News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Pourquoi le juif amalgamé traître depuis Juda
Depuis Juda on incrimine le juif d’une trahison hypothétique tant dans le monde chrétien que musulman, jusqu’à donner ce nom à une lentille d’observation de porte et véhiculer l’idée selon laquelle la traîtrise est partie de là. Cause en est la fin malheureuse vécue par le pote et compatriote de Juda nommé jésus, innovateur et propagateur d’une nouvelle religion au caractère social dans un pays où le monopole religieux était déjà incontestable, il voulut avant son départ donner un banquet à ses compagnons. L’un d’eux nommé Juda ne pouvant rester tard car prétextant des affaires familiales, dut les quitter assez éméché par les canons ingurgités, et sur le chemin du retour, arrêté par une patrouille italienne qui cherchait le prétendu roi des juifs, le pauvre Juda pressé, pété et apeuré du se résoudre à leur indiquer où se passait la nouba. Si le dit roi de cette assemblée pressé tel un livre sur une étagère par les copains de chaque côté tous ayant abusé de la Heineken de l’époque, il aurait pu se dégager et comme eux fuir… Eux qui n’ont pensé qu’à se débiner par portes et fenêtres, titubants et abandonnant leur chef qui paya chèrement la note. Et quelle que fut l’authenticité historique de cette affaire, elle ne concerne que des juifs au départ comme l’étaient les deux intéressés, le soit disant traître et le trahi. Bien sûr les récits fantaisistes nous ont livré pas mal de versions dont l’incohérence est de taille. Mis à part Judas au nom local … Les autres copains de l’aventure constituaient par leurs prénoms un groupe semblable à un staff commercial de la BNP ou du crédit agricole,… Paul, jean, pierre, Luc, Marc, Matthieu… et le chef !… Quelle rigolade… avait le prénom d’un maçon portugais !!! Franchement du n’importe quoi… Si le messie n’avait pas été se vanter partout qu’il était « roi des juifs » avant même son élection mais seulement dit être secrétaire général d’un nouveau parti pour le peuple… Peut-être aurait-il fait quelques jour de tôle et basta…. Nous ne serions pas hier comme aujourd’hui confrontés à tous ces problèmes qu’on généré les vindictes inter-religions souvent transcrites par des hommes dont la réflexion était calquée sur la crédulité de leurs contemporains, faibles, et démunis de libre-arbitre prêts à tout gober dès qu’il était question de choses divines. De nos jours tous les maux sur la planète engageant des hommes entre eux, sont dus aux croyances (racisme, xénophobie, intolérance, mœurs, conflits d’intérêts, conflits tout-court…). Les juifs longtemps cibles des chrétiens, des musulmans et de certains groupes politico-extrémistes, les musulmans cibles de tous parce que leur pratiques déplaisent et son envahissantes, les chrétiens cible uniquement des musulmans car en concurrence directe sur le monopole des marchés des reconversions. Dans la lecture des livres initiaux des religions on décèle des incohérences qui auraient dû alerter ceux qui se soumettent à ces transcriptions aux récits dévoyés. Dans ses premières lignes le livre des livres nous décrit la genèse ainsi : … Dieu créa l’homme après quoi craignant qu’il ne s’ennuie seul, dieu le démonta et lui ôta une côte avec laquelle il fit la femme … Faut il dire merci à la femme ! D’avoir été conçue ? … Bien sûr et heureusement que Dieu a recommencé car le deuxième homme… Adam, celui que nous sommes aujourd’hui … Possède le même nombre de côtes, ce qui veut dire que le premier était mal fichu !!! On l’a échappé belle non ! Et pourtant il l’a créé à son image ! D’où le côté tortueux du concepteur… Qui, à Eve, une femme enfant qui vient de sortir du néant, le cerveau en cours d’initiation, cherchant la parole et les gestes, lui fut imposé des règles comme on en imposerait à un bébé, lui interdisant un arbre, elle, qui découvre ce paradis où tout est beau et gratuit et qui discerne dans l’inconnu ce qu’est un serpent au point de lui tendre la main innocemment pour une pomme. Et pour si peu, celui qu’on dit clément alla jusqu’à les flanquer dehors au mépris de la trêve hivernale. Ensuite il donna à cette femme deux enfants pour en faire un fratricide… Vous parlez d’un second paradis pour cette famille… Et pour la diviser, dès que le fils criminel sortit des Baumettes il fut interdit de séjour dans le pays. Mais il a du pot ce fils exilé, car plus loin il rencontra une gonzesse pour créer avec elle un autre peuple ??? Cette gonzesse … Oh grand mystère ! On ne sait pas d’où elle sort à moins qu’elle aussi fut créée et oubliée ailleurs et que l’homme dont elle fut la côte n’a pas supporté l’handicap.
cool je ne saurai te dire pourquoi pour répondre à ta question en titre de ton post mais je peux te dire qu’immanquablement la cupidité engendre la trahison grinning smiley



Vivre sans entraves et mourir libre.....!
Dans tous les pays du monde quelque soit l'époque, les minorités sont tjs amalgamées. Les musulmans sont amalgamés en occident, les chrétiens sont amalgamés en orient. Les juifs ont l'habitude d'êtres minoritaires au sein d'un pays, les musulmans n'ont pas encore pris cette habitude de s'adapter dans un environnement non musulman.



mido-de-paris
 
Facebook