers de parler correctement le français. sauf les anglais, les scandinaves, les allemands etc etc.....

spot le delire

c est quoi ce pays, cette populations qui a été secouru aussi par les gens au sang impure, il y a un demi siecle. et surtout je me demande c est quoi ces politicar (traitres entre eux et voleur de la nation) qui accordent plus de valeur a un bout de tissu en trois couleur qu a des individus.
j en ai marre d entendre des conneries du genre "la marseillaise sifflée c est une honte" et qu en eme temps aucune compassion pour les victimes du racisme ordinaire

Post pour le moins excessif et discutable. Tu cherches à prouver quoi... là ?

Très accessoirement : Es-tu vraiment concerné(e) ?



Modifié 2 fois. Dernière modification le 03/11/09 00:44 par aeiou.
Citation
La Boetie a écrit:
icare99

tu as raison, c'est pour cela que je ne trouve pas bon d'entrer dans ce genre de débat, et que même pour la gauche c'est pas évident de contrer cela on a vu le pauvre Jospin contre chirac là-dedans et bien contre sarko c'est pire ! Il ne faut pas entrer dans ce débat parce que , vu la dernière campagne, le coup est joué d'avance, il sort une connerie par jour, pas moyen de contrer cette avalanche, on perd ton temps a parler de ce sarko veut qu'on parle
Et contredire une seul phrase (même la plus débile) peut demander beaucoup de temps de parole

le terrain est miné et franchement comme je vois les choses, je dis bonne chance à la gauche, parce que ça va pas etre du gâteau


mais la pseudo "gauche" ou plutot le ps ne peut pas courcircuiter les questions de M... mises sur le tapis par la droite parce qu'elle n'a rien à opposer d'autre. quand la question sociale est sur le tapis, le fn devient un fantome, la securité passe au second plan. on l'a vu à chaque fois qu'il y avait une cascade de licenciements ou qu'une loi attaquait le code du travail (cpe, cie....). mais le ps est coincé la aussi vu qu'il s'est converti il y a deja longtemps au liberalisme et que ses recettes sont les memes que celles de l'ump. si sarkosy est là, c'est grace au travail de sape ideologique du ps sur mouvement ouvrier.
ils n'ont jamais autant mérité leur denomination de "sociaux traitres". si demain le ps s'effondre, je debouche un champagne millésimé. vaut mieux une droite puissante et arrogante. l'ennemi est au moins clairement identifié.
Si je comprends bien, pour vous c'est une stratégie électorale. Votre position se défend, je la respecte.

Je pense pour ma part, et nous y reviendrons en janvier, qu'au delà de la stratégie électorale se cache un objectif plus profond.

Après avoir opposé salariés du public contre ceux du privé.
Sans emploi contre ceux qui ont un emploi, etc,etc, il y aura une opposition "bon Français" et "mauvais Français".

Le système atteint ses limites, et la France montrera son vrai visage, à savoir, intègre toi comme eux ou tu n'es pas des leurs. Et même intégré, tu restes un étranger.

Le processus de conditionnement est à l'oeuvre depuis longtemps. Simple exemple. La série FBI, ou même toutes ces séries policières. A chaque fois que dans un épisode il y a un Musulman, il est toujours poursuivis pour violence envers sa femme pour cause religieuse. Des phrases du type "en Islam la femme n'a aucun droit" ou "en Islam la femme est violentée" sont monnaie courante dans ces séries. Et le scénario n'est pas neutre quand on sait qui finance en partie ces séries. Rien n'est laissé au hasard. Et le long travail de conditionnement a pour but de faire accepter par la population les changements que le politique prépare.

Tournons nous vers l'Italie, qui est un pays précurseur en matière politique. Grâce à la ligue du nord, l'Italie "kidnappe" désormais tout enfant né de parents clandestins. Par conséquent, si une femme sans papier accouche en Italie, son enfant est pris et remis au services sociaux de l'état.
Les mariages mixtes sont interdits depuis cet été.

Ca se durcit pour nous, il suffit de jeter un regard différent et tout apparaît de façon claire et limpide.

Mais que dis je, la gauche des traitres nous a dit de regarder son doigts qui pointe vers la phrase " c'est une ruse électorale pour les régionales". Alors, regardons ce doigts pendant qu'ils montent leur coup.



Ni radin ni pigeon, chacun paie sa part...
Facebook