Pour Ghisam concernant la sourate IV "Les Femmes"
Bonjour

comme tu la souhaité voici une interprétation de la sourate et surtout l'historique :


Période de révélation

Cette sourate comporte plusieurs sujets révélés à différentes occasions pendant la période s'étendant probablement entre la fin de l'An 3 A.H. (après l'hégire) et la fin de l'An 4 A.H., ou le début de l'An 5 A.H. Bien qu'il soit difficile de déterminer les dates exactes de ces révélations, il est néanmoins possible de leur assigner une période assez correcte à l'aide des commandements divins et des évènements mentionnés dans cette sourate ainsi que les traditions qui s'y rapportent.

Quelques exemples sont donnés ci-dessous en guise d'illustration :


Nous savons que les instructions au sujet du partage de l'héritage des martyrs et de la protection des droits des orphelins ont été révélées après la bataille de Uhud, où 70 musulmans ont été tués. Alors, naturellement, la question de la division de l'héritage des martyrs et la protection des droits des orphelins s'est posée, dans beaucoup de familles à Médine. A partir de cela, nous concluons que les versets 1 à 28 ont été révélés à cette occasion.


Nous apprenons des traditions, que la prescription de la prière dans les conditions de guerre fut à l'occasion de Dhât Ur-Riqâ`, une expédition qui eut lieu en l'An 4 de l'Hégire. De ceci, nous concluons que le passage contenant le verset 102 a été révélé à cette occasion.


Le dernier avertissement adressé aux Juifs (verset 47), a été révélé avant que le clan des Banû An-Nadir ne soit exilé de Médine au mois de Rabi` Al-Awwal de l'an 4 AH Ainsi, peut-on sans risque conclure que le passage contenant le verset 47 a été révélé peu de temps avant cette date.


La permission d'effectuer le Tayammum (ablutions sèches, effectuées à partir de la poussière pure en l'absence d'eau) a été donnée pendant l'expédition de Banû Al-Mustaliq, qui eut lieu en l'an 5 AH. Par conséquent, il est probable que le passage contenant le verset 43 ait été révélé en l'an 5 A.H.
Sujet et contexte historique

Considérons maintenant le contexte social et historique de la période de révélation afin de comprendre la sourate. Cette sourate traite de trois principaux problèmes auxquels le Saint Prophète - que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui - a été confronté à cette époque. Tout d'abord, il a engagé tout un plan de développement de la Communauté musulmane qui s'était formée au moment de son émigration à Médine. Aussi, a-t-il fondé de nouvelles lois morales, culturelles, socio-économiques et politiques à la place des anciennes lois de la période pré-islamique. Ensuite, son attention et ses efforts se sont tournés vers la lutte amère qui avait lieu contre les Arabes polythéistes, les clans juifs et les hypocrites qui s'opposaient bec et ongles à sa mission réformatrice. Mais avant tout, il devait propager l'Islam malgré la féroce opposition de ces puissances malveillantes avec comme objectif d'atteindre le plus grand nombre d'esprits et de cœurs.

En conséquence, des instructions détaillées ont été fournies pour la consolidation et le renforcement de la Communauté islamique faisant suite aux instructions données dans Sourate Al Baqarah. Des principes pour le bon fonctionnement de la famille ont été établis et des règles à suivre pour régler des conflits familiaux ont été enseignées. Des règles ont été prescrites concernant le mariage, et les droits de l'épouse et de l'époux ont été répartis équitablement. Le statut des femmes dans la société a été déterminé et la déclaration des droits des orphelins a été faite. De même, des lois et des réglements ont été établis pour la répartition de l'héritage, et des instructions ont été données pour réformer l'économie. La base du code pénale a été établie, l'alcool a été interdit, et des instructions ont été données concernant la propreté et la purification. On a enseigné aux musulmans le bon comportement à adopter envers Allah et envers leurs semblables. Des instructions ont été données pour le maintien de l'ordre au sein de la Communauté musulmane.

La condition morale et religieuse des gens du Livre a été passée en revue pour tirer des enseignements pour les musulmans et les mettre en garde contre l'imitation des gens du Livre. La conduite des hypocrites a été critiquée et les traits caractéristiques de l'hypocrisie et ceux de la foi véritable ont été mis en évidence afin que les Musulmans puissent les distinguer. Pour faire face au lendemain de la défaite de la bataille de Uhud, des versets ont été révélés pour inviter les musulmans à faire preuve de bravour face à l'ennemi, parce que la défaite de la bataille avait enhardi les clans des Arabes polythéistes, les Juifs voisins et les hypocrites, qui désormais menaçaient les Musulmans de toutes parts. Dans ces circonstances, Allah a rempli les Musulmans de courage, et leur a donné les instructions nécessaires pendant cette période obscurcie par la guerre. Afin de contrecarrer les effrayantes rumeurs répandues par les Hypocrites et les musulmans de faible foi, ils ont été invités à effectuer une minutieuse enquête parmi eux et d'en informer les responsables à ce propos. Comme les Musulmans avaient quelques difficultés à effectuer leurs prières pendant les expéditions, notamment aux endroits où l'eau manquait pour effectuer les ablutions, il leur a alors été permis dans ce cas de figure, d'effectuer des ablutions sèches avec de la terre pure et de raccourcir leur prière, ou d'effectuer la « Prière de la Crainte », quand ils étaient face à un danger. Des instructions ont également été données pour la solution du problème déroutant des Musulmans dispersés dans les clans des Arabes mécréants et qui faisaient souvent l'objet d'agressions. Ils ont été invités à émigrer à Médine, la demeure de l'Islam.

Cette sourate traite également du cas des Banû An-Nadir, qui présentaient une attitude hostile et menaçante, malgré les traités de paix signés avec les Musulmans. Ils se rangeaient ouvertement du côté des ennemis de l'Islam et tramaient des complots contre le Saint Prophète - que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui - et la Communauté musulmane, et ce, même à Médine. Ils ont été réprimandés pour leur comportement infâme, ils ont reçu un dernier avertissement pour changer leur attitude, et ont été, au final, exilés de Médine à cause de leur mauvaise conduite.

Le problème des hypocrites, devenus très pénibles à cette période, mettait les croyants en difficulté. Par conséquent, ils ont été divisés en différentes catégories pour permettre aux musulmans de les traiter convenablement. Des instructions claires ont été également données concernant l'attitude qu'ils devaient adopter envers les clans non belligérants. La chose la plus nécessaire à ce moment était de préparer les musulmans à la lutte amère qu'ils devaient mener contre les opposants de l'Islam. Dans ce but, la plus grande importance a été accordée à la fortification de leur caractère, parce qu'il était évident que la petite Communauté musulmane ne pouvait pas s'en tirer avec succès, ni survivre, que si les Musulmans possédaient une force morale élevée. Ils ont donc été exhortés à adopter de hautes valeurs morales et étaient sévèrement critiqués chaque fois que l'on sentait chez eux une faiblesse morale.

Bien que cette sourate traite principalement des réformes morales et sociales, une grande attention est dûment portée sur la propagation de l'Islam. D'une part, la supériorité de la morale et de la culture islamique sur celles des Juifs, des Chrétiens et des polythésites a été mise en évidence. D'autre part, les conceptions religieuses erronnées de ces groupes, et leur mauvaise morale et leurs actes blamâbles ont été critiqués préparant le terrain à leur invitation à suivre la voie de la vérité.


Sujet : Consolidation de la communauté islamique

L'objet principal de cette sourate est d'enseigner aux Musulmans les éléments qui unissent un peuple et les rendent fermes et forts. Une introduction à la stabilité de la famille, qui est le noyau de la communauté, a été faite. Puis, ils ont été invités à préparer leur défense. De plus, on leur a enseigné l'importance de la propagation de l'Islam. Et avant tout, l'importance d'une morale élevée dans le processus de consolidation de la Communauté a été inculqué.


Liens Internes

Versets 1 à 35 : Des lois et des règlements pleins de justice et d'équité ont été révélés afin d'assurer une harmonie et une paix au sein du couple. Des détails concernants les lois d'héritage sont fournis et une attention toute particulère est accordée aux droits des orphelins.

Versets 36 à 42 : Afin de mieux inculquer aux croyants le respect des enseignements divins, ces versets les appellent à faire preuve de générosité envers tout leur entourage. Ils les enjoignent à délaisser la méchanceté, l'égoïsme, l'avarice et autres maux. C'est à ce prix que les communautés se renforcent et que l'Islam se propage.


Vereset 43 : Les règles de purification du corps et de l'âme afin d'observer la prière sont enseignées, car la prière joue un rôle fondamental dans l'établissement des valeurs morales et la réforme sociale.

Versets 44 à 57 : Après cette préparation morale, des instructions pour assurer la défense de la communauté sont fournies. D'abord, les musulmans sont avertis et sont appelés à prendre garde contre les machinations et les viles ruses des juifs locaux, hostiles à la naissance de l'Islam. Cette précaution était nécessaire pour éviter tout malentendu qui aurait pu naître à cause de l'alliance entre les gens de Médine et les juifs.

Versets 58 à 72 : Les croyants sont appelés à placer leur confiance en des gens honnêtes, compétents et doués de qualité de foi, à faire ce qui est juste et bon et d'obéir à Dieu, à Son Messager et à ceux en qui ils ont placé leur confiance pour la gestion de leurs affaires. Ils apprennent également qu'ils doivent retourner vers Dieu et Son Messager pour le règlement des litiges. C'est ce comportement qui peut assurer la cohésion et la force de la communauté ; c'est pourquoi ils sont solenellement mis en garde contre la déviation et l'éloignement de ce chemin de rectitude.

Versets 73 à 100 : Après ces prérequis, les croyants sont exhortés pour se préparer à défendre l'Islam et à combattre bravement pour protèger les musulmans, sans la moindre peur ou faiblesse. Ils sont également appelés à la prudence vis-à-vis des hypocrites. Aussi, la différence entre ceux qui se dérobent intentionnellement et les fervents croyants réellement incapables de prendre part à cette défense, est clairement établie.

Versets 101-103 : Là encore, des instructions sont données quant à l'accomplissement de la prière dans les campagnes militaries et pendant les batailles. Cela témoigne de l'importance primordiale de la prière, même pendant les moments de peur et de péril.

Verset 104 : Avant de passer au thème suivant, les musulmans sont appelés à persévérer dans leur lutte, sans manifester la moindre faiblesse.

Versets 105-135 : Afin de rendre la communauté musulmane forte et capable d'assurer sa défense, les musulmans sont enjoins à faire preuve de la plus grande justice, fut-ce à l'égard de leurs ennemis ou sur le champ de bataille. Dans un autre registre, ils sont aussi appelés à régler les disputes au sein d'un couple avec justice. Pour cela, ils sont tenus de préserver leurs croyances et leurs œuvres de toute impureté, afin de devenir les garants de la justice.

Les versets 136 à 175 synthétisent les enseignements à observer pour assurer la défense des musulmans. Ils doivent prendre garde de leurs ennemis et rester prudents quant aux machinations des hypocrites, les mécréants et les Gens du Livre. Dès lors que la foi en Dieu, en la Révélation et en le Jour du Jugement Dernier sont la seule protection contre tout ennemi, ils doivent croire et suivre, en toute sincérité, Son Messager, Muhammad, paix et bénédiction de Dieu sur lui.

Verset 176 : Ce verset traite des jugements relatifs à la famille énoncés dans les versets 1 à 35 ; il fut révélé bien après le reste de la sourate.





La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook